ASSAS, UNIVERSITE D’EXCELLENCE

 

Au sein de la branche Supply-Marketing du groupe Total, la direction Afrique et Moyen-Orient regroupe une soixantaine de filiales dans une cinquantaine de pays. Tony Brisset (Assas 1985), Directeur des Ressources Humaines de Total Supply-Marketing, expose la politique de recrutement de la société pétrolière dans ces régions.

 

Tony Brisset - Directeur des Ressources Humaines de Total Supply-Marketing

Tony Brisset - Directeur des Ressources Humaines de Total Supply-Marketing

Aujourd’hui, plus de 7 500 collaborateurs travaillent au sein de la branche Supply-Marketing dans les pays d’Afrique et du Moyen-Orient. « Près de 60 % de nos expatriés sont africains dans notre direction, ce qui n’était pas le cas il y a dix ans, et est le fruit d’une politique volontariste », explique Tony Brisset. « L’objectif de notre direction est de repérer des talents africains, de les former et de les mettre en situation de management dans le pays d’origine et à l’international. Ainsi avec des équipes de direction africaines, l’impact vis-à-vis des collaborateurs en terme de motivation mais aussi des gouvernements locaux sur le plan de l’acceptabilité de nos activités est bien plus fort. C’est un atout majeur de Total qui nous permet d’être un leader reconnu en Afrique ».

 

La compétition,
au moment du recrutement, est devenue mondiale

Quels sont vos projets en cours ?
Lancé en 2009, « Education en Afrique » est un projet aujourd’hui concrétisé. Avec pour objectifs le recrutement et la formation, nous avons engagé des partenariats avec des Universités présélectionnées grâce à une étude interne. Trois accords ont ainsi été signés avec 2IE, école d’ingénieur au Burkina Faso, avec le CESAG, Université de management au Sénégal, et avec l’Université pluridisciplinaire WITS en Afrique du Sud. Nous organisons l’accueil de stagiaires dans nos filiales. Nous proposons des bourses au mérite et des cours pratiques via TPA, « Total Professeurs Associés », dans ces Universités. Nous recevons également les étudiants au sein de « Total Summer School », avec 150 étudiants du monde entier reçus, en France, chaque année. D’ici 2013, nous aurons sept ou huit accords régionaux et une quarantaine d’accords locaux.

 

En quoi votre formation à Assas vous accompagnet- elle aujourd’hui ?
En ce qu’elle m’a apporté l’exigence, la capacité de travail, un potentiel de réflexion qui permet ensuite d’aborder de nombreux sujets, ainsi qu’une ouverture sur le monde. Or l’International et la diversité des fonctions caractérisent mon parcours. Après un cursus en économie monétaire, j’ai rejoins le groupe Carrefour, puis la société Toys’r Us. Recruté par Total pour prendre la direction commerciale France, puis ensuite Europe, de l’Activité Lubrifiants Grande Distribution, je suis ensuite parti en Asie pendant 4 ans, comme directeur de la stratégie et du développement, puis de retour à Paris comme responsable du plan long terme de la branche Raffinage et Marketing. Diversité et mobilité sont, dans un parcours, de véritables atouts. Aujourd’hui, il n’est d’ailleurs plus possible d’être dirigeant du groupe Total sans un parcours International.

 

Quels conseils donneriez-vous aux jeunes diplômés ?
La Direction Afrique Moyen-Orient est passée en quelques années de la Diversité au Management interculturel, les comités des directions sont multiculturels ce qui oblige chacun à s’adapter (y compris les français). Les étudiants, en France, n’ont souvent pas suffisamment conscience que la compétition, au moment du recrutement, est devenue mondiale. Aussi, le terrain et l’expérience internationale deviennent une vraie valeur ajoutée au diplôme, qu’il ne faut pas négliger. La qualité d’un futur dirigeant est d’avoir été confronté, avec succès, à des situations difficiles et diverses. C’est justement l’attrait du groupe Total, d’offrir un parcours dans lequel on peut changer de métier, au sein d’un groupe intégré.

 

Contact
tony.brisset@total.com