Cet article a 1 année. Merci d'en tenir compte durant votre lecture.

Sur Tanna, dans les îles Vanuatu, petit archipel perdu au milieu du Pacifique entre Nouvelle Zélande et Papouasie, une tribu a su préserver sa Tradition face aux colonisateurs, aux Chrétiens et, même, au pouvoir corrupteur de l’argent. Mais voici que deux jeunes gens, amoureux l’un de l’autre, bravent l’obligation du mariage arrangé qui veut les séparer.

 

Obligation aussi vieille que la Tradition elle-même qui les pousse à s’enfuir pour, finalement, seuls contre tous, se donner la mort. Suite à quoi, dans un élan de sagesse rare, les tribus assemblées décident que l’impossible sera désormais possible : elles intègrent le mariage d’amour dans la Tradition.

Histoire vraie survenue en 1987, histoire éternelle démontrant la force de l’Amour, seul capable d’unir les êtres aux delà de tous les obstacles, ce film australien, réalisé tout en pudeur et en images posées, superbes, ouvre une fenêtre sur un autre monde : autre cadre géographique (impressionnant volcan Yasur en activité), autre temporalité (une partie de ces tribus vivait encore alors « comme avant »), autre quotidien (que l’on découvre avec intérêt), autre organisation sociale, autres mœurs et préjugés, etc.

Mais mêmes éternels êtres humains boitant vers la Lumière, tantôt du cœur, tantôt de la raison.

Un très beau film, sélectionné cette année au Oscars.

En salles mercredi 16 novembre

Par Jérôme Bourgine

Cet article a 1 année. Merci d'en tenir compte durant votre lecture.