Fiche d’identité : Age : 21 ans – Formation : 2ème année à CENTRALE LYON

 

Double cursus universitaire, forte implication associative, engagement sportif : Marie ne perd pas de temps pour construire son avenir. A 21 ans seulement, cette étudiante s’apprête à devenir présidente du Bureau des Sports de l’Ecole Centrale Lyon. Entre goût du challenge et sens des responsabilités, rencontre avec une jeune femme d’action.

Marie, une jeune femme d’action !

Marie, une jeune femme d’action !

S’impliquer, sinon rien
Pour Marie, l’arrivée à Centrale Lyon suite à une expérience intense en classe préparatoire scientifique fut synonyme d’engagement. Au coeur de 4 projets associatifs lors de sa 1ère année, suivant en parallèle un double cursus universitaire en Mathématiques, Marie a su garder la tête froide face à un challenge qui en effrayerait plus d’un. Se dépasser, tout essayer. La jeune fille n’en démord pas : ces expériences furent parmi les plus enrichissantes de sa scolarité. « En arrivant en Ecole, on n’imagine pas vraiment l’ampleur des tâches à réaliser en milieu associatif. Ça n’a pas toujours été simple, surtout pour concilier mes études et mes projets, mais je n’ai jamais baissé les bras. »

 

Le sport comme vecteur d’épanouissement
Passionnée d’équitation depuis son plus jeune âge, aujourd’hui membre d’une équipe de basket, Marie relaie des valeurs fondamentales que sont l’esprit d’équipe, l’entraide et le goût du défi. Ce sont ces dernières qui la poussent à se dépasser et à donner le meilleur d’elle-même. Le sport ? Un plaisir et un pilier de ses études centraliennes. « Ici, les coachs sont eux-mêmes des étudiants, il y a une vraie émulation. J’ai redécouvert la pratique sportive par ce biais. » Et lorsqu’on lui demande ses plans pour l’avenir, elle répond très clairement : « Je me verrais bien travailler dans la Recherche scientifique ou dans un domaine mathématique. Mais comme ce ne sont pas les fonctions les plus collectives qui soient, je vois le sport comme un véritable complément de mes projets. »

 

Une capitaine à la barre
Prochaine étape : la présidence du Bureau des Sports. Alors que la plupart des étudiants en 2ème année partent en césure ou en stage, Marie fait une nouvelle fois le pari de l’associatif. « Je voulais continuer un projet associatif. En 1ère année, je m’occupais du tournoi InterCentrales. L’avantage du BDS, c’est qu’il s’agit d’une association bien établie et qui ne demande qu’à grandir. » Là encore, l’angle d’attaque ne va pas de soi : dans une école composée à seulement 25 % de filles, gérer des garçons ne semble pas une mince affaire. Il n’en est rien pour la demoiselle, pragmatique, qui fera face : « Être une fille n’est pas un problème, mes amis m’écoutent et je leur parle sans détour. Nous gérons déjà un projet de construction de gymnase sur le campus. Le BDS est une entité à laquelle je m’identifie, qui fait partie de moi. J’assumerai mes responsabilités jusqu’au bout. »

 

Portrait chinois
Un animal : Le cheval. J’en voulais un étant petite !
Tes valeurs : Le Travail et l’Honnêteté. La franchise est essentielle dans les relations humaines.
Tes amis diraient de toi que tu es : Prévenante et à l’écoute. En résidence étudiante, on m’appelait « la maman de l’étage » !
Ton Mentor : Josselin Le Guennec, président des InterCentrales 2014, m’a inspiré dans mes choix.
Ton credo : « Il faut toujours essayer »

 

Jean Baptiste Najman