Pensiez-vous un jour être embauché entre deux parties de bowling, à la sortie d’un simulateur de vol ou d’un escape game ? En postulant chez SOGETI High Tech, cela pourrait bien vous arriver ! Pour la filiale ingénierie du groupe Capgemini l’innovation se vit au quotidien, jusque dans le process de recrutement dirigé par Emmanuel Legros (Docteur Université de Franche-Comté 93).

 

Votre mission est stratégique…

SOGETI High Tech est une société de services spécialisée dans le conseil en ingénierie et digital manufacturing. Parvenir à capter les meilleurs talents est une condition essentielle pour innover et faire grandir notre business. Les ressources étant rares, il faut redoubler d’ingéniosité pour que les candidats soient convaincus que la meilleure entreprise pour répondre à leurs attentes, c’est la nôtre !

Pourquoi SOGETI High Tech ?

Spatial, aéronautique, ferroviaire, énergie, … nous avons la chance d’adresser des segments à la pointe de la technologie. Nos thématiques sont enthousiasmantes : de la réalisation de pilotes automatiques à la conception de salles numériques pour la formation au pilotage de centrales nucléaires, en passant par la conception de véhicule spatiaux pour ravitailler l’ISS ! Lorsque je dirigeais l’unité aéronautique nous avons développé le logiciel de régulation du moteur du Rafale. Auparavant chez CR2A-DI, intégré par Transiciel, puis par Capgemini, j’ai travaillé avec la DGA pour différents états-majors… En intégrant Capgemini, nous avons basculé dans une dimension internationale. C’est un groupe qui permet de construire une carrière multiple et riche. J’ai évolué d’ingénieur à patron d’unité, puis manager de grands projets et aujourd’hui responsable du recrutement.

Comment vous démarquez-vous?

Le fun compte parmi les 7 valeurs du groupe. Et cela se traduit dès la première phase de recrutement. Nous convions une vingtaine de candidats sélectionnés sur CV à venir nous rencontrer dans un environnement différent. Bowling, Escape game… La dernière soirée  » Dans la peau d’un pilote de ligne » s’est déroulée autour de simulateurs de vol. Au fil des activités, les personnalités se dévoilent et nous parvenons à mieux cerner les qualités des personnes que nous avons invitées. Nous organisons par la suite des entretiens plus formels. Mais grâce à la complicité créée, ils s’avèrent beaucoup plus riches. Les candidats se montrent plus à l’aise et davantage enclins à échanger.

Quels profils recherchez-vous ?

Des ingénieur(e)s jeunes diplômé(e)s aux profils les plus confirmés ! Cette année nous recrutons plus de 600 personnes, 150 stagiaires et 50 alternants dans l’ensemble de nos métiers :

– logiciel
– mécanique
– PLM
– cyber-sécurité
– digital manufacturing

Plus d’ingénieurEs ! Les collaboratrices SOGETI High Tech s’engagent avec l’association  » Elles Bougent  » pour faire la promotion des métiers de l’ingénierie auprès de lycéennes.

Quid des soft skills ?

Dans notre activité, la posture et le savoir-être comptent énormément ! Nos collaborateurs interagissent directement avec nos clients. Nous souhaitons donc identifier des personnes douées d’un sens du service, de qualités d’engagement, de leadership. Sans oublier les incontournables : une parfaite maîtrise de l’anglais et la passion des technologies !

Que reste-t-il de votre formation à l’Université de Franche Comté ?

De belles amitiés ! Franc-Comtois de souche, je ne manque jamais de passer à Besançon voir mes anciens camarades doctorants qui y enseignent aujourd’hui. Et de la gratitude. C’est grâce à un professeur de l’ENSMM, partenaire de l’université, que j’ai réalisé mon doctorat dans le cadre d’une convention CIFRE avec ma première entreprise,CR2A-DI.

Contact : emmanuel.legros@sogeti.com