L’inventeur du circuit intégré, a depuis toujours fait de l’innovation l’un des piliers de sa stratégie. Une course en tête que partagent les 1 200 universités et écoles avec lesquelles l’entreprise collabore sur divers programmes et attire les jeunes étudiants. Rencontre avec Florian Sartral (ESME Sudria 97) son Directeur Général pour la France qui a, lui-même, croisé la route de T.I. lorsqu’il était étudiant et… ne l’a plus quitté depuis !

 

Texas Instruments, société mondiale de conception et fabrication de semi-conducteur Analogique et Numérique, n’a jamais cessé d’innover depuis que l’un de ses ingénieurs, Jack Kilby, inventa en 1958 le circuit intégré (ce qui lui valut le Nobel de Physique !).Entreprise américaine dont le siège social réside à Dallas, T.I. est implémenté en France depuis plus de 50 ans, possède 4 bureaux où son activité est essentiellement tournée vers la vente, le support technique et marketing pour les tous les produits Analogique et Digital adressant la chaine complète du traitement du signal. T.I. est l’une des très rares à avoir un portefeuille de produits aussi complets. Intégrée au pôle européen dont le siège réside à Munich, l’équipe française compte des ingénieurs technico-commercial, mais également comme ingénieur support, d’application, systèmes et développement…

Florian Sartral (ESME Sudria 97), Directeur Général de Texas Instruments France

Florian Sartral (ESME Sudria 97), Directeur Général de Texas Instruments France

Innover et collaborer
« Nous sommes essentiellement une entreprise d’ingénieurs, explique Florian Sartral. Caractérisée par une très forte culture de l’innovation. Si notre stratégie a toujours été tournée vers celle-ci, c’est encore plus vrai aujourd’hui et nous l’accélérons plus en avant pour améliorer notre offre produits, nos services et en un faire un facteur de différenciation significatif par rapport à nos compétiteurs. Nous investissons en moyenne 13 % de notre CA en Recherche & Développement. Nous avons déjà déposé 41 000 brevets et il en vient de nouveaux chaque semaine. Concrètement, notre engagement dans l’innovation s’inscrit au travers de 4 piliers principalement :
1 – dans le développement de nos produits et au sein de nos BUs
2 – dans les centres de recherche avancée et laboratoires de développement implantés aux USA, en Europe, Chine, Inde… sans oublier les laboratoires systèmes dédiés à des applications spécifiques dans le domaines industrielles et automobiles essentiellement
3 – dans nos usines de production avec de nouveaux procédé de production et technologies
4 – et, enfin, au travers de la collaboration, ancienne et soutenue avec le monde de l’enseignement et les étudiants (voir encadré). »

 

« Plus nos rêves
sont grands, moins
on a de chance de
les perdre de vue ! »

Une entreprise, plusieurs métiers…
Florian Sartral a tout d’abord entendu parler de Texas Instruments pendant ses cours d’électronique de son école d’ingénieurs et a travaillé sur ces produits pendant ses TP. Puis c’est alors qu’il était président de la J.E. de son école qu’il a eu la chance de rencontrer Texas Instruments en organisant une journée simulation d’entretiens. Une rencontre marquante puisque dès son diplôme en poche, il intègre le programme de formation Eurograde que l’entreprise destine aux jeunes diplômés qu’elle recrute (cf encadré xp). Il part 3 fois 6 mois à l’étranger (Angleterre, Allemagne et Suède) pour y effectuer différentes missions, développer son réseau, mieux comprendre les métiers, produits et se voit confier au terme de ce circuit un poste de technico-commercial pour couvrir le marché israélien. « Ce furent deux années d’apprentissage passionnantes, intenses et très enrichissantes ». Puis il prend la responsabilité du marketing d’une ligne de produits sur l’Europe qui lui apporte ensuite une seconde corde à son arc et (durant 2 à 3 ans toujours), il évolue ensuite en tant que Responsable Grands comptes Europe, puis Monde, pour être nommé par la suite Directeur des Ventes des grands comptes Européens et Américains en Chine base sur Shanghai. Florian regagne l’Europe fin 2010 pour être promu Directeur Europe Stratégique Marketing, un poste qu’il occupe toujours mais auquel s’est ajouté, il y a un an, celui de DG pour la France.« Quelques uns de mes camarades de promo ont changé de société tous les deux ou trois ans afin de diversifier leur expérience. Personnellement, je n’ai pas eu à le faire : T.I. m’a fourni plus de possibilités de progression de carrière que mes camarades de promo. J’ai approché successivement plusieurs métiers aussi bien technique, commercial, marketing, puis de direction où j’ai pu développer mes compétences et évoluer dans un cadre multiculturel extrêmement enrichissant (voir l’encadré conseils) ; l’essentiel a été de continuer à évoluer dans mes responsabilités et de toujours apprendre. »

 

Préparer l’avenir…
Classée depuis des années parmi les entreprises préférées des étudiants comme parmi celles où il fait bon travailler, T.I. recherche des jeunes diplômés talentueux et met à leur disposition de nombreux moyens pour les développer. « Nous travaillons dans un secteur extrêmement évolutif et concurrentiel où il est impossible de s’assoupir. Et c’est d’autant plus passionnant que nous touchons à une multitude d’applications au travers de nos clients qui révolutionne notre vie quotidienne, concrètement ! Texas Instrument est une entreprise globale et multiculturelle, où l’on apprend énormément et où vous pouvez évoluer très rapidement. C’est aussi une entreprise américaine exigeante, je veux dire par là que les choses y sont simples : vous obtenez des résultats et amenez de la valeur. Alors, vous êtes reconnu et on vous aide à grandir, à évoluer. Je trouve cela clair et sain et votre évolution de carrière peut être très rapide. » Pour ceux qui souhaiteraient se rapprocher de T.I. pendant leurs études, l’entreprise prend bien sûr des stagiaires, mais elle est également friande de thèses (elle en sponsorise régulièrement) en ouvrant les portes de ses Business Units ou des centres de recherche.

 

T.I. et les étudiants
Depuis plus de 20 ans, T.I. collabore avec (plus de) 1 200 universités et écoles d’ingénieurs européennes via son « programme universitaire » où il équipe des laboratoires dans les écoles en fournissant des plateformes hardware, software et des formations aux élèves de ces établissements pour les aider à mener à bien divers projets d’électronique. L’entreprise organise par ailleurs chaque année un concours Européen auquel participent plus de 800 étudiants au travers de 150 écoles dans plus de 33 pays au terme duquel 4 équipes sont récompensées financièrement sur le coté innovant de leur projet et invitées à effectuer un stage dans l’entreprise. Par ailleurs, à travers des « centres de compétence », T.I. rapproche les écoles et leurs clients comme il vient de le faire, par exemple, avec Télécom Brest et Itron dans le domaine des smart grid ; une collaboration débouchant sur la mise au point commune d’applications concrètes ; rapprochement aussi enrichissant de pertinent.

 

T.I. : l’accélérateur d’xp et de carrière !
Entreprise exigeante et sélective, T.I. entend donner toutes les chances aux jeunes diplômés qu’elle recrute dans son Programme Eurograduate en tant que technico-commercial ou ingénieur d’application. Durant un an, à leur arrivé dans l’entreprise, plusieurs missions opérationnelles, de terrain leurs sont confiées, en Europe mais également aux Etats-Unis, et des formations professionnelles précises sont mises en place pour les aider à mieux préparer le métier de vente et de support technique. « J’ai eu la chance de rentrer chez T.I. dans ce programme qui est extrêmement enrichissant, très formateur mais aussi très demandeur et qui est un véritable tremplin de carrière. Ce programme m’a permis de comprendre les différents métiers de T.I., les produits et l’organisation et de développer un réseau qui m’a été très utile par la suite. »

 

Conseils
« Je conseille vivement de saisir toute occasion si elle se présente de partir à l’étranger ou sinon, déclenchez-la, car ce contact avec d’autres cultures vous apprendra énormément ; pas seulement d’un point de vue professionnel, mais également sur vous-même. D’autre part, je pense qu’il ne faut pas avoir peur d’être ambitieux et de se fixer des objectifs difficiles. Avoir des aspirations élevées, vouloir s’impliquer et être responsable de faire changer les choses sont des qualités ; aucune honte à cela. Et puis, plus nos rêves sont grands, moins on a de chance de les perdre de vue ! »

 

T.I. en quelques chiffres clés
• Présent dans 35 pays • 100 000 produits Analogiques et Numériques
100 000 clients • 32 000 employés dans le monde
$12.2B CA dont plus de 60 % sur les produits analogiques

 

JB

 

Contact mail : http://careers.ti.com/content/ti-france