« Le succès se partage ». C’est par ses mots qu e Jean Carteron, Fondateur de Steria, affirmait dès la création du groupe, sa volonté de l’ancrer dans une démarche résolument responsable. Sylvie Verstraeten (DEA Droit des Aff aires 95) DRH France et Anne Clautrier (DE SS Droit Social et RH, Paris X, 97) Handicap et Diversité, font la démonstration de la pérennité de cet engagement.

 

Sylvie Verstraeten (DEA Droit des Affaires, 95) et Anne Clautrier (DESS Droit Social et RH, Paris X, 97) sont respectivement DRH France et Responsable de la Mission Handicap & Diversité de Steria.

Sylvie Verstraeten (DEA Droit des Affaires, 95) et Anne Clautrier (DESS Droit Social et RH, Paris X, 97) sont respectivement DRH France et Responsable de la Mission Handicap & Diversité de Steria.

Un engagement historique pour la RSE
Steria est une entreprise qui construit sa politique sociale autour de 4 piliers : l’environnement et la croissance durable, les conditions de travail, la solidarité et l’éthique. Et pour le groupe, ce n’est pas une question de communication mais bien une politique maîtrisée traduite en actes, comme en témoignent la performance énergétique inégalée de son siège francilien et les actions de sa Fondation pour réduire la fracture numérique. Cet engagement n’est pas que celui de la Direction : tous les collaborateurs s’y impliquent avec volonté. « C’est notamment le cas lors du One Day Challenge, une journéeannuelle de solidarité durant laquelle ils soutiennent des associations tout en participant à des actions sur leur lieu de travail. En 2012, ils ont ainsi eu l’occasion de voir, grâce à des ateliers et des démonstrations menées par des athlètes médaillés aux Jeux Paralympiques, qu’on peut aussi se challenger avec le handicap », souligne Sylvie Verstraeten.

 

« Nous montrons
aux jeunes en situation de handicap qu’ils peuvent avoir confiance en Steria, une entreprise qui saura leur donner la place qu’ils méritent. »

Plus que des mots, des actes
Car l’emploi des personnes en situation de handicap compte parmi les priorités de Steria. Créée en 2008, sa Mission Handicap mène en effet une politique de promotion active de recrutement et de maintien dans l’emploi. 4 grands projets ont ainsi été mis en place : l’intégration d’un plus grand nombre de collaborateurs handicapés, la création de formations aux métiers de l’informatique pour des jeunes handicapés peu qualifiés,un meilleur accompagnement individuel et la sensibilisation de l’ensemble des collaborateurs (managers, recruteurs, élus,…). Afin de développer l’employabilité, des formations personnalisées sont mises en place, ainsi que des entretiens annuels spécifiques. Des actions sont également mises en oeuvre en matière de recrutement.« Nous montrons aux jeunes en situation de handicap qu’ils peuvent avoir confiance en Steria, une entreprise qui sait leur donner la place qu’ils méritent. Pour cela, nous allons à leur rencontre sur des forums généralistes et spécialisés (nous serons notamment présents au CDMGEU) et nous développons des partenariats avec des associations comme Tremplin, ARPEJE’H et avec des écoles d’ingénieurs. »

 

Donner la même chance à tous
Et Steria va même plus loin. Très en pointe sur l’innovation sociale, le groupe a en effet à coeur de pousser l’ensemble des acteurs de l’informatique à la réflexion sur les problématiques liées au handicap, et s’illustre comme un moteur au sein de la branche Syntec Numérique pour promouvoir ses actions, comme la formation de jeunes handicapés peu qualifiés aux métiers du numérique, validée par un titre professionnel niveau Bac +3. Tous les jeunes diplômés ont donc tout à gagner à rejoindre Steria, un groupe qui fait rimer performance et diversité. « C ’est une entreprise différente qui innove de manière originale comme en témoignent ses initiatives inédites (comme la Nuit du Hacking) et son engagement solidaire. Nous savons accueillir et intégrer tous les jeunes diplômés dès le stage, ça vaut vraiment le coup de venir nous rencontrer. »

 

Un parcours d’intégration réussi chez steria c’est…
Celui de ce stagiaire malvoyant qui a pu être équipé, dès son premier jour de stage, d’un dispositif de reconnaissance vocal.
Celui de Mathilde, Consultante Junior atteinte d’une déficience auditive, recrutée lors d’une session de recrutement dédiée aux jeunes diplômés, et qui a vu son poste adapté en fonction des évolutions de son handicap. Grâce à une étude ergonomique personnalisée, elle va pouvoir bénéficier d’un dispositif de transcription écrite des échanges lors des réunions.

 

Quelques chiffres
• 1 000 recrutements par an dont 60% de jeunes diplômés
•120 collaborateurs en situation de handicap
• 6 Correspondants Handicap dans toute la France

 

CW.

 

Contact
mission.handicap@steria.comrecrutement.drh@steria.com