Les geekettes en force ! Même si les ingénieures restent largement sous représentées dans la profession (20.3 % selon la dernière enquête IESF), les jeunes femmes qui font le choix des sciences ne restent plus dans l’ombre. Pourquoi et comment sont-elles devenues des piliers de la réussite de la technologie du 21e siècle ?

 

Numérique et féminin : je t’aime moi non plus ?

 L’édition 2017 de l’étude Gender Scan réalisée par le cabinet d’étude Global Contact révèle que la féminisation des formations scientifiques et techniques en France évolue de façon alarmante dans les formations high-tech STI du secondaire et du supérieur. Et pourtant, elle démontre parallèlement que la mixité est reconnue comme un pilier du bien–être au travail dans les métiers de l’innovation. Après avoir démontré en 2016 que la mixité est un levier de performance et d’efficacité, l’enquête établit cette année qu’elle s’impose aussi comme un vecteur de qualité de vie au travail.
Face à ce constat, les entreprises spécialistes du secteur mettent progressivement en place de nouveaux modes d’organisation du travail répondant mieux aux attentes de salariés faisant de l’équilibre vie pro / vie perso un critère de choix. L’étude constate d’ailleurs que les mesures concernant ces sujets (déploiement de dispositifs d’accompagnement à la parentalité, meilleure exploitation de la flexibilité des horaires et des comptes épargne temps…) génèrent une très forte satisfaction des équipes.

 

Des filles au top de la techno

Pilier de la performance des entreprises high-tech, les jeunes ingénieures sont aussi au top de l’innovation. Pour preuve, quatre étudiantes de l’ISA Lille ont remporté début 2017 le prix européen Farming by Satellite pour un projet basé sur l’utilisation des données satellitaires pour créer un couvert végétal connecté, permettant ainsi de contribuer à la réduction des impacts environnementaux engendrés par l’agriculture. L’équipe 100 % féminine s’est imposée face à 76 candidats venus d’une vingtaine de pays d’Europe et d’Afrique.

 

Des projets qui ont du sens

Les jeunes ingénieures mettent aussi la technologie au service de projets responsables. Ainsi, le dernier hackathon Women in Innovation 2016 a mis en lumière des projets créateurs de valeur dans les nouveaux modèles d’économie circulaire et solidaire. Des projets « Tech for Good » qui mettent les nouvelles technologies au service de la société, de l’environnement et de la consommation responsable. Ont été défendus : une appli favorisant la lutte contre le gaspillage alimentaire dans les entreprises ou encore un coach virtuel en éco responsabilité.
Une optique de sens qui a d’ailleurs inspiré l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF) pour son concours ELLESgorithme. Destiné aux femmes francophones du monde, il promeut le développement d’applications mobiles en langue française dans le domaine du numérique éducatif (serious game, animation de groupe, aide aux étudiantes…).

 

Women in Science & Engineering : le débat est lancé ! Pour la 2e édition de son Dean’s Forum, MINES ParisTech a réuni en septembre 2017 chercheurs et universitaires de renommée mondiale autour de de la féminisation des métiers des ingénieurs et scientifiques. Une occasion privilégiée de débattre de sujets au cœur des préoccupations des entreprises et du monde académique. Pourquoi les femmes délaissent-elles encore les filières scientifiques, pourquoi le pourcentage de femmes dans ces filières s’amenuise-t-il entre le secondaire et le supérieur, quelles politiques innovantes ont été mises en place pour favoriser l’accès des femmes universitaires aux carrières scientifiques ? … autant de questions abordées lors de deux jours de conférences où se sont succédées des pointures telles que Elisabeth Pate-Cornell de l’Université de Stanford, Claire Voisin, Directrice de recherche au CNRS, membre de l’Académie des sciences et titulaire de chaire au Collège de France ou encore Christine Valle, Directrice de programme au Georgia Institute of Technology.

 

Au sein d’Altran, la différence ne se fait pas par le handicap !

Depuis 2009, Altran fait de l’insertion et du maintien dans l’emploi des collaborateurs en situation de handicap l’un de ses vecteurs de performance

GENERIX : S’adapter à un monde en mouvement

GENERIX a fait du pilotage à 360°de la supply chain sa marque de fabrique, comme l’explique le directeur de sa filiale brésilienne.

Actemium : un réseau de 300 entreprises pour accélérer votre carrière !

Didier Elie, Manager de la BU Actemium Oil&Gas Maintenance explique en quoi le réseau du groupe Vinci constitue un formidable accélérateur de carrière

Passionnés de gestion de patrimoine ? Groupe Crystal – Expert & Finance et SKEMA lancent un nouveau programme !

Le Groupe Crystal – Expert & Finance proposera un 3e cycle en gestion de patrimoine, à la rentrée 2018, en partenariat avec SKEMA Business School. Focus sur le programme.

Perceva : quand le sauvetage des entreprises devient une formidable aventure humaine !

Si Perceva n’emploie (encore) que 10 personnes ; à elles seules, elles veillent sur l’emploi de plus de 6 000 autres ! Leur mission ? Voler au secours d’entreprises en difficulté auxquelles Perceva apporte actionnariat de long terme et assistance managériale. Un job...

Au sein du groupe STEF, le handicap n’en est plus un

STEF a mis en place un dispositif d’accompagnement des collaborateurs en situation de handicap récompensé par le Trophée « F d’Or Handicap » dans la catégorie « Maintien dans l’emploi ». Yohan Fournier (Master Ergonomie, université Bordeaux 2, 07), responsable Santé...

BNP Paribas : 10 ans d’engagement en faveur du handicap

Depuis maintenant une décennie, BNP PARIBAS œuvre pour le recrutement et l’inclusion de collaborateurs en situation de handicap.

Région Grand Est : l’industrie du futur se développe ici !

François Bouchard, DG des services de la Région Grand Est, encourage les ingénieurs à rejoindre une région attractive nichée au cœur de l’Europe

Orano : plus handi-accueillants que jamais !

Née de la séparation d’Areva en deux entités distinctes, Orano porte l’activité du cycle du combustible du groupe et a retrouvé une importante dynamique de recrutements

Venez suBIMer le bâtiment intelligent avec ENGIE !

ENGIE développe des techniques BIM pour répondre aux enjeux du bâtiment intelligent. Interview de Thomas Huerre Directeur de Projet BIM chez ENGIE Cofely