EQUILIBRE VIE PRIVEE / VIE PROFESSIONNELLE

 

AXA France, qui attache une grande importance au bien être au travail de ses collaborateurs et à leur épanouissement, expérimente le télétravail depuis 2008. Les explications de Carole Bienarrivé, responsable du projet télétravail chez AXA France et Elisabeth Guidi, Concepteur de solutions au sein d’AXA France Services, qui pratique le télétravail deux jours par semaine.

 

Carole Bienarrivé, responsable du projet télétravail chez AXA France

Carole Bienarrivé, responsable du projet télétravail chez AXA France

La première expérimentation a été lancée en 2008, dans le cadre du premier accord sur la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC ), principalement pour donner la possibilité à des collaborateurs de réduire le temps, parfois très conséquent, passé dans les transports en commun. Cette initiative, basée sur le principe du volontariat, concernait 25 collaborateurs d’AXA France, qui ont bénéficié de prestations quasi sur mesure : « nous avons testé tous les types de métiers, fonctionnels et opérationnels et proposé diverses options technologiques en fonction des métiers : ordinateur portable, installation de postes fixes àdomicile et d’imprimante. » L’objectif de la 2e phase de l’expérimentation est d’élargir le dispositif à 200 personnes à fin 2012. Les télétravailleurs ont la possibilité de travailler 2 ou 3 jours maximum à domicile de façon à maintenir le lien avec l’entreprise.

 

Quels sont les critères d’éligibilité ?
Carole Bienarrivée : Le télétravail s’adresse à tous les collaborateurs de l’entreprise. Pour être éligible, il faut être autonome, avoir occupé son poste pendant un an. Pour êtrevalidé, le projet doit remporterl’adhésion de 3 personnes, le  responsable RH, le manager et le collaborateur. L’activité du collaborateur et les applications sur lesquelles il travaille, doivent être compatibles avec les technologies que propose l’entreprise. Le manager doit définir précisément les activités qui seront gérées à domicile, faire un suivi de l’activité du collaborateur et des bilans mensuels.

 

Quel bilan dressez-vous de la première expérimentation ?

Elisabeth Guidi, concepteur de solutions

Elisabeth Guidi, concepteur de solutions

Carole Bienarrivé : Nous dressons un bilan très positif de ces deux expérimentations : les collaborateurs sont enchantés de leur expérience de télétravail. Leurs managers sont également satisfaits car ils ont constaté plusieurs avantages : une motivation très importante des bénéficiaires du diapositif, une meilleure organisation de leur équipe ou bien un moyen de pouvoir retenir des collaborateurs de talent lors d’un déménagement. Nous devons bien sûr communiquer sur ce dispositif et accompagner les managers pour qu’ils puissent adapter leur management à ce mode de fonctionnement.

 

 

L’activité de projet est compatible avec le télétravail

Quelle est votre fonction au sein d’AXA France ?
Elisabeth Guidi : je suis depuis 2004  Concepteur de solutions au sein d’AXA France et à ce titre travaille sur des projets de conduite de changement. J’ai souhaité bénéficier du télétravail pour des raisons personnelles et suis entrée dans le dispositif en février 2011. Mon travail en mode projet se prête bien au télétravail. Je suis à l’aise dans mes activités de conduite du changement, de contributrice à un projet. Je suis amenée à travailler avec différents interlocuteurs, à organiser des réunions avec des personnes basées en région. Nous communiquons beaucoup par mails ou par téléphone.

 

Quel bénéfice tirez vous du télétravail ?
Elisabeth Guidi : Un bien meilleur équilibre entre vie privée et vie professionnelle. Ce mode de fonctionnement requiert de la rigueur, oblige à s’astreindre à des horaires mais répond complètement à ma problématique personnelle. J’ai l’intention de continuer autant que possible. Je télétravaille deux jours par semaine, les jeudis et vendredis, ce qui m’évite de perdre du temps dans les transports – 2h30 par jour –, et me permet d’être opérationnelle plus longtemps. Il faut quand même se faire connaître un minimum de ses interlocuteurs, mais on dispose d’un outil fabuleux en mode projet, webex, qui est très performant pour se parler au téléphone ou partager des slides. Je me trouve très heureuse et très chanceuse de bénéficier du télétravail.

 

A.M.

 

Contact :
www.carrieres.axa.fr