Fiche métier : le technicien logistique nucléaire

 

Dans le cadre de sa stratégie de mix énergétique, GDF SUEZ a développé une expertise dans toute la chaine de valeur nucléaire. Les techniciens ont notamment leur place dans les centrales dans la logistique de travaux, en encadrement d’équipes ou bureau méthodes, et la maintenance des installations. C’est un domaine attractif qui recrute et se féminise. L’objectif du Groupe est qu’un recrutement sur 4 soit féminin.

 

Technicien nucléaire GDF SUEZ

Technicien nucléaire GDF SUEZ

Trois questions à Guillaume Vernhes, directeur du département SCTN (service central de travaux nucléaires) du pôle nucléaire de COFELY ENDEL, Branche Energie Services du Groupe GDF SUEZ

Quelles sont les missions du service central de travaux nucléaires ?
Nos équipes assurent la logistique de chantier pour la maintenance des centrales : support logistique aux opérations, décontamination, mesure de la radioprotection, aide aux techniciens maintenance pour entrer dans la zone, assurer leur protection, mise en place des échafaudages… Nous avons notamment le contrat de logistique nucléaire de la plus grosse centrale d’Europe, celle d’EDF à Gravelines. Nous y gérons la logistique de production, d’exploitation, des magasins, du cycle des déchets nucléaires, de la radioprotection. Le département emploie 350 personnes et a réalisé en 2012 un chiffre d’affaires de 37,5 M€.

Quels sont les profils des techniciens logistique nucléaire ?
Le technicien peut être chef d’équipe et peut évoluer vers la responsabilité de chef de chantier. Il est doté d’un BTS en mécanique, en maintenance, en environnement nucléaire. L’autre profil est le technicien méthodes qui travaille plutôt dans un bureau. Il réalise les travaux de préparation, de planification des interventions. Il peut évoluer vers le poste de chargé d’affaires, en lien avec le client pour préparer les activités et arrêts de tranche.

Que fait un technicien débutant ?
Il est d’abord 6 mois en temps d’adaptation et d’apprentissage des spécificités du nucléaire sur le terrain. On lui confie ensuite des tâches techniques ou précises à réaliser dans son métier de gestion d’équipe oude méthodes. La capacité à aller vers l’encadrement  est essentielle, tout comme aimer travailler en équipeet avoir envie d’apprendre, être très respectueux des règles qui sont cruciales dans une centrale, avoir du sens critique, savoir se remettre en question, détecter les écarts par rapport aux procédures et le signaler.

 

Recrutement
Le département SCTN recrute une dizaine de techniciens par an et accueille des stagiaires. Le Groupe va ouvrir en 2013 son Nuclear Trainees Program aux techniciens. Ce programme de recrutement et de formation était jusqu’ici réservé aux cadres.

Le témoignage de Benoît Danze, technicien maintenance à la centrale de Tihange (Belgique)
Qu’est-ce qui a vous incité à rejoindre GDF SUEZ ?
J’habite la commune de Huy et ai toujours eu la centrale nucléaire de Tihange dans mon environnement. Une visite scolaire de la centrale a confirmé mon envie de travailler dans le domaine de la technique et des automatisme. Aprèsmes études, j’y ai postulé pour mon travail de fin d’études, puis j’ai été recruté.
Qu’est-ce qui vous plait le plus dans votre poste ?
De nombreux projets et de beaux défis s’annoncent pour les années à venir. Je travaille au sein d’une équipe dite « commune », spécialisée dans la maintenance des équipements de contrôlecommande. J’acquière une expérience fantastique sur les équipements d’une centrale nucléaire et j’ai une motivation sans faille, ce qui est normal lorsque l’on aime ce que l’on fait !
Votre formation correspond t-elle bien à votre travail ?
Issu d’une formation « informatique et système à finalité automation », je côtoie au quotidien des équipements propres à mes études. De plus, j’améliore en permanence mes compétences grâce aux formations proposées par le Groupe.

 

A. D-F

 

Contact :
www.gdfsuez.com/carrieres/comment-nous-rejoindre/nos-offres