La SYWoC (Student Yachting World Cup), de son ancien nom « Course de l’Europe » est la coupe du monde de voile étudiante qui a lieu chaque année dans le mouillage d’un port français pendant la semaine de la Toussaint. A cette occasion, nous avons rencontré François Marin-Cudraz, président de l’association.

 

Régate nocturne

Régate nocturne

François, peux-tu nous éclairer ce qui se cache sous l’acronyme SYWoC ?
La SYWoC est une course de voile d’excellence mondiale entièrement organisée par un groupe d’élèves de l’Ecole Polytechnique. Crée en 1979, regroupant alors uniquement des équipages européens, elle est aujourd’hui reconnue par l’ISAF (la fédération internationale de voile) qui lui a attribué le rang de coupe du monde. Chaque année, une vingtaine d’équipages universitaires venus représenter leur pays, s’affronte pendant une semaine pour essayer de remporter le titre de champion du monde de voile étudiant. Les équipages sont sélectionnés lors des grandes compétitions universitaires régionales. En France, c’est l’équipage vainqueur de la Course Croisière EDHEC qui se qualifie pour la prochaine édition de la SYWoC. Aux Etats-Unis, la Kennedy’s Cup détermine le futur équipage américain. Tu insistes sur le fait que c’est avant tout une compétition étudiante internationale.

 

Quelles sont les équipes qui y participent ?
La régate permet de rassembler 20 équipages venus des quatre coins du globe sur un port français avec une passion commune : la voile. Nous y retrouvons une équipe américaine, une autre australienne, ou bien encore un équipage venu du Japon mais également celui venu d’outre-manche. C’est donc l’occasion pour chacun de présenter sa culture, son pays et son université aux autres équipages.

 

C’est une course organisée par des étudiants de l’Ecole polytechnique, peux-tu nous décrire ton équipe et ce qui vous motive à organiser un évènement d’une telle ampleur ?
L’organisation de la SYWoC est un travail de longue haleine, c’est une équipe de 15 élèves qui s’active pendant un an, qui est au service des équipages pendant une semaine, et qui savoure son édition pendant des années. Des étudiants vont gérer toute la logistique. D’autres élèves recherchent des sponsors afin de couvrir un budget. Il faut également repérer les équipages dans les universités françaises et étrangères. Les membres les plus expérimentés en régate se chargent d’organiser les différentes épreuves en collaboration avec les responsables locaux et la fédération française de voile. Si la SYWoC est une coupe du monde de voile, c’est aussi un événement étudiant, des soirées sont organisées pour les 200 étudiants présents afin de garantir l’ambiance de la SYWoC qui fait sa renommée. Cette semaine est généralement inoubliable pour ses participants, tout d’abord par le niveau de la course mais aussi par la force des liens qui se créent sur l’eau et sur terre. Alliant professionnalisme et festivité, la coupe du monde de voile étudiante de l’Ecole Polytechnique la rend unique en son genre.

 

Quelques mots sur l’édition 2012 ?
Organisée du 27 octobre au 2 novembre 2012, la 32e édition de la SYWoC a eu lieu au port de la Rochelle. Au terme d’une semaine de régates intensives, la bataille entre les équipages s’est soldée par une victoire des Irlandais du University College de Dublin, devant les Canadiens de Dalhousie University. Le trophée AGPM,qui récompense le gagnant de la course côtière de nuit, fut attribué aux Italiens du CUS Brescia.

 

Wuillaume Dalle
Responsable communication de la SYWoC 2013

 

Contact :
http://www.sywoc.org