Depuis sa tête de pont française, Technip alimente les acteurs majeurs de l’énergie avec ses flexibles à toute épreuve, un de ses nombreux domaines d’expertises. Un univers voué à l’innovation qui vous embarque partout dans le monde. Rencontre avec Jean-François Niel (École d’ingénieurs CESI 92), Vice-Président Manufacturing de Technip…

Jean-François Niel (École d’ingénieurs CESI 92), Vice-Président Manufacturing de Technip

Jean-François Niel (École d’ingénieurs CESI 92), Vice-Président Manufacturing de Technip

Pouvez-vous nous présenter Technip, un leader mondial du management de projets, de l’ingénierie et de la construction pour l’industrie de l’énergie ?
Le Groupe est composé de trois activités majeures : l’Onshore (installations à terre nécessaires à bon nombre d’industries), l’Offshore (platesformes flottantes et fixes) et le Subsea (infrastructures sousmarines, dont les conduites flexibles). Ces dernières sont des produits complexes et très résistants, faits sur mesure. Compte tenu des grandes profondeurs, la maintenance est quasiment impossible, cela doit fonctionner durant 30 à 40 ans. Nos drivers : la sécurité, la qualité, la satisfaction de nos clients et collaborateurs et bien sûr l’innovation technologique, facteur différenciateur.

 

Quel a été votre parcours et quelles missions recouvrent votre fonction de Vice- Président Manufacturing ?
Je suis devenu ingénieur par la formation continue. Chez Technip, j’ai passé 5 ans au Brésil puis je suis revenu en France pour gérer le projet de construction de notre usine Asiaflex Products en Malaisie et prendre par la suite la direction de l’usine Flexi France, vaisseau amiral de ce produit pionnier : R&D, fabrication, et base offshore… En novembre, j’ai été nommé Vice-Président Manufacturing de Technip, en charge des usines : en France, en Malaisie et au Brésil où bientôt une seconde ouvrira ses portes. L’une de mes missions principales est d’obtenir une qualité identique partout, et de faire passer ce message aux 3 800 personnes du Manufacturing. Il faut aimer les gens et savoir développer leurs talents. Cela est passionnant, surtout quand on y ajoute l’approche d’autres cultures et défis : recruter des ingénieurs à travers le monde ou fidéliser ceux d’Asie où le turnover plus élevé est habituel. Nos collaborateurs apprécient de travailler pour un Groupe comme Technip offrant des perspectives à l’international et des opportunités dans le domaine du management et de la gestion de projets.

 

« Le management consiste essentiellement
à mettre en avant
le talent des autres »

Quels métiers votre entreprise propose-t-elle aux jeunes diplômés et quels attraits offre-t-elle qui puissent leur donner envie de la rejoindre ?
En France, sur notre site de production normand d’environ 1 000 personnes où nous hébergeons le centre de R&D, un tiers des effectifs est composé d’ingénieurs : mécaniciens ou généralistes, dont une centaine est dédiée à l’innovation. Nous recrutons également des chimistes, plasturgistes, métallurgistes ou des spécialistes de la supply chain, des achats et des fonctions supports. Une bonne capacité d’adaptation est indispensable car la plupart de nos collaborateurs est amenée à effectuer des missions à l’étranger. De la créativité également car nous travaillons beaucoup dans l’innovation, sous forme de projets. Nous réfléchissons d’ailleurs à une formation dédiée aux jeunes ingénieurs. Elle leur permettrait d’être au fait de nos produits et process et comprendrait une rotation au sein des usines du Groupe. Rendez-vous est donc donné à une quinzaine de jeunes diplômés pour la rentrée 2014 !

 

En passant : un temps pour tout
La génération Y possède de formidables qualités : curieuse, entreprenante, naturellement disposée au travail en réseau et consciente de l’indispensable ouverture à l’international, elle a parfaitement intégré les enjeux de la mobilité. Trop ? Il faut deux ou trois ans pour « faire le tour » d’un poste, mais encore une ou deux C’est souvent seulement alors que l’on est en mesure de bien estimer quelle prochaine étape conviendra le mieux à une progression harmonieuse. Il faut aussi savoir rester pour se construire un parcours harmonieux…

 

Chiffres Clés :
38 000 collaborateurs dans 48 pays – un chiffre d’affaires 2012 de 8,2 milliards d’euros

 

JB

 

Contact : jfniel@technip.com