En 20 ans, Jean-Pic Berry (ENS Ul m 76) s’est créé une double compétence informatique et bancaire. Ce passionné de musique à l’esprit entrepreneurial, orchestre depuis 2010 le développement de STET , le leader européen de la compensation des paiements de détail. Rencontre avec le Directeur Général d’une société à taille humaine qui réunit toutes les compétences d’une banque.

 

Jean-Pic Berry (ENS Ulm 76) directeur général de STET

Jean-Pic Berry (ENS Ulm 76) directeur général de STET

Un parcours cohérent
A sa sortie d’Ulm, après une année d’échange passée à Harvard, Jean- Pic Berry s’essaie à la recherche en géométrie, discipline abstraite, qu’il abandonne pour rejoindre l’industrie « je me suis aperçu que j’avais besoin de m’ouvrir à d’autres champs, que j’avais envie d’être avec des gens, de voir, de créer des choses nouvelles dont le résultat serait tangible. E n quelque sorte, je suis plutôt un honnête homme au sens du XVIII e siècle : je préfère jouer un peu de chaque instrument plutôt qu’être très bon dans un seul. » Avec le recul, Jean-Pic Berry, dont le prénom est un hommage au célèbre humaniste italien Jean Pic de La Mirandole, considère son parcours avec philosophie et lui trouve une certaine cohérence. De la recherche industrielle sur l’aluminium, il passe très rapidement à l’informatique, se spécialise en informatique bancaire, puis en banque. Recruté pour sa double compétence, informatique et bancaire, mais aussi pour son profil d’entrepreneur et son ouverture internationale – il a la double nationalité franco-américaine et a passé une partie de sa vie aux Etats- Unis –, il rejoint STET en 2010 en qualité de Directeur Général.

 

Le poste de Directeur Général n’implique
pas d’être un spécialiste ou un expert dans un domaine particulier mais exige une capacité à définir les axes stratégiques et fédérer tous les acteurs de la société autour de ces projets

Conforter sa place de leader européen
Créée en 2004 par 6 grandes banques françaises pour développer et mettre en service un nouveau système de compensation interbancaire pour le marché français et européen, STET se positionne avant tout comme le partenaire de la place bancaire française pour le domaine des paiements. Ainsi l’activité de STET s’articule autour du système CORE, plateforme de compensation multilatérale de dernière génération grâce à laquelle STET peut prendre en charge les échanges interbancaires de paiements de détail de bout en bout. STET gère quotidiennement une moyenne de 50 millions de transactions et doit assurer une continuité de service sans faille. L’entreprise a également un rôle d’animation de la place française et de promoteur de solutions innovantes. En parallèle,  européens et affiche l’ambition de conforter sa place de leader. A cet égard, STET a récemment implémenté avec succès pour le compte de la place belge un nouveau système de traitement et de compensation des paiements. A la tête d’une petite entreprise de 70 personnes, 120 « en comptant les prestataires qui travaillent à nos côtés », Jean-Pic Berry se définit comme un dilettante qui aime toucher à beaucoup de choses, « Le poste de Directeur Général n’implique pas d’être un spécialiste ou un expert dans un domaine particulier mais exige une capacité à définir les axes stratégiques et fédérer tous les acteurs de la société autour de ces projets. » Dans cette fonction qui requiert une certaine agilité, il faut savoir entretenir un réseau et collaborer avec les gens. « Je suis sous le diktat d’un agenda serré, sous le contrôle de forces extérieures. Un manager doit savoir déléguer avec confiance en laissant à ses équipes une grande marge de liberté, un large espace de créativité. Il doit également aider les gens à travailler ensemble. Tel un architecte, il doit s’assurer que l’assemblage des différentes pièces élaborées par chacun constitue un tout cohérent. »
D’après ses collaborateurs, Jean-Pic Berry a insufflé une vraie exigence – entre la stratégie et le charisme – et sait motiver ses collaborateurs afin qu’ils atteignent les objectifs définis. « I l faut donner à ses équipes une bonne idée d’où on veut aller, ajoute-t-il, mais également faire qu’ils aient confiance en leurs capacités. » Selon Jean-Pic Berry, le Directeur Général est plus un leader qu’un manager, « c’est celui qui donne la direction et coordonne les projets de la société. » STET fédère ses collaborateurs autour de la fiabilité de son système CORE et de la qualité du service rendu aux communautés bancaires qui lui font confiance. L’entreprise appartient à ses actionnaires, à ses clients et à ses employés. « Mon rôle est d’essayer de servir les trois, avec cet aspect d’autonomie collaborative qui profite à l’entreprise, la rend plus efficace et profite aussi aux employés. »

 

Une stratégie Européenne
D’ores et déjà opérateur des systèmes de compensation interbancaire de la France et de la Belgique, STET envisage l’avenir avec optimisme. En effet, l’aboutissement du projet européen du SEPA (Single European Payment Area) ouvre la perspective d’un marché unique des paiements avec la mise en place de formats standardisés pour les virements et prélèvements dans 32 pays européens. Ceci devrait favoriser la convergence vers les systèmes les plus performants comme celui de STET.

 

Une « maison de poupée » qui réunit toutes les compétences d’une banque
STET, cette « maison de poupée », comme Jean-Pic Berry aime à la désigner, réunit à peu près toutes les compétences d’une banque, par recherche de compétences hybrides et offre aux jeunes diplômés l’opportunité d’un sujet bancairement et techniquement très intéressant. « Nous veillons à ce que nos systèmes d’information soient toujours à l’avant-garde des technologies disponibles et nous formons régulièrement nos équipes pour répondre à cette exigence. » STET offre également à ses collaborateurs des perspectives sur le long terme et une visibilité sur toutes les étapes de la mise en oeuvre d’un projet « J’ai la chance de diriger une entreprise à taille humaine où chaque collaborateur est très motivé et impliqué dans les projets de l’entreprise. » « Mon conseil aux jeunes diplômés est le suivant : quand on sort d’école on a un rang, il faut ensuite savoir s’adapter au monde de l’entreprise. Le plus important n’est pas d’avoir un plan de carrière mais de se donner une direction et de rester ouvert aux opportunités. »

 

Un musicien passionné
Lecteur assidu, Jean-Pic Berry possède plus de 3 000 volumes dans sa bibliothèque et ne se déplace jamais sans sa tablette sur laquelle il télécharge quelques ouvrages. Ce musicien passionné, joue pour se détendre. En 20 ans, il a appris – en autodidacte -, à jouer de presque tous les instruments, violon, violoncelle, basse, trompette, saxo, clarinette, batterie, tuba, flûte, guitare sèche et électrique, hautbois et piano. « En ce moment j’alterne violon et violoncelle, ou basse avec mes amis que je retrouve pour jouer du jazz et du rock. » Et il ajoute, « Je suis très attaché à ma famille, je m’efforce donc de passer un maximum de temps auprès de mes proches. »

 

Donner de STET une image beaucoup plus ouverte
STET sera présent en septembre au Sibos de Dubaï, l’événement annuel du secteur bancaire qui rassembleplus de 7 000 décideurs et experts du monde de la finance et 200 exposants. « L’image que je veux donner de STET est une image beaucoup plus ouverte sur les autres acteurs de l’industrie bancaire. »

 

STET : Le Partenaire Interbancaire
Créée par six grandes banques françaises, STET opère depuis 2008 le traitement, la compensation et le règlement des paiements de détail échangés au sein de la communauté bancaire française.
Avec 13.6 milliards de transactions échangées en 2012, STET se positionne aujourd’hui comme le leader européen de la compensation des paiements de détail. Depuis sa création, STET poursuit sa mission au service de la place bancaire française et perpétue son rôle de facilitateur et de promoteur de solutions innovantes au sein de cette communauté.

 

A.M.O.

 

Contact recrutement : www.stet.eu