Lieu emblématique de la French Tech, Station F se targue d’être « le plus grand campus de startups au monde ». L’ancienne gare de marchandises réalisée par l’ingénieur des Ponts et Chaussées Eugène Freyssinet, a été transformée en Mecque de l’entrepreneuriat innovant par l’architecte Jean-Michel Wilmotte. Elle accueille 1 000 startups soit 3 000 entrepreneurs en tout.

 

La Halle est aménagée en deux parties. Côté entrée, les startupers reçoivent leurs contacts, partenaires et clients au sein de la share zone, composée d’espaces ouverts ou fermés, ils peuvent aussi y assister à des évènements dans des salles dédiées (masters class, conférences….). Au fond de la Halle, la create zone est dédiée aux incubateurs/accélérateurs. Les équipes des 1 000 startups y sont installées en open space sur 3 niveaux. Dans l’esprit collaboratif qui caractérise la communauté de la French Tech, certains entrepreneurs s’engagent au service de leur communauté au sein de Station F.

L’incubateur d’HEC Paris offre 700m2 et 200 postes à 73 startups (le plus important espace de Station F). Emilie Korchia, co-fondatrice de myjobglasses.com et Benjamin Leiba, co-fondateur de Badakan, y sont hébergés et gèrent le groupe des incubés au sein d’HEC Alumni.

HEC propose à ses startupers de décoller en un an à Station F, comment ?

Grâce à un accès privilégié à des ressources comme des experts, des professeurs, des alumni ; via un accompagnement personnalisé pour gérer les questions qui se posent aux différents stades de la création d’entreprise, des ateliers de pitch, les informations sur les concours, etc. A Station F, HEC nous donne accès à un écosystème de croissance. L’ambition est claire : permettre aux 73 startups présentes de réaliser en un an ce qu’elles auraient fait seules en 3 ! Ceci « colle » à l’état d’esprit de l’incubateur d’HEC : aller sur le terrain, à proximité des marchés, se rendre compte des besoins. Nous bénéficions en plus du soutien de l’école et de la Fondation.

Pourquoi une amicale des incubés d’HEC ?

Pour échanger les bons plans et les astuces entre entrepreneurs, garder le contact après l’incubation. Elle s’inscrit dans le groupe des entrepreneurs d’HEC Alumni et bénéficie donc de ce réseau, et plus largement des activités et ateliers de l’association des anciens. Nous travaillons aussi avec l’association étudiante StartHec.

Quels les atouts pour un startuper d’être à Station F ?

Le lieu en lui-même est attractif, les gens ont envie de venir nous voir ! C’est aussi très valorisant d’avoir été sélectionné pour intégrer Station F. Les gens changent de regard sur notre société. En outre, tout est fait pour nous faciliter la vie : échanges avec d’autres entrepreneurs, présence de services de l’Etat utiles pour nos démarches, conférences, présences d’experts, de fonds d’investissement. Les opportunités de progresser et nouer des contacts sont immenses ! Il règne une dynamique et un esprit très motivants. L’environnement de travail est très agréable et donne envie de s’impliquer.

En bref…
Emilie Kerchia a fondé www.myjobglasses.com fin 2015 avec Frédéric Voyer, ingénieur Centralien. Deux profils complémentaires et dotés de 10 ans d’expérience professionnelle pour assurer la réussite de l’entreprise. « Nous avons créé une plateforme de rencontre entre étudiants et professionnels. Notre idée est de favoriser la réussite dans la recherche d’emploi ou stage de jeunes en manque de réseau et/ou de connaissance des métiers et entreprises. Nous voulons aider des jeunes à trouver leur voie ! » 15 000 étudiants et 1 000 professionnels mentors sont inscrits sur la plateforme.
La startup Badakan met en relation les extra avec les employeurs de l’hôtellerie et de la restauration. Elle vient de lever 2M€.

 

La réussite peut aussi venir aussi d’une rencontre…

« Réussir est un accomplissement personnel et collectif »