Du 16 mai au 12 juillet 2017, Julian Paniagua a marché 1 300 kilomètres. Son objectif : aller à la rencontre des Français pour les sensibiliser à la lutte contre le diabète. L’étudiant de 23 ans a monté son projet Diabedays dans le cadre de la majeure entrepreneuriat à Audencia Business School. Il espère ainsi récolter 13 000€ pour poursuivre son combat. Retour sur son défi.

 

1 300 kilomètres, 56 jours de marche, 5 villes étapes (Amiens, Reims, Dijon, Lyon et Montpellier), tel est le parcours de Julian pour sensibiliser les Français et récolter des dons. « J’ai réalisé des journées de sensibilisation avec les associations locales de lutte contre le diabète dans les 5 villes-étapes. Je suis également allé à la rencontre des gens tout au long de mon chemin. »

 

Une marche pour aider les diabétiques…

Tous les fonds récoltés lors de la marche seront intégralement reversés à la Fédération Française des Diabétiques, un moyen pour Julian de financer un projet de lutte contre le diabète. « Mon projet est coordonné avec la FFD. Je revends aux internautes chaque kilomètre que je réalise pour la somme de 10 €. Nous voulons que ces fonds soient utilisés pour des projets concrets, non pas pour le fonds permanent de la fédération. Nous sommes en discussion pour décider du projet dans lequel sera investi cet argent. »

 

… et ses proches

Le choix de la lutte contre le diabète ne doit rien au hasard. En effet, des proches de Julian sont directement touchés par cette maladie : « Des personnes de mon entourage sont diabétiques de type 1 et j’avais envie de faire quelque chose pour eux. J’ai voulu leur montrer que je les soutenais. En me renseignant sur la maladie, j’ai vu que le taux de personnes touchées augmentait de 3 % par an dans le monde. C’est d’ailleurs une des causes importantes de mortalité, mais on en parle peu. »

 

Le diabète, quèsaco ?

Le diabète touche 4,7 % de la population en France. Julian nous explique cette maladie encore trop méconnue :

« C’est une maladie auto-immune qui détruit le pancréas. Il ne produit plus l’hormone qui s’appelle l’insuline qui permet de réguler la glycémie [taux de sucre dans le sang, NDLR]. Le diabète de type 1 est inné et concerne 10 % des diabétiques. Le diabète de type 2 concerne 90 % des diabétiques et se développe au cours de la vie. Il touche 1 Français sur 16. »

 

Une expérience de partage

Le partage est également le grand leitmotiv de Julian. Pour lui, cette marche permet avant tout de rencontrer des gens passionnants. « Cette expérience permet de dresser un portrait de la France à travers les réseaux sociaux puisque nous partageons nos rencontres sur Facebook. » Les rencontres ne sont pas les seuls moments de partage de Julian qui ne traverse pas la France seul : « Certains amis m’accompagnent pendant quelques jours. C’est une marche très ouverte. De nombreuses personnes proches ou non m’ont rejoint sur mon chemin. »

 

Une marche rendue possible grâce à Audencia

Audiencia Business School a été un accélérateur de projet pour le jeune étudiant : « J’aurais réalisé ce projet dans un autre environnement, mais la formation m’a beaucoup apporté. J’ai suivi des cours sur l’entrepreneuriat, j’ai été aidé dans la construction de mon projet. »

Aujourd’hui, l’étudiant ne se fixe aucune limite pour son avenir et profite de l’instant présent : « Je me suis totalement consacré à ce projet. Maintenant, je commence une autre étape de ma vie, mais j’ai encore du mal à me projeter, je vis dans le présent. ». Julian se laisse donc toutes les portes ouvertes tout en continuant son combat contre le diabète.

Ta personnalité en 3 mots : Créatif, Second degré, Sociable

 

https://diabedays.wixsite.com/lafranceapied