LES GRANDS OUVRAGES DU 21E SIÈCLE EN FRANCE ET DANS LE MONDE

 

Diplômé de l’Ecole des Mines de Paris, Yves-Louis Darricarrère a rejoint de Groupe Elf, devenu Total, en 1978. Il assume aujourd’hui la présidence des activités Amont du Groupe (Exploration & Production, Gaz & Power) et siège à son Comité Exécutif. Il nous décrit ici les défis industriels, complexes mais enthousiasmants, d’un groupe qui compte de nombreux projets et accueille des compétences variées pour les mener à bien.

Yves-Louis Darricarrère (Mines ParisTech 71), président des activités Amont du Groupe (Exploration & Production, Gaz & Power) de TOTAL

Yves-Louis Darricarrère (Mines ParisTech 71), président des activités Amont du Groupe (Exploration & Production, Gaz & Power) de TOTAL

Quelles sont les spécificités des grands ouvrages réalisés dans l’amont pétrolier ?
Dans l’industrie pétrolière on parle d’installations pour des usines à terre, des pipe-lines, des plates-formes mais également des unités flottantes géantes appelées FPU ou FPSO*. Ces installations sont caractérisées par leurs dimensions imposantes, les processus complexes qu’elles intègrent, leur localisation et leur accès parfois difficile, leur construction intégrant aussi bien unités opérationnelles que quartiers-vie. Avec cette description, on renvoie à des enjeux environnementaux, technologiques et humains considérables et à une dimension essentielle ; celle de la sécurité qui est à intégrer aussi bien lors de la construction que des opérations quotidiennes.

 

Quels grands ouvrages innovants Total met-il en oeuvre pour répondre aux défis de demain ?
Notre industrie doit s’adapter aux nouveaux horizons vers lesquels elle se tourne et qui la confrontent à des environnements complexes, incertains et parfois inconnus. Il en va ainsi de l’offshore très profond, des zones de grand froid, mais aussi d’exploitations spécifiques comme celles des sables bitumineux, des huiles extra lourdes ou du domaine non conventionnel comme les gaz de schistes. Les ouvrages de demain sont ceux qui nous permettront d’accéder aux nouvelles ressources de pétrole et de gaz afin de les exploiter dans les meilleures conditions de préservation de la sécurité et de l’environnement. Autant dire que, pour y parvenir, l’innovation technologique sera incontournable avec des défis passionnants pour nos ingénieurs et nos chercheurs.

 

Quels profils recherchez-vous pour satisfaire vos ambitions en la matière ?
Nos métiers sont nombreux et requièrent des compétences diverses que l’on recherche auprès des écoles et universités françaises dont nous connaissons la valeur mais aussi à l’international : notre Groupe recrute en effet des ingénieurs et des scientifiques d’origines et de nationalités diverses tout en maintenant une exigence forte de qualité. Nous intégrons des généralistes dans nos équipes Opérations et Projets mais aussi des profils plus spécialisés à qui nous demandons souvent d’ailleurs d’exercer leurs talents hors de leur spécialité ! Car, au-delà du profil académique, l’important est d’attirer des jeunes sachant faire preuve d’une grande adaptabilité et combiner professionnalisme, curiosité et ouverture.

 

En quoi Total est-il un groupe particulièrement attractif pour un jeune ingénieur ?
L’attractivité du Groupe tient d’abord au fait que nos métiers requièrent une grande solidité technique, un fort degré d’innovation et une aptitude certaine à l’interdisciplinarité qui sont à mon avis des caractéristiques qui doivent plaire à tout jeune ingénieur. Elle tient aussi à la diversité des parcours professionnels proposés qui sont exigeants mais offrent de larges perspectives d’évolution. Enfin, la dimension internationale du Groupe est un enrichissement professionnel que je trouve inestimable et que je ne cesse d’apprécier depuis que je l’ai rejoint il y a 35 ans !

 

*Floating Production Unit et Floating Production, Storage and Offloading

 

Contact
www.careers.total.com