Depuis sa création, l’association de l’EDHEC Business School n’a qu’une mission : promouvoir l’entrepreneuriat chez les jeunes et les étudiants. Grâce à une équipe de 30 étudiants et plus de 20 ans d’expérience dans l’organisation d’événements entrepreneuriaux, le Concours National de Création d’Entreprise, réservé aux jeunes de moins de 28 ans, s’est hissé au 1er rang des concours de création d’entreprise en France.

Une tendance poursuivie en 2015 qui laisse prévoir une bonne année 2016
L’année 2015 conclut une belle année pour l’entrepreneuriat, notamment chez les jeunes qui sont chaque année plus nombreux à se lancer dans l’aventure. Elle a vécu l’émergence de startups très innovantes, telles que Wandercraft et Damae Solutions. Des initiatives gouvernementales pour aider l’entrepreneuriat chez les jeunes, ainsi que des initiatives privées se sont développées. 2015 confirme la montée en puissance du financement solidaire avec le crowdfunding et le crowdsourcing qui financent toujours plus de jeunes startups. Les jeunes ont moins peur de se lancer dans l’entrepreneuriat que du chômage et de manière générale, ont plus le goût du risque. Et c’est tant mieux ! Car la France est bien derrière les autres pays développés en termes d’entrepreneuriat chez les jeunes : seuls 16 % des jeunes Français sont intéressés par la création de leur entreprise, alors que ce chiffre dépasse 30 % aux Etats-Unis ou au Royaume-Uni. De plus, aujourd’hui tout est mis en place, entre les aides publiques et privées, les incubateurs et l’accès facile au financement pour que les jeunes entrepreneurs se lancent cette année.

 

Les grandes écoles suivent la tendance
Les grandes écoles aussi ont bien compris cette mode de l’entrepreneuriat chez les jeunes. Nombreuses sont celles qui ont lancé des programmes d’aides aux jeunes entrepreneurs, surtout les écoles d’ingénieurs ou de commerce (le très récent Programme Etudiant Entrepreneur à l’EDHEC Business School ou le Projet de Création d’Entreprise d’EMLYON Business School en sont de bons exemples).
Cela permet aux étudiants de se lancer dès leurs études, lorsqu’ils ont moins de contraintes, de temps ou d’argent et qu’ils peuvent = être accompagnés. En outre, les écoles peuvent être fières d’avoir accueilli le dernier jeune entrepreneur à succès. Les associations des écoles qui soutiennent l’entrepreneuriat par différentes aides ou concours, prennent elles aussi de l’importance.

 

Un concours de création d’entreprise pour les jeunes, ça existe
Pour ceux qui décideraient de se lancer cette année, Total EDHEC Entreprendre organise un concours de création d’entreprise, avec 180 000 € de dotations, des soutiens financiers et juridiques personnalisés et surtout des feedbacks pour aider ces jeunes entrepreneurs à se développer. Des partenaires prestigieux soutiennent ce concours, tels que Total, BNP Paribas, KPMG ou Réseau Entreprendre Nord. La dotation est redistribuée en 4 catégories : le prix Total des entreprises de moins de 18 mois, le prix BNP des entreprises en cours de création, le prix KPMG Fintech the Khube et le prix entrepreneuriat social et solidaire. C’est déjà le plus grand concours étudiant de France !

 

Par Audric Prot,
membre du pôle communication

 

CONTACT :
audric.prot@concourstee.frhttp://concourstee.fr/