Faire de Sonepar « La Référence », telle est l’ambition de Marie-Christine Coisne-Roquette (Maîtrise en droit à l’Université Paris X-Nanterre et Specialized Law Certificate du barreau de New York), Président exécutif de Sonepar, leader mondial de la distribution de matériel électrique. Cette femme de défis a rejoint le Groupe familial en 1988 et en a gravi tous les échelons avant de s’en voir confier les commandes en 1998.

 

Marie-Christine Coisne-Roquette (Maîtrise en droit à l’Université Paris X-Nanterre et Specialized Law Certificate du barreau de New York), Président exécutif de Sonepar

Marie-Christine Coisne-Roquette (Maîtrise en droit à l’Université Paris X-Nanterre et Specialized Law Certificate du barreau de New York), Président exécutif de Sonepar

 

 

Avocate de formation, Marie-Christine Coisne-Roquette devient dès 1981 associée au cabinet Sonier & Associés et acquiert rapidement une pratique du droit extrêmement variée, dans un environnement très stimulant. En 1984, elle entre au Conseil d’administration de Sonepar et quatre ans plus tard, elle intègre à plein temps le Groupe familial. Après avoir occupé différentes fonctions opérationnelles, elle en est nommée président en 1998.
Leader mondial de la distribution de matériel électrique,
Sonepar repère puis sélectionne chez les fabricants constructeurs, les matériels électriques et les solutions techniques adaptés aux demandes du marché pour les mettre à disposition des professionnels. Ce Groupe, à la dimension internationale très forte, fonde son développement sur un bon équilibre entre croissance autonome et croissance externe. « Nous sommes sur un marché porteur dans le secteur de l’énergie et la valeur ajoutée qu’apporte notre métier d’intermédiaire est reconnue par nos clients et par les industriels ». Sonepar, qui a réalisé une croissance moyenne annuelle de 10 % sur les 20 dernières années, conjugue dynamisme commercial, politique d’acquisitions audacieuse et prise de risques calculés. Un actionnariat familial stable et pérenne et une stratégie de long terme confèrent à toutes les équipes managériales une vraie capacité d’action. Autant d’atouts susceptibles de séduire les jeunes qui ont l’envie d’en découdre dans un groupe décentralisé, qui met l’humain au coeur de son projet d’entreprise.
Née avec un goût très fort pour l’indépendance, hérité de son père et de ses grands-parents, Marie- Christine Coisne-Roquette a toujours eu un esprit de conquête très fort et une envie marquée d’aller de l’avant. Convaincue de n’avoir aucune autre compétence particulière, pour être aujourd’hui à la place qui est la sienne, que ses qualités d’écoute, elle reconnaît avoir beaucoup appris du savoir et des compétences des 36 000 collaborateurs du Groupe. « C’est un véritable millefeuille dont les ingrédients changent année après année, mais dont il faut toujours connaître la composition pour mieux le comprendre. Ce qui me motive, c’est de mettre le cap plus loin, tout en donnant du sens à ce cap, l’expliquer et le partager. » La force de Sonepar tient autant à son indépendance qu’aux prises de risques calculés qui lui ont permis de devenir leader dans son secteur d’activité. A cela s’ajoute beaucoup de travail et un petit plus d’enthousiasme et de passion, qui font certainement la différence quand de nouveaux collaborateurs, et notamment les plus jeunes, décident de rejoindre le Groupe.

 

« Notre ambition
est d’être le meilleur employeur, le meilleur choix pour nos clients, la meilleure entreprise pour nos actionnaires… »

Réussir le collectif familial
Marie-Christine Coisne-Roquette, qui a dirigé de manière opérationnelle Sonepar pendant 15 ans, n’est pas un « président » classique au regard des normes du code de commerce. Son titre de président exécutif traduit les missions particulières qui lui sont assignées, au côté du rôle traditionnel de président des conseils d’administration, à savoir la communication et l’image du Groupe, l’actionnariat salarié et les grands enjeux de holding familiale Colam Entreprendre, elle a développé, avec le plein soutien du Conseil d’administration et du Conseil de Famille, un grand nombre d’initiatives à l’endroit des actionnairesavec pour objectif d’avoir un actionnariat éclairé, capable de prendre des décisions utiles pour Sonepar en toute connaissance de cause. Ainsi, des rencontres de jeunes âgés de 14 à 17 ans sont organisées chaque année pour qu’ils apprennent à se connaître et à tous membres d’une même famille entrepreneuriale. A 18 ans, ils font leur entrée formelle dans le Groupe au cours d’un séminaire d’accueil. Si chacun des actionnaires peut postuler à un mandat d’administrateur dans l’une des filiales de Sonepar, il est réservé aux 21-30 ans la possibilité de devenir auditeurs dans les conseils d’administration du Groupe pendant 2 ans, au terme d’un processus de sélection très rigoureux. Colam Entreprendre a également lancé un parcours de formation autour de l’économie et de la gouvernance d’entreprise familiale. Avec un emploi du temps très serré et des déplacements fréquents à l’étranger, Marie-Christine Coisne- Roquette avoue qu’il est rare qu’elle déconnecte complétement de la conduite du Groupe. Pour s’évader, indispensable à son équilibre reconnaît-elle –, et cuisine quand elle le peut. « Cela me ressource. J’ai surtout la chance d’avoir quatre enfants, un mari et une maison merveilleuse. Si j’avais un seul regret, ce serait de ne pas voir mes amis aussi souvent que je le souhaiterais. »

 

Sonepar, ancré dans la Responsabilité Sociétale d’Entreprise
Par son statut d’entreprise privée familiale, Sonepar, ne relève pas formellement de la plupart des obligations de la RSE . « Nous avons le luxe de pouvoir étudier de près ce que prescrit la RSE et d’en tirer la quintessence. A nous ensuite de bâtir notre propre carnet de route. » La contribution du Groupe aux enjeux du développement durable tient évidemment à son coeur de métier et les solutions d’efficacité énergétique sont naturellement proposées dans l’offre Sonepar. « Pour ce qui est du sociétal, nous avons une vision de développement à long terme et la rémunération du capital suit une ligne dite de distribution raisonnable. En ce qui concerne l’actionnariat salarié, la philosophie du Groupe est d’associer le maximum de collaborateurs à la valeur qu’ils contribuent à créer. Nous avons une pratique ancienne de l’actionnariat salarié, que nous avons structurée et étendue progressivement depuis 1995. Cette pratique est d’ailleurs inscrite dans les statuts de l’entreprise. »

 

Inscrire les jeunes dans un parcours de performance
Marie-Christine Coisne-Roquette est convaincue que l’enjeu des années à venir est la guerre des talents, et ce malgré la crise économique et le chômage qui touche notamment les jeunes en Europe. Le Groupe encourage donc au niveau local l’alternance et l’apprentissage ou leurs équivalents dans chacun des pays où il est présent. Sonepar soutient également des formations techniques, propres au secteur de l’électricité, de niveau licence ou master. « Nous veillons à inscrire les jeunes talents dans un parcours de performance et à les faire grandir le plus possible dans les 3 à 5 ans qui suivent leur arrivée chez nous. » Un nouveau signe de la confiance de Sonepar en son avenir.

 

Faire de Sonepar « La Référence »
La véritable ambition de Marie- Christine Coisne-Roquette est de faire de Sonepar un leader mondial à visage humain. « Notre ambition est d’être le meilleur employeur, le meilleur choix pour nos clients, la meilleure entreprise pour nos actionnaires, en un mot d’être La Référence. » Etre « La référence », c’est aussi encourager les collaborateurs du Groupe à prendre des initiatives et se dépasser, que leurs compétences soient managériales ou techniques. Sonepar conduit régulièrement en interne des enquêtes de perception et de satisfaction, aussi bien sur les conditions de travail que sur les valeurs qui animent l’entreprise. A chaque fois, les résultats sont supérieurs aux référentiels en la matière.

 

Chiffres clés :
Création en 1969 – Présent dans 39 pays – 36 000 collaborateurs – 168 sociétés opérationnelles – 2 200 agences à travers le monde – Chiffre d’affaires : 16,3 mds € en 2013, dont 85% hors de France

 

A.M.O.

 

Contact recrutement International :
Pierre Soussand, Directeur Ressources Humaines Groupe – 25 rue d’Astorg, 75008 Paris
Contact recrutement France :
Jean-Marie Midot, Directeur Ressources Humaines Sonepar France – 20 quai du Point du Jour, 92100 Boulogne-Billancourt