LES NOUVEAUX VISAGES DE L’INDUSTRIE DES PAYS EMERGENTS

 

Frédéric Delormel, (Ingénieur des Mines 78, INSEAD 87), Executive Vice President et Chief Operating Officer Subsea de Technip, expose avec force conviction les atouts d’un des leaders mondiaux du management de projets, de l’ingénierie et de la construction pour l’industrie de l’énergie, 32 000 collaborateurs pour un chiffre d’affaires qui devrait avoisiner les 8 milliards d’euros en 2012, présent sur les cinq continents et notamment au Brésil, pays cher à son coeur.

Frédéric Delormel (Ingénieur des Mines 78, INSEAD 87) est Executive Vice President et Chief Operating Officer Subsea de Technip.

Frédéric Delormel (Ingénieur des Mines 78, INSEAD 87) est Executive Vice President et Chief Operating Officer Subsea de Technip.

Comment décririez-vous Technip ?
Les activités Subsea représentent environ 45 % du chiffre d’affaires du groupe. L’autre moitié est constituée par les activités Offshore, c’est-à-dire les platesformes pétrolières et gazières, qu’elles soient fixes ou flottantes, et les activités Onshore qui couvrent les installations à terre en particulier pour les industries du gaz, de la pétrochimie et du raffinage. Le Subsea dont je m’occupe, est le fruit de fusions réalisées au cours des vingt dernières années. Cela a notamment commencé par le rapprochement avec Coflexip, entreprise fondée comme Technip par l’Institut Français du Pétrole, et qui a développé la technologie tout à fait singulière du tuyau flexible. Grâce à d’importants efforts de recherche et développement, Technip est aujourd’hui le leader mondial de cette activité. L’acquisition l’an dernier des sociétés Global Industries aux Etats-Unis et Cybernetix à Marseille est venue renforcer notre offre Subsea. Depuis plus de 10 ans, Technip a pris la dimension d’un grand acteur mondial, qui couvre l’ensemble de la chaîne des hydrocarbures du puits de pétrole, au fond de la mer, jusqu’à la station essence.Nous avons conservé l’état d’esprit pionnier et créateur des débuts de l’entreprise, marque de fabrique du Subsea, grâce auquel nous arrivons à soulever des montagnes et des défis que bon nombre de sociétés ne relèveraient sûrement pas. Chaque projet chez Technip est unique, qu’il s’agisse de sa localisation géographique, de la profondeur d’eau qui peut dépasser les 3 000 mètres, de avons géré 70 000 personnes sur les grands projets de gaz naturel liquéfié. Nous devons donc à chaque fois innover et nous appuyer sur nos ingénieurs extrêmement rigoureux et professionnels, plaçant la sécurité en tête de leurs priorités.

 

J’ai délivré un message d’estime et de confiance en soi aux Brésiliens. Cela a créé un facteur de motivation et de dépassement chez eux

Vous avez dirigé Technip au Brésil…
Oui, pendant quinze ans. Je pourrais écrire un livre sur ce pays ! J’y suis arrivé avant le boom et j’ai vu Technip se développer et s’y imposer comme un acteur majeur dans notre secteur. Ce leadership s’est fait grâce au talent des Brésiliens et des Brésiliennes. Le message que j’ai délivré en arrivant est un message d’estime et de confiance. Cela a créé un facteur de motivation et un esprit de dépassement de soi. C’était considéré comme exceptionnel de leur dire à l’époque qu’il n’y a pas de différence entre un Brésilien, un Français et un Britannique. Il y avait comme une sorte de complexe du « premier monde » chez eux. Nous avons mené une politique de ressources humaines basée sur la confiance et la valorisation des talents locaux. Mon équipe de direction au Brésil est restée la même, tous ont grandi et leurs réussites sont impressionnantes. Nous avons réalisé des implantations de recherche très performant et construit des usines parmi les meilleures au monde ! Je suis très fier du travail d’équipe, dont je n’ai été que le chef d’orchestre, qui a été réalisé là-bas.

 

Quelles sont vos filières de recrutement ?
des ressources humaines : c’est la diversité, en termes d’origines géographiques, d’âge mais aussi de sexe. Les jeunes femmes qui se trouvent dans les écoles d’ingénieurs doivent se sentir à l’aise sur le fait qu’il y a des opportunités pour elles chez Technip. En termes de profils, nous couvrons toutes les disciplines. Nous recrutons des mécaniciens, des électriciens, des chimistes et des personnes avec un profil entrepreneurial. Il existe des opportunitésdans notre groupe pour des gens dynamiques, qui ont une dimension internationale et ouverts sur le monde et sa diversité.

 

A.B.

 

Contact
fdelormel@technip.com