Sylvain Bonnet, (IFMA 2001), Directeur Général de la Société Publique Locale d’Exploitation des Thermes de Balaruc-les-Bains (SPLETH), dépoussière l’image des thermes et vit le management de ses équipes à la manière d’un coach sportif.

 

Un management centré sur la personne

À la tête de la première station thermale de France, Sylvain Bonnet conduit depuis près de deux ans la destinée de ce bateau amiral de 16 000 m² ancrée sur le bord de l’étang de Thau. « Je suis le directeur de 4 activités : les thermes de Balaruc-les-Bains, le Spa, la gamme de produits de cosmétologie Thermaliv et la blanchisserie, soit au total 406 personnes. Je dirige 20 managers responsables de services supports et plusieurs centres de profits. La technique pure et dure ne m’intéresse pas. Ce qui me passionne, c’est la gestion de projets et des équipes. Je privilégie un management orienté sur le développement de la personne. Cela suppose de la bienveillance et de l’empathie, tout en privilégiant une gestion ferme. »

 

Les valeurs du sport en appui

Féru de marathon et de triathlon, le Directeur Général s’inspire de la philosophie du sport pour diriger ses collaborateurs. « Je plébiscite un vrai travail d’équipe à la manière d’un capitaine sur le terrain. Le leader doit impulser un positivisme, des objectifs clairs, une énergie renouvelée, mais chaque membre de l’équipe d’encadrants doit avoir sa propre responsabilité. »

Des collaborateurs boostés à l’optimisme

Le Directeur Général de Balaruc-les-Bains privilégie 2 approches clés pour rendre pérenne la croissance de l’établissement :

  • une approche pragmatique de résilience organisationnelle et de terrain. « Les étudiants doivent prendre conscience qu’ils vont affronter la dure réalité de la vie. Pour cela, j’ai fait mienne la devise de Churchill : « un pessimiste voit la difficulté derrière chaque opportunité, un optimiste voit l’opportunité dans chaque difficulté. »
  • Une approche faite de rêves, d’une vision à long terme et d’innovations. « Je m’inspire de Saint-Exupéry qui disait : « Fais de ta vie un rêve, et d’un rêve une réalité ». J’essaye de faire rêver mes collaborateurs tout en leur rappelant leurs responsabilités au jour le jour. »

 

Des innovations riches de sens

Les collaborateurs de l’entreprise vivent l’innovation via le nouvel établissement thermal unique et ultramoderne construit en 2015. « Outre nos 5 bassins de soins collectifs en rhumatologie et phlébologie, nous avons initié un process unique breveté pour l’application de boue, nous avons augmenté la présence de l’eau thermale et supprimé la pénibilité au travail pour les agents de soins. » Balaruc-les-Bains mise également sur la recherche médicale, sur la formation et reçoit chaque année des étudiants en stage, pour gérer un process complexe ou profitant du potentiel du laboratoire interne où sont réalisés près de 25 000 analyses par an. Des innovations porteuses de sens pour les clients, les collaborateurs mais aussi et surtout pour la commune et l’agglomération puisque le thermalisme et les activités qui lui sont indirectement liées génèrent 2,6 M€ de recettes fiscales.

Le triathlon, premier pas vers l’entrepreneuriat : « Mon expérience de président de l’association de Triathlon à l’IFMA en 2001, m’a permis d’apporter une notoriété nationale et internationale à l’école, mais aussi de conduire un projet de A à Z. En effet, cette année-là avaient lieu les championnats d’Europe de triathlon. J’ai appris à chercher des sponsorings, des bénévoles, à gérer les relations avec les autorités publiques et à vivre ma première approche managériale d’un événement de grande envergure. »

Chiffres clés SPLETH : 33 M€ de CA / 52 722 curistes par an en 2016 / 5 bassins sur 1 000 m² / 406 salariés / 2 000 emplois indirects induits

Contact : contact.thermes@thermesbalaruc.com

Richemont, une réussite collective