Il n’a que 16 ans et déjà Satyam Kumar travaille avec l’équipe du professeur Francesco P. Andriulli de Télécom Bretagne sur « les modèles de propagation des ondes électromagnétiques dans notre cerveau » ! Ce prodige indien est le plus jeune élève avoir été admis à l’Indian Institute of Technology en se classant 649 sur plus d’1 400 000 candidats  à l’âge de 13 ans ! Mercredi 8 juin 2016, il rencontrait les élèves du Lycée La Croix Rouge de Brest pour témoigner de son incroyable parcours.

 

Télécom Bretagne et le laboratoire CNRS Lab-STICC accueillent, depuis le 9 mai et jusqu’au 19 juillet, Satyam Kumar,  étudiant à l’Indian Institute of Technology de Kanpur. L’élève participe aux activités de recherche du Computational Electromagnetics Research Laboratory (CERL) de Télécom Bretagne.

Si cet accueil, fruit d’accords signés par le laboratoire CNRS Lab-STICC avec de prestigieux établissements d’enseignements supérieurs indiens, peut sembler classique, le parcours du jeune indien le rend exceptionnel !

Plus jeune candidat jamais admis à l’Indian Institut of Technology de Kanpur

Satyam Kumar a plusieurs fois fait la Une de la presse indienne ! Fils d’un agriculteur illettré de Bihar, il est le plus jeune indien à avoir réussi le concours d’entrée à la plus prestigieuse école d’enseignement supérieur indien, l’Indian Institute of Technology (IIT) de Kanpur.

Classé au 679e rang sur plus d’1 million 400 000 candidats, Satyam a intégré l’IIT en 2013 à l’âge de 13 ans !

Depuis, il poursuit ses études au prestigieux institut indien et multiplie les récompenses, comme, par exemple, le prix du meilleur projet d’ingénieur pour une pompe à éolienne, en 2014 ou encore la 3e place nationale dans un concours de robotique organisé par l’IIT de Kanpur.

À la rencontre des lycéens brestois

Mercredi 8 juin 2016, Satyam a rencontré les élèves de deux classes de la section européenne du lycée La Croix Rouge. Accompagné de Gilles Coppin, directeur du Lab-STICC et de Francesco P. Andriulli, professeur à Télécom Bretagne et responsable du CERL, le jeune indien a pu partager son expérience avec les lycéens et présenter son travail avec l’équipe française de chercheurs.

Il travaille plus particulièrement sur la modélisation électromagnétique de la propagation cérébrale pour des applications dans les interfaces cerveau-machine.

Objectif : Euro 2016

Tout prodige qu’il soit, Satyam Kumar reste un adolescent fan de football ! Il aimerait profiter de sa venue en France pour assister à un grand match de l’Euro 2016. Il n’a pour le moment pas trouvé de billets mais ne désespère pas de vibrer au Stade de France dans les semaines à venir !

 

CERL (Computational Electromagnetics Research Laboratory)

Les équipes du laboratoire pluridisciplinaire du département d’enseignement-recherche Micro-ondes de Télécom Bretagne, travaille sur le développement des modèles de propagation des ondes électromagnétiques dans les milieux les plus complexes. Un des principaux axes de recherche du laboratoire porte sur la caractérisation de la propagation électrique dans le milieu cérébral afin d’augmenter le pouvoir prédictif, d’améliorer le diagnostic et d’obtenir de nouvelles techniques d’imageries efficaces, rapides et fiables. Les chercheurs travaillent ainsi au développement d’interfaces machine – cerveau de dernière génération.

Laboratoire CNRS Lab-STICC

Télécom Bretagne est membre du laboratoire CNRS Labsticc (Laboratoire en sciences et techniques de l’information, de la communication et de la connaissance), en partenariat avec l’UBO et l’UBS, et en association avec l’ENIB et l’ENSTA Bretagne depuis le 1er janvier 2012. Il regroupe, sous le thème principal « Des capteurs à la connaissance », trois pôles : micro-ondes et matériaux (MOM) ; communications, architecture et circuits (CACS) ; connaissance, information, décision (CID).

www.telecom-bretagne.eu