Filiale commune des groupes SwissLife et Viel & Cie. depuis 2007, SwissLife Banque Privée se présente comme un établissement financier innovant. Comme l’explique Yves Naccache (ESCP 91), son Directeur Général Délégué, la  banque de la Place Vendôme bénéficie de tous les appuis nécessaires pour exercer son activité et nourrir de solides ambitions de croissance.

Yves Naccache (ESCP 91), Directeur Général Délégué de Swisslife Banque Privée

Yves Naccache (ESCP 91), Directeur Général Délégué de Swisslife Banque Privée

Protéger, gérer et développer le patrimoine de particuliers de façon assez globale, tel est le coeur de métier de SwissLife Banque Privée. Cette filiale commune des groupes Swiss Life, spécialiste international de l’assurance de personnes (à hauteur de 60 %), et VIEL & Cie, leader mondial de l’intermédiation financière (à hauteur de 40 %), s’emploie depuis 2007 à créer un territoire de marque différenciant à même de répondre aux attentes d’un nouveau type de clientèle, plus jeune et plus entrepreneurial, issu parfois du secteur des nouvelles technologies.

Des solutions performantes pour protéger, gérer et développer les patrimoines des clients
« Nous avons été les premiers à proposer à nos clients des obligations corporate en tout début de crise dans un environnement assez intéressant, explique Yves Naccache. En fait, nous nous appuyons sur le savoir faire et l’image de notre maison mère pour mettre en avant un nouveau modèle de banque privée, basé sur l’anticipation des risques et le souci permanent de la pérennisation et de la fructification des avoirs de nos clients. » SwissLife Banque Privée accueille en son siège place Vendôme près de 115 collaborateurs, en particulier 25 banquiers privés aidés d’une équipe de 20 gérants de fortune qui interviennent sur toutes les classes d’actifs, ainsi qu’une équipe dédiée de 5 conseillers fiscaux chargés de l’ingénierie patrimoniale dans toutes ses composantes. Grâce aux réseaux commerciaux Swiss Life implantés à Paris et en régions et l’accès privilégié au marché du groupe Viel, les produits de la banque privée peuvent être proposés aux clients haut de gamme de la maison mère.

Trader, entrepreneur puis banquier d’affaires…
Yves Naccache a toujours eu une orientation financière dès l’ESCP, concrétisée par un stage de fin d’année en salle de marché au Crédit Lyonnais. « En 1990, le secteur était très actif avec la création de nouveaux produits dérivés ou optionnels, l’envol du Matif et du Monep, une période très propice au métier de trader. J’ai exercé 2 ans à la corbeille sur les options, puis 5 ans sur des produits de taux, obligataires ou dérivés. » Pris par la fibre entrepreneuriale lors du boom d’internet, il lance Consors France en 1997, un pionnier du courtage en ligne et l’une des premières sociétés cotées sur le Nouveau Marché. « Une belle aventure humaine, le marché était là ! La société a été reprise par BNP Paribas fin 2002. Depuis 2003, je travaille au sein du groupe Viel & Cie où j’ai rejoint Patrick Combes, également ancien de l’ESCP Europe et de Columbia University, qui s’était lui aussi lancé dans la bourse en ligne via Capitol, devenu depuis Bourse Direct, puis dans la banque privée. C’est fort de ces expériences, que j’ai accepté de relever le challenge en tant que Directeur Général Délégué de SwissLife Banque Privée en 2007 avec l’objectif d’installer plus fortement l’offre de banque privée et d’identification de marque sur le marché français. » Aujourd’hui la banque est en forte croissance et recherche des profils expérimentés, mais aussi de jeunes diplômés. « Ces derniers nous apportent un regard neuf et sont souvent plus au fait, de par la sophistication croissante des produits, des dernières techniques financières. Pour peu qu’ils aient déjà la fibre commerciale, un bon niveau en termes de gestion patrimoniale et un petit réseau de connaissances, cela peut marcher vite et bien. »

B.B.

Passion
Entre mon métier qui me prend beaucoup de temps et ma famille, j’essaie de trouver du temps libre pour la peinture qui me passionne, en allant dans les musées où les galeries. Il m’arrive d’investir, mais seulement par coups de coeur. J’ai bien essayé de peindre, mais malheureusement je n’aime pas ce que fais !

Souvenir
De l’ESCP, j’ai simplement le regret de ne pas avoir prolongé ensuite à Londres ou New York par exemple. Au sortir de l’école, nous étions très sollicités et je me suis peut-être un peu trop vite précipité dans le marché du travail.

Chiffres clés
Chiffre d’affaires : 30 millions d’euros
Actifs sous gestion : 2,8 milliards d’euros
Encours moyens : ≈ 500 000 euros
Nombre de clients : 6 000

Contact : SwissLife Banque Privée, 7, Place Vendôme, 75001 Paris
Numéro Vert : 0800 801 161
ynaccache@swisslifebanque.fr – www.swisslifebanque.fr