Atteindre l’excellence technologique en mettant l’humain au coeur de toutes ses activités, tel est le défi que relève Technip depuis plus de 50 ans afin de pérenniser sa place parmi les leaders mondiaux du management de projets, de l’ingénierie et de la construction pour l’industrie de l’énergie. Rencontre avec Jean-Marc Aubry (UTC 79), Président France, un manager passionné.

 

Jean-Marc Aubry (UTC 79) est Président de Technip France.

Jean-Marc Aubry (UTC 79) est Président de Technip France.

L’innovation, la clé de la compétitivité
S’illustrant tout particulièrement dans les secteurs du pétrole et du gaz, Technip répond par des progrès d’envergure aux besoins croissants des industriels de l’énergie. « Si les ressources sont loin d’être épuisées, elles sont de plus en plus difficiles d’accès. Présent dans sept grandes régions, Technip met ainsi son expertise au service du secteur au niveau mondial via ses trois pôles mobiles et fixes) et l’onshore (le terrien). Pour relever de nouveaux défis énergétiques tels que l’extraction de pétrole en zone polaire, la nécessaire diminution des émissions de CO2 ou les énergies renouvelables, nous misons avant tout sur l’innovation. Nous avons ainsi récemment déployés nos efforts de R&D sur le développement de technologies permettant d’enlever l’excès de gaz acide dans les trains de liquéfaction de gaz naturel au Qatar afin d’optimiser les capacités de liquéfaction, ou sur des structures d’éoliennes en milieu marin. Notre projet de FLNG (Floating Liquefied Natural Gas) en Australie, nous permet également aujourd’hui de nous imposer comme le développeur du plus gros bateau jamais construit pour l’industrie du gaz liquéfié flottant, associant les différentes technologies aussi bien onshore, offshore que subsea, pour lesquelles nous sommes renommés. Mais cet esprit innovant ne s’arrête pas là. Il s’illustre également à travers des notions de taille via la conception d’usines et de raffineries toujours plus grandes ainsi qu’une prise en compte accrue des problématiques environnementales et humaines. En réflexion constante face aux défis de demain, nous repoussons sans cesse nos limites pour être toujours plus compétitifs ».

« Pour assoir sa légitimité, il faut communiquer avec conviction et pour
cela comprendre, connaître et respecter la valeur du travail de ses collaborateurs. »

 

Travailler en équipe pour réussir ensemble
Pour assurer ces nouveaux business dans un secteur ultra-mondialisé et en pleine mutation, Technip fait de la proximité son credo. « Etre au plus près des clients et des zones de besoins, voilà notre philosophie », insiste Jean-Marc Aubry. « Technip compte 26 500 collaborateurs dans 48 pays et s’implique au quotidien au niveau local en se focalisant tout particulièrement sur les pays du Sud. Cette proximité, nous l’atteignons grâce à la mutualisation des compétences de tous et à l’extrême mobilité de nos équipes. Fort de son expertise technologique et managériale, Technip France s’illustre en effet selon les cas comme un leader ou en support technique, humain et commercial de taille sur des projets de plusieurs milliards de dollars en Asie, en Afrique, au Brésil ou encore au Moyen-Orient. Pour être compétitifs, il est indispensable de travailler ensemble et de renouveler et développer constamment les compétences de nos collaborateurs. Le métier d’ingénieur n’est pas une fonction que l’on exerce en solitaire mais bien un travail d’équipe. Nos projets pouvant réunir jusqu’à plusieurs milliers de personnes, la problématique de l’humain est au coeur de nos préoccupations. En 2012, nous allons d’ailleurs poursuivre nos efforts sur l’intégration du handicap dans l’entreprise et sur les problématiques du bien-être, hygiène, sécurité et environnement. Cette année, nous allons également renforcer notre travail de mise en avant de nos activités en Inde, un pays extrêmement riche en matière énergétique, culturelle et en compétences. La sécurité, l’intégration, la diversité et le confort de nos collaborateurs sont pour nous des priorités. Promus par Thierry Pilenko, Président Directeur Général du Groupe Technip, ces engagements sont soutenus à tous les niveaux de l’entreprise grâce à un réel investissement humain de la part de nos managers, au siège et sur sites. »

 

Un Président « tombé dans la potion magique de l’énergie »
Si cette alliance de l’expertise technologique et d’une stratégie managériale engagée est une des forces de Technip, Jean-Marc Aubry en fait surtout un must dans l’exercice de sa fonction. « Je suis entré chez Technip il y a 30 ans et suis
immédiatement tombé dans la « potion magique de l’énergie ». J’ai eu la chance d’y apprendre mon métier dans des activités, des régions et des fonctions extrêmement différentes et d’acquérir petit à petit Président, je dois donner l’exemple, insuffler à tous les valeurs de l’entreprise tout en m’assurant de sa performance et de sa compétitivité. Pour asseoir sa légitimité, il faut communiquer avec conviction et pour cela connaitre, comprendre et respecter la valeur du travail de ses collaborateurs. Communiquant et compréhensif, le Président doit évidemment également faire preuve de persuasion, de combativité et de persistance pour défendre au mieux les intérêts des clients et de l’entreprise. Mais surtout, il doit être accessible. L’image du Président dans sa tour d’ivoire est bel et bien derrière nous : aujourd’hui, la porte de mon bureau est toujours ouverte. En effet, même si c’est parfois chronophage, je crois que faire preuve de qualités d’écoute et de dialogue est un des plus grands intérêts de ma fonction. Je suis persuadé que pour réussir, il faut se sentir bien et en confiance dans l’entreprise. Lorsqu’un membre d’une équipe vient frapper à ma porte, il cherche cet interlocuteur ouvert et capable de le rassurer. La proximité, voilà une valeur Technip que pourrait faire sienne chaque Président. »

 

Sortez de vos zones de confort !
« Les jeunes diplômes européens pêchent parfois par manque de curiosité. Celle-ci est pourtant indispensable pour apprendre son métier : il faut profiter au maximum des opportunités ouvertes par la mondialisation et ne pas rester sur le quai de la gare en France. On ne peut être compétitif sans constamment s’enrichir des savoir-faire et des cultures qui nous entourent. Nos jeunes ingénieurs ne doivent plus hésiter à ouvrir grand les fenêtres et les portes et à se confronter à l’appétit de leurs homologues étrangers. Une carrière se construit sur des bases solides et sur des expériences diversifiées, ce que Technip a très bien compris depuis longtemps. Nous offrons en effet des perspectives de carrières extrêmement motivantes et résolument tournées vers l’international. Rejoindre Technip, c’est s’ouvrir à une incroyable palette métier grâce à de nombreuses passerelles fonctionnelles et géographiques et surtout travailler sur des projets qui font rêver : les premières mondiales et les projets pharaoniques ne nous font pas peur ! »

 

CW.

 

Contact
jmaubry@technip.com