Syngenta est devenu le leader mondial des solutions en semences et de la protection des cultures des agriculteurs en seulement 10 ans ! Son secret ? Le soin apporté aux collaborateurs, comme nous l’explique Mickael Grangier (Université Paris-Sud 2000), Directeur EAME des services généraux et de l’immobilier.

 

Quelles sont vos missions au sein de Syngenta ?

Mon rôle est de coordonner la gestion des services généraux, du parc immobilier et de notre flotte de véhicules pour L’Europe, l’Afrique et le Moyen-Orient. Je gère notamment la relation avec les fournisseurs qui ont en charge les services d’entretien ou de restauration, les baux de nos bâtiments, la vente des sites et la gestion des véhicules de société.

En quoi votre rôle est-il stratégique au sein de Syngenta ?

Je me charge de repenser les espaces de travail pour répondre aux besoins de la société et aux nouvelles attentes des collaborateurs, en proposant des lieux beaucoup plus ouverts, flexibles et conviviaux. Le défi est de créer ces nouveaux lieux en prenant en compte la dimension environnementale et financière. L’objectif : transformer le lieu de travail de nos collaborateurs en un véritable lieu de vie.

Des exemples d’innovations mises en place pour les collaborateurs ?

  • A Jealott’s Hill en Angleterre, nous avons créé un laboratoire digital dans lequel les employés et des étudiants peuvent développer les outils de demain à destination des agriculteurs. Nous pouvons ainsi imaginer des drones pour surveiller les champs
  • Dans nos bureaux de Guyancourt, nous sommes en train de repenser entièrement notre salle de convivialité. Nous nous inspirons des grandes tendances pour proposer un lieu ouvert, avec des tableaux aimantés sur lesquels les collaborateurs pourront se laisser des messages. Il y aura également des consoles reliées à des écrans géants. Ainsi, les employés de Syngenta pourront organiser des tournois pendant leurs pauses
  • Nous allons également déployé une application qui permet à chaque collaborateur de signaler directement  un dégât dans les locaux depuis leur smartphone

Comment votre diplôme constitue-t-il une force dans l’exercice de vos fonctions ?

Mon Master MIAGE [pour Méthodes Informatiques Appliquées à la Gestion des Entreprises, NDLR] m’est très utile au quotidien. J’ai acquis des compétences en gestion, en comptabilité, en finance, en marketing, etc. Ce sont des secteurs qu’il faut absolument maîtriser lorsqu’on occupe un poste à responsabilité. La culture digitale ainsi que la rigueur informatique du Master MIAGE me permet certainement d’être flexible et d’appréhender plus rapidement les problèmes au sein de Syngenta.

Quelles opportunités proposez-vous aux jeunes diplômés et pour quels profils ?

Les services généraux et la gestion du parc immobilier se développent énormément chez Syngenta et nous comptons ouvrir des postes dans ce secteur. Ainsi, nous recherchons des futurs collaborateurs curieux et ouverts d’esprit. Syngenta est une entreprise mondialisée et il est très important de savoir travailler en prenant en compte les différentes cultures. Enfin, nous sommes intéressés par les diplômés flexibles, capables de résister au stress et de prendre des décisions rapidement.

Quel souvenir marquant gardez-vous de votre formation à l’Université Paris-Sud ?

Ce que je retiens, c’est la solidarité ! Il y avait une excellente entente au sein de la promotion. Les meilleurs élèves n’hésitaient pas à aider leurs camarades. Je me souviens également des cours d’algorithmie et d’intelligence artificielle complexes, mais passionnants, pendant lesquels nous devions imaginer des systèmes GPS.

Chiffres clés : CA monde 2017 : 12,65 Mds$ / 28 000 collaborateurs dans le monde dont 1 300 en France / Présent dans 90 pays

Contact : mickael.grangier@syngenta.com