Paris, le 23 septembre 2014.

L’ESIEA désormais « école d’ingénieurs du monde numérique » fait évoluer son identité visuelle en accord avec les valeurs de créativité et d’innovation indispensables aux technologies de l’information. Une évolution conforme au positionnement de l’école, qui accompagne les mutations des métiers de l’ingénieur.

De récentes évolutions à l’ESIEA

Pionnière dans la formation humaine, reconnue pour la grande qualité de ses enseignements scientifiques et techniques, l’ESIEA se devait de faire aussi évoluer son image, désormais à la mesure de sa pédagogie innovante. Un nouveau logo plus sobre et contemporain accompagne une série d’évolutions en cette rentrée. Des évolutions qui se manifestent à tous les niveaux de l’activité de l’école dont l’ambition est de former des ingénieurs généralistes du monde numérique. C’est notamment la Recherche à l’ESIEA qui, inscrite au cœur des enseignements et réorganisée en deux axes thématiques au sein d’un grand laboratoire, confirme cette année une implication grandissante dans le secteur de la santé. Ce sont aussi de nouveaux dispositifs dédiés aux étudiants entrepreneurs, des espaces conçus pour les travaux collaboratifs, ou un réaménagement des locaux ; toutes ces évolutions interviennent dans la continuité d’une aventure technologique et humaine qui se poursuit depuis 1958. Elles seront mises en avant sur un site réactualisé, dès octobre 2014.

Les technologies du numérique et leurs applications au service de l’humain

En lien avec sa mission de former des ingénieurs citoyens, responsables, à l’écoute comme à l’initiative des évolutions des nouvelles technologies, l’école a choisi de répondre par la Recherche à plusieurs enjeux importants de notre société. L’axe Confiance numérique et sécurité (CNS), dirigé par Éric FILIOL, aborde l’ensemble des domaines liés à la sécurité de l’information et des systèmes. Il cultive son expertise afin de garantir, tant pour les particuliers que pour les entreprises, l’intégrité des transactions, la confiance entre les parties et la protection du patrimoine informationnel ; tous indispensables au bon développement de l’économie numérique. Parallèlement, l’axe de recherche Interaction numérique, santé et handicap (INSH), dirigé par Evelyne KLINGER, invite les étudiants, autour de l’objectif « comprendre et soigner » à innover au carrefour de la santé et des technologies de l’information. Il aborde notamment la prise en charge des handicaps au moyen de systèmes numériques interactifs, C’est désormais un vaste champ d’applications interconnectées qui s’offre aux étudiants de l’ESIEA confirmant ainsi son inscription au cœur d’enjeux sociétaux essentiels.

Dans un même temps, le dispositif PassESIEA qui démarre en cette rentrée 2014 facilitera les admissions parallèles d’étudiants issus de la « première année commune aux études de santé » (PACES). Ce dispositif vient étendre l’offre d’accompagnements spécifiques de l’école, déjà en place auprès d’élèves issus des STI2D. Il vise à entretenir et enrichir la diversité des profils étudiants. Par ailleurs, l’engagement d’entreprises partenaires dans la pédagogie de l’école (CapGemini, CGI, Stéria, …) contribue à impliquer toujours plus tôt les étudiants dans des projets concrets. À cet effet, l’ESIEA généralise l’emploi de portfolios numériques qui valorisent les compétences de chacun.

Un cadre d’études toujours plus adapté aux pédagogies actives

Parmi les évolutions de cette rentrée, ce sont aussi les locaux qui se transforment afin d’évoluer en accord avec de nouveaux modèles de formation par l’expérience. L’ESIEA s’emploie à favoriser une pédagogie par compétence qui s’appuie sur la recherche, des projets transversaux et des enseignements décloisonnés. À cela contribue la création d’un « Learning center » destiné à favoriser les échanges entre étudiants, professeurs, entreprises, mais aussi à faciliter le travail en équipe. Ces aménagements qui entraînent un agrandissement significatif des locaux d’Ivry-sur-Seine s’accompagnent d’une refonte des emplois du temps dont 20% seront consacrés aux projets des étudiants, renforçant encore leur place dans la pédagogie de l’école.

Des parcours sur mesure, une ouverture accrue en direction de l’Asie

Enfin, l’ESIEA ambitionne de personnaliser toujours plus les parcours de formation au travers notamment de son dispositif Espoir Recherche et Innovation et d’un accompagnement Espoir Entrepreneur dédié à la création d’entreprise. Ce dernier fera l’objet d’une attention particulière cette année, afin d’encourager chez les étudiants l’envie d’innover et d’entreprendre. À cela s’ajoute un renforcement de l’ouverture à l’international de l’école, au travers de nouveaux partenariats en direction de l’Asie.

« Apprendre par la recherche grâce au dispositif « Espoir Recherche et Innovation » ; passer d’une idée originale à la création d’une véritable start-up au moyen des « Espoir entrepreneur » ; être à l’écoute du monde numérique dans toutes ses dimensions et sur tous les continents ; toutes ces possibilités sont offertes aux étudiants afin qu’ils deviennent des ingénieurs possédant tous les atouts pour agir utilement, au cœur de transformations numériques toujours plus rapides » résume ainsi Philippe Volle, Directeur Général, en cette rentrée 2014.

Des ambitions qui confirment l’ESIEA comme une école innovante et réactive, sachant anticiper les évolutions des secteurs d’activité qui accueilleront les ingénieurs de demain ; une école qui multiplie pour ses futurs diplômés les possibilités de dessiner un parcours sur mesure.

 

Autre nouveauté à l’ESIEA :

Un premier MOOC, (cours en ligne gratuit et « certifiant ») dispensé par, Eric Lalitte, enseignant du Groupe ESIEA, a été inauguré en juillet 2014 ; consacré aux réseaux TCP/IP, ce cours en ligne très attendu des étudiants compte déjà 4 000 inscrits et environ 150 certifiés. Il est consultable sur OpenClassrooms, plate-forme leader dans l’e-éducation en France. (http://fr.openclassrooms.com/informatique/cours/apprenez-le-fonctionnement-des-reseaux-tcp-ip)