En bâtissant un véritable réseau de sites logistiques, Sogaris a fait de l’innovation mise au service de la durabilité son fer de lance. Avec succès et pour le plus grand bonheur de ceux qui lui apportent leur propre créativité. Rencontre avec Guillaume Aubert (ESSEC Business School 08), son (jeune) Directeur Général Adjoint.

 

Comment le groupe Sogaris arrive-t-il à relever le défi consistant à concilier logistique urbaine et respect de l’environnement ?

Pour Sogaris, la logistique urbaine c’est « desservir la ville, depuis la ville, en respectant la ville ». A l’heure où certains acteurs recherchent des entrepôts XXL toujours plus loin des consommateurs finaux, nous proposons au contraire des solutions immobilières intégrées à la ville, permettant aux poids-lourds de décharger et repartir pour qu’ils circulent moins dans les centre-villes, ou de livrer par le train jusqu’à notre hôtel logistique de Chapelle International (Paris 18°), en incitant nos clients à utiliser des véhicules propres pour la desserte du dernier kilomètre. Promouvoir cette vision de la logistique urbaine, c’est agir concrètement pour l’environnement. Et notre force, c’est de réussir à y trouver une rentabilité suffisante pour nos investissements.

 

Sogaris est ainsi indirectement un acteur de l’aménagement urbain ?

C’est dans notre ADN. Pour réussir l’insertion urbaine de notre offre d’immobilier logistique, nous la rendons invisible comme à Beaugrenelle (Paris 15°), ou au contraire nous réalisons un vrai geste architectural comme à Chapelle ou pour notre projet de Vitry-Les Ardoines. Nous nous attachons aussi à développer des bâtiments « mixtes » dont Chapelle sera le meilleur exemple : il cumulera data-center, bureaux, commerce professionnel, restaurant, agriculture et terrains de sport sur le toit, et la gare de fret. Nous sommes plus qu’un simple développeur et investisseur immobilier, et ce positionnement intéresse de plus en plus élus locaux et promoteurs immobiliers en quête de solutions durables.

 

Qu’est-ce qui rend votre activité passionnante au quotidien ?

Nous avons la chance d’avoir une feuille de route à 10 ans extrêmement claire : constituer une infrastructure de sites logistiques en réseau pour le territoire du Grand Paris, des grandes plateformes logistiques aux petits espaces urbains de distribution. Nos actionnaires nous soutiennent et ont compris que les innovations de rupture peuvent mettre du temps à atteindre leur pleine rentabilité. Nous développons aussi une large offre de services, en proposant du stockage à la carte ultra-flexible pour des durées limitées, ou en nous positionnant comme des partenaires de croissance des nouveaux e-commerçants en assurant leur logistique.

 

« Nous marchons dans les traces des fondateurs de Sogaris, qui avaient su être des pionniers de la logistique il y a 50 ans »

 

Vous recherchez donc des jeunes talents ayant le goût de l’innovation ?

Définitivement. Pour chaque projet, nous partons d’abord de l’innovation, puis nous essayons de la rendre réalisable. Et l’innovation ne se limite pas à nos concepts immobiliers ou à la manière de réussir leur insertion dans la ville ! Nous travaillons sur la frontière entre l’usage et le droit des baux commerciaux. Pour poursuivre sur cette dynamique, no

• Une vue aérienne de la plateforme multimodale de Rungis (©UFLY Drones)

us aurons bien sûr besoin de jeunes talents : financiers, asset managers, chargés de développement. A la condition qu’ils partagent cet esprit d’innovation et la conscience de l’enjeu de réduction de l’empreinte de la fonction logistique sur l’environnement !

Instant RH…

De quelle manière l’ESSEC vous a-t-elle préparé aux défis d’aujourd’hui ?

En nous impliquant dès le premier jour dans un jeu d’entreprise, l’école nous a mis face à nos responsabilités : nous mesurions l’étendue de ce que nous ignorions tout en ayant des objectifs à atteindre. En mettant également l’accent sur le travail en équipe, dont j’ai mesuré toute l’importance en dix ans de vie professionnelle : savoir collaborer et créer de la confiance est capital.

 

Chiffres clés : 45,8 M€ de CA en 2016 / 72 collaborateurs

« Mettre en œuvre un projet d’entreprise aussi innovant qu’ambitieux est vraiment passionnant »

 

Contact mail : gaubert@sogaris.fr