D’ICI FIN 2014, PRÈS DE 150 CONCERTS EN FRANCE SERONT DONNÉS PAR DES ARTISTES PLACÉS SOUS LABELS SONY MUSIC. SOIT UNE MOYENNE DE 2,5 PAR JOUR. FIGURE MAJEURE DE L’INDUSTRIE MUSICALE MONDIALE, SONY MUSIC ENTERTAINMENT FRANCE N’A PAS FINI DE NOUS FAIRE CHANTER GRÂCE À UNE STRATÉGIE EN PHASE AVEC LES ATTENTES DES CONSOMMATEURS. AU SEIN DE LA MAISON DE DISQUES, STÉPHANIE LOIZON (PARIS 1, CAPA), SECRÉTAIRE GÉNÉRALE, DONNE LE « LA ».

STÉPHANIE LOIZON, (PARIS 1, CAPA), SECRÉTAIRE GÉNÉRALE DE SONY MUSIC

STÉPHANIE LOIZON, (PARIS 1, CAPA), SECRÉTAIRE GÉNÉRALE DE SONY MUSIC

Daft Punk, Pharrell Williams, Justin Timberlake, Michael Jackson, Bob Dylan, Beyoncé, mais aussi Yannick Noah, Julien Doré… et tant d’autres ! On a tous un peu de Sony Music dans les oreilles. « C’est un métier à très fort risque et qui est un métier de passion », se plaît à dire Stéphanie Loizon, ancienne avocate au sein d’un cabinet d’affaires international.

 

ÊTRE AU PLUS PRÈS DES OPÉRATIONS
La fonction de secrétaire général se place au coeur des décisions stratégiques. « J’aide à mener nos activités à travers les acquisitions extérieures, les joint-ventures, les prises de participations… En relation directe avec le président, je suis également en charge du lobbying mais aussi du respect des lois et de la gouvernance interne afin de gérer au mieux les contentieux. Cette diversité m’amène à travailler au quotidien avec les opérationnels, ce qui me permet de rester au coeur du métier. Le juridique doit faciliter et non empêcher. »

 

« Sony Music est une entreprise dynamique et créative confrontée en permanence à de nouveaux enjeux. »

CAP SUR LE DIGITAL
Une vision innovante à l’image de la politique du groupe résolument tourné vers la créativité. En effet, Sony Music a su prendre le virage du digital et diversifier ses activités. « Cette capacité à innover s’inscrit à tous les niveaux. Le digital a induit une première métamorphose qui n’aura de cesse d’évoluer dans les années à venir, c’est pourquoi nous avons besoins des jeunes collaborateurs et pas que dans la branche digitale. On se rapproche de grandes écoles et des universités pour organiser des journées de la musique et inviter les étudiants à découvrir nos métiers : directeur artistique, directeur de label, chef de projet, assistant marketing, responsable de la promotion, commercial, comptable, juriste… On essaie de rendre la chaîne visible et compréhensible. » Une chaîne tout au long de laquelle il est aisé d’évoluer selon ses compétences : les partages d’expériences sont fréquents au sein du groupe, même à l’international. « C’est un peu ’’Vis ma vie’’. Un corps de métier peut s’adapter partout. » Chaque année, Sony Music ouvre ainsi plusieurs recrutements !

 

50 % DE FEMMES DANS LES EFFECTIFS DE SONY MUSIC…
… mais il reste encore beaucoup à faire ! Ces opportunités d’évolution, Stéphanie Loizon a pu les apprécier, elle qui est entrée chez Sony Music en 2006 en tant que responsable juridique pour en devenir secrétaire générale quatre ans après. « Sur les bancs de la Fac, il y avait plus de filles que de garçons. En revanche, elles sont très peu à être associées en cabinet d’avocat ! Dans l’industrie musicale, c’est un peu le même constat. Mais mon expérience personnelle prouve que l’on peut évoluer très rapidement tout en menant une vie de famille en parallèle. » La présence de femmes au Comité de Direction se renforce chaque année, en pleine conduite du changement. « Sony est naturellement tourné vers l’évolution des femmes. Nous travaillons tous dans le bon sens. Ici, tout est ouvert à tous et à toutes ! »

 

AU PLUS PRÈS DES ARTISTES
Sony Music s’est récemment installé au coeur de Paris afin de recréer un véritable lien avec les artistes, ce qui participe pleinement à la qualité de vie au travail et à la convivialité qui règne dans les locaux flambant neufs. « On organise régulièrement des shows case dans le lounge, ce qui donne une belle ambiance. Nous multiplions également les rencontres au sein de la société avec des artistes mais aussi des marques pour leur montrer le potentiel de la musique comme vecteur de communication. Chacun apporte sa pierre à l’édifice et vit sa passion à fond ! C’est très agréable à vivre. » Pas de doutes, Sony Music connaît la chanson !

 

VC

 

Contact :
Claude Monnier – Directeur des Ressources Humaines – recrutement@sonymusic.com