communiqué de presse

Une formation de rupture dans le domaine du Big Data

Si l’explosion du volume de données est une réalité, la capacité des entreprises à en exploiter le potentiel et à le transformer en avantage stratégique et compétitif est en construction. Le traitement des données devra s’appuyer sur des compétences techniques adaptées et le changement de paradigme de l’entreprise sur la conscience des managers que la « data » est au centre de la prise de décision. Dédié au Digital Intelligence et Marketing Analytics, le nouveau Master : MSc DIMA de Toulouse Business School a été conçu pour répondre à ces objectifs. Il vise à fournir, aux étudiants, un socle de compétences multi-disciplinaires unique dans le panorama des formations françaises et peu répandu à l’international. Conçu en étroite collaboration avec des industriels, il privilégie une dimension appliquée et opérationnelle. Permettant la validation de trois certifications internationales de haut niveau, le programme 100% en anglais démarre en janvier 2017.

La « Data » au cœur de l’entreprise de demain

Plus qu’une révolution technologique, le Big Data relève de la prise de conscience que la quantité de données générées par le progrès technologique servira de socle à la compétitivité de l’entreprise de demain, lui permettant d’accompagner ses prises de décision, d’acquérir des connaissances, d’optimiser ses activités mais aussi d’innover. Véritable révolution dans le management de l’entreprise, cette mutation devra s’appuyer sur des compétences conjuguées en Marketing/Business, mathématiques/statistiques et informatique que le marché de la formation fournit très peu en Europe, un peu aux Etats-Unis (une douzaine de formations) et pas du tout en France.

Du côté des entreprises conscientes de ces enjeux, ces nouveaux profils de manager sont très attendus, tel que l’indique Hammou Messatfa, IBM Europe Government Technical Leader :
« Les études récentes montrent qu’il existe un potentiel de recrutement énorme sur l’analytique (data scientists), 66% des postes offerts n’étant pas couverts. Pour répondre à ces enjeux, IBM soutient le lancement du MSc « Digital Intelligence & Marketing Analytics » avec un programme académique de formation des étudiants à Watson Analytics. La richesse des enseignements et des profils offerts par TBS est un atout considérable pour répondre aux demandes de nos clients ».

Réalisant la synthèse de ces compétences appliquées à l’ensemble des fonctions marketing de l’entreprise, le nouveau programme de Toulouse Business School est donc précurseur. Fruit d’une réflexion commune aux chercheurs, aux entreprises et aux membres du corps académique, il vise à former des managers dotés du bagage technique nécessaire au traitement des données mais aussi promoteurs d’une nouvelle culture de la décision dans l’entreprise.

MSc DIMA, un nouveau programme d’excellence

MSc DIMA, conçu à la croisée du marketing, de l’informatique, des mathématiques appliquées et des statistiques, se distingue par une alliance inédite de compétences managériales, scientifiques et techniques. Le programme vise à donner aux étudiants une compréhension et une maîtrise approfondie des outils les plus avancés dans les domaines du marketing relationnel, expérimental ou comportemental (le neuromarketing). La connaissance pointue des leviers-clés du data-driven-marketing, du marketing digital et du management de l’innovation digitale permettra à ces futurs managers de devenir des acteurs clés des processus décisionnaires des entreprises. Ils seront en capacité de gérer des projets innovants et complexes dans des environnements internationaux et multiculturels.

« Le Big Data est une ressource stratégique pour les entreprises. Il bouleverse les modes de pensées, des business modèles et le management. Cependant, on constate aujourd’hui un manque global d’expertise et de compétence dans ce domaine et les entreprises, conscientes du problème, sont en demande de managers qualifiés. Des managers capables d’organiser les données, d’en extraire les informations pertinentes pour prendre des décisions stratégiques. L’objectif de notre nouveau programme est de répondre aux besoins des entreprises, en dotant nos étudiants de compétences solides dans le domaine du Big Data qui permettront d’optimiser l’activité des entreprises et d’innover», explique Kevin Carillo, Responsable du MSc DIMA de TBS.

Dans le cadre du programme, les étudiants seront en interaction avec des experts leaders du data-driven marketing. TBS fait intervenir des professionnels de haut niveau venant de sociétés telles qu’ IBM, SAP, SAS, Capgemini, Tableau, Dataiku, Synomia, Inbox, Data&Data, Ekito.

Les étudiants, en plus des compétences managériales, scientifiques et techniques, ont également la possibilité d’obtenir trois des cinq meilleures certifications professionnelles reconnues au niveau international dans le domaine du Big Data : INFORMS – Certified Analytics Professional (CAP) ; EMC – Prove Professional Data Scientist Associate (EMCDSA) ; SAP- Design Thinking for Business Innovation (THINK 1).

De multiples opportunités de carrière dans un secteur en plein essor

Depuis 2010, le secteur du Big Data ne cesse de croître. Les estimations du cabinet d’analyse Gartner qui prévoyait la création de 4.44 millions d’emplois IT dans le monde liés au big data à la fin 2015, se sont confirmées. Selon les prévisions, ce chiffre sera multiplié par cinq d’ici 2017.

Des nombreuses possibilités s’offrent aux diplômés : marketer stratégique, e-marketing, stratégiste de données, analyste de données, planificateur des données, customer intelligence manager, chercheur en marketing… Les diplômés auront donc l’opportunité d’accéder à des carrières de haut niveau au sein d’entreprises de premier plan ou de devenir entrepreneur de l’innovation digitale.

Conditions d’admission

Le nouveau programme, qui démarre en janvier 2017, s’adresse aux diplômés de niveau Bac+4 (Bachelor ou M1) et Bac+5 (M2). Cette formation comprend deux semestres de cours à temps complet et un stage en entreprises de 6 mois. Le MSc DIMA est dispensé entièrement en anglais.

Pour plus d’information :