Bruno Pouget, (HEC 2002) associé du groupe Mazars, expert-comptable et commissaire aux comptes basé en région Rhône-Alpes.

Bruno Pouget, (HEC 2002) associé du groupe Mazars, expert-comptable et commissaire aux comptes basé en région Rhône-Alpes.

Depuis 2012 le cabinet grenoblois Gourgue a rejoint le Groupe Mazars pour devenir Mazars Gourgue. L’implantation sur le marché grenoblois est-elle une valeur ajoutée pour le développement du groupe ?
Codirigeant du bureau de Mazars Annecy, fortement impliqué dans l’intégration du cabinet Gourgue, je peux témoigner du dynamisme de nos implantations régionales qui offrent aujourd’hui de belles opportunités aux étudiants. À Grenoble, le rapprochement avec un cabinet local reconnu sur le marché a permis de déployer localement nos offres de services diversifiées, adaptées aux besoins spécifiques de chaque client, tout en garantissant une relation de proximité. Le bassin grenoblois abrite, en outre, des centres de recherche de renommée mondiale, par exemple dans le domaine des nanotechnologies. Notre implantation locale nous permet ainsi d’être au plus près des sociétés de hautes technologies et de start-up innovantes à fort potentiel.

 

Que vous ont apporté vos expériences à l’international notamment à Munich et à New York au sein du bureau Mazars ?
J’ai eu beaucoup de plaisir à découvrir de nouvelles cultures, d’autres modes de vie et des points de vue différents. À Munich, en tant que stagiaire, j’ai participé à l’ouverture de notre bureau dans un centre d’affaires avec une personne qui avait dix ans d’expérience. Enfin, aux Etats-Unis, j’ai couvert toute l’Amérique du Nord. Ce fut une expérience très riche culturellement puisque j’ai eu l’occasion de mener des missions aussi bien au Texas, qu’en Californie ou dans la région des grands lacs. J’ai côtoyé des gens différents assez représentatifs de la diversité du continent Nord Américain. J’ai particulièrement apprécié l’enthousiasme et le professionnalisme de mes collègues américains ou français « américanisés ». Sur le plan professionnel, une expérience à l’international réussie et cohérente dans le parcours d’un diplômé reste, à mon avis, un facteur différenciant. Mazars continue à offrir de nombreuses opportunités de postes au sein d’un réseau international en pleine expansion. Autant de chances à saisir pour celles et ceux qui seraient tentés par de belles aventures humaines !

 

Vous êtes diplômé d’HEC. En quoi cette formation vous a-t-elle permis de mener à bien votre parcours professionnel et de monter en compétence ?
HEC Paris est une marque forte en France et à l’étranger qui m’a d’abord donné la possibilité de choisir la voie professionnelle qui me convenait. HEC me permet aussi aujourd’hui d’échanger régulièrement avec des « camarades » au sein des groupements de l’association HEC Alumni, fortement structurée, ou dans des cadres plus informels, en France et à l’étranger. Enfin, la formation généraliste dont j’ai bénéficié, les stages et les périodes d’études à l’étranger (à l’Université de Vienne en Autriche dans le cadre du programme Community of European Management Schools), ont constitué des repères solides sur cette première partie de parcours professionnel.

 

FB