Quel plaisir ! Être invité en Sorbonne pour rencontrer, Louis XIII, Marie de Médicis et surtout le ravisant mais non moins sulfureux Cardinal de Richelieu. En effet, cette belle compagnie quittera provisoirement le 10 avril prochain, le paradis ou l’enfer, afin de comparaitre devant le tribunal exceptionnel reconstitué pour l’occasion par la Société de Débat en Sorbonne.  Tribune étudiante en plein cœur du quartier latin, placée sous les auspices de l’art oratoire et de la liberté d’expression avec le soutien de la Faculté de Lettres et le concours de Lysias Paris I et Paris V.

 

L’homme en rouge

Armand Jean du Plessis de Richelieu, que les romantiques du XVIIIe siècle voyaient comme l’homme en rouge revêt plusieurs visages. Que ce soit celui de l’homme dévoué pour son pays ou celui du machiavélique intriguant, c’est pourtant toujours le plus redoutable et impérieux d’entre tous d’Alexandre Dumas que nous gardons à l’esprit. Homme d’État par excellence, il  reste néanmoins sans conteste le Cardinal qui déchire et qui flatte, celui qui a atteint plus d’une fois le bon fonctionnement de la royauté française pour privilégier la raison d’État. Celui qui semble avoir, à l’image de sa robe écarlate, la main bien sanglante …

Un des plus grands hommes d’État que la France ait connu ?

Il s’agira ce 10 avril prochain, après ouverture du dossier et d’une enquête exceptionnelle, de réaliser le procès de l’un des plus grands hommes que la France ait connu. Le Cardinal sera tout à tour accusé et défendu par des professionnels de la parole au sein du magnifique amphithéâtre Richelieu de la Sorbonne. Durant ces deux heures de procès, de brillants étudiants, endosseront les défroques de personnages célèbres afin de déposer à charge ou à décharge de l’Éminence rouge. Tandis que, d’autre part les ténors du barreau de la Défense et de l’accusation croiseront le fer avec vaillance afin de convaincre le jury.

 

Ce dernier, composé d’historiens des pouvoirs normatifs, d’hommes de lois et de personnalités définira l’innocence ou la culpabilité de l’homme rouge. Certes, cette soirée sera le procès d’un grand commis de l’État, mais aussi l’occasion de rendre la paix à l’homme lors d’une démonstration spectaculaire d’éloquence ! Son président Maxime Daeninck, nous confie “ cet évènement est une parodie extrêmement amusante, mais s’inscrit avant tout dans le prolongement de nos évènements culturels, juridiques et oratoires visant l’apprentissage de l’usage de la parole”.

 

Il n’en reste pas moins que le doute plane sur la figure de d’Armand Jean Duplessis de Richelieu … le Jury annoncera t-il, au travers d’un verdict clément, son acquittement ou sa condamnation ? L’enquête est ouverte ! Reste à savoir si le 10 avril prochain, se profilera sur les pavés de la Sorbonne, à travers les fumés du bucher l’ombre rouge du Cardinal de Richelieu !

 

Informations clés

Quand : 10 avril 2018

Où : Amphithéâtre Richelieu – 17, rue de La Sorbonne, 75005 PARIS

Inscriptions : à venir sur la page Facebook de l’association.