« Nous sommes la plus importante structure sport-études en France et les premiers à avoir commencé dans ce domaine »

 

Comment ça fonctionne

Gilles Mauris, Responsable des sections aménagées (sport/musique) IUT d’Annecy Université de Savoie

Gilles Mauris, Responsable des sections aménagées (sport/musique) IUT d’Annecy Université de Savoie

Dans nos sections aménagées sur trois ans, nous avons 200 étudiants sportifs répartis dans quatre filières pédagogiques (GEII, génie électrique, et informatique industrielle, GMP, génie mécanique et productique, MPH, mesures physiques, TC, techniques de commercialisation) et 60 musiciens. Il existe deux possibilités de cursus ; soit le cursus classique de septembre à juin avec les après-midi libérés, soit le cursus d’été où les étudiants sont libérés tout l’hiver (uniquement dans la filière TC).

 

La moitié de nos étudiants pratique des sports
en relation avec la montagne (ski alpin, ski de fond, ski acrobatique, saut à ski, combiné nordique, ski-alpinisme, télémark) mais également le cyclisme, le VTT descente, country et trial, l’escalade et le parapente. L’autre moitié pratique l’athlétisme, l’aviron, la gymnastique, le rugby, le golf. Les artistes sont répartis à 30 % de musiciens « classique » et 35 % de « jazz » ainsi que 30 % dans le parcours Techniques de traitement du son, deux étudiants aussi dans la section théâtre. L’aménagement étant le même que pour les sportifs, ils vont en cours le matin et se rendent l’après-midi au Conservatoire Régional des Pays de Savoie à Annecy.

 

Durant les cours magistraux
Les sportifs et les artistes sont mélangés aux étudiants des cursus classiques ce qui garantit le niveau de la formation, les contrôles étant aussi identiques. Si les musiciens ne sont là que depuis 6 ans, leur intégration avec les sportifs été parfaite car ils ne forment pas de clan, ce qui constitue un gage d’ouverture.

 

 

Le vélo couché

Le vélo couché

Le vélo couché
Il a été conçu dans le cadre d’un projet collectif avec les étudiants de mesure physique qui ont étudié les problèmes de pénétration dans l’air, les étudiants de Mécanique pour le pédalier et le carénage, les étudiants en Génies électriques penchés sur les capteurs (ils renseignent sur la vitesse et les accélérations) sans oublier les étudiants en Techniques de commercialisation ayant démarché les sponsors. Il y a 2 ans, nous avons fait 3e au championnat du monde où nous avons battu le record du monde universitaire (117,7km/h uniquement à la force des mollets). En septembre, une université hollandaise a battu notre record, ce qui nous motive pour construire un 3e prototype ALTAIR III.

 

En licence pro aussi !
Nous commençons à proposer des licences professionnelles aménagées individuellement (18 mois au lieu d’un an) dans le secteur tertiaire pour les sportifs et les artistes de haut niveau.

 

Quel palmarès !
Nous avons dépassé les 100 médailles mondiales depuis la création des sections en 1985 avec les médailles de Lemaître cet été qui s’ajoutent aux bons résultats obtenus récemment par les biathlètes (Jay, Brunet, Becart), Anthonioz, Moenne-Loccoz, et Ramoin sur le snowboard, Bertoni sur le Half Pipe, Coppel sur le Tour de France ou encore Myriam Nicole qui vient de remporter une Coupe du Monde en VTT descente.

 

Patrick Simon