Numéro un français du contrôle technique en construction, Socotec intervient en inspection, assistance technique, conseil, formation et certification dans les secteurs de la construction, de l’industrie et des services. Rencontre avec Vincent Oudin, Président du directoire (X 83, Ponts et chaussées 89 et Master à Stanford).

 

 

Vincent Oudin, Président du directoire de Socotec (X 83, Ponts et chaussées 89 et Master à Stanford)

Vincent Oudin, Président du directoire de Socotec (X 83, Ponts et chaussées 89 et Master à Stanford)

« En 60 ans d’expérience, Socotec a bâti sa réputation d’excellence en tant qu’organisme tierce partie indépendant dans les domaines de la qualité, de la santé, de la sécurité et de l’environnement, aussi bien dans les projets de construction que dans les établissements en exploitation ». De l’hôpital au centre commercial en passant par l’usine automobile ou le salon de coiffure, chaque entreprise qui emploie du personnel et reçoit du public est concernée par la sécurité et les réglementations afférentes. « Cette variété fait la richesse de nos métiers. Au contact de tous les acteurs de la vie économique, nos collaborateurs trouvent un vrai sens à travailler sur des sujets d’intérêt général : santé et sécurité des personnes, protection de l’environnement… » Niveau de conseil et de réactivité sont les atouts de Socotec qui bénéficie d’un maillage très dense avec 200 agences sur le territoire français.

 

Fédérer des équipes très autonomes
Vincent Oudin, d’abord Directeur général de Socotec Industries pendant six ans, préside le Groupe Socotec depuis deux ans. « Aujourd’hui, je dois avoir une vision pour l’ensemble du Groupe et savoir la communiquer à tous nos collaborateurs, ainsi qu’à nos clients et actionnaires. » Vincent Oudin doit notamment faire partager par les collaborateurs le projet et la stratégie de développement de l’entreprise, qui a ouvert son capital à un fonds d’investissement il y a 3 ans, après avoir été contrôlée à 100 % par ses salariés jusqu’en 2008. Tout en maintenant ses positions sur le métier central de la construction, Socotec poursuit une politique de diversification de ses métiers et de densification de sa présence à l’international. Avec 5 000 collaborateurs dont 4 000 en France, l’organisation du groupe en agences opérationnelles permet de pratiquer un management de proximité : chaque agence, unité de base de Socotec, rassemble une équipe de 20 à 60 personnes environ, les agences sont ensuite regroupées en groupes d’agences au sein de 5 directions régionales. « Notre culture est faite d’autonomie, de responsabilisation, et d’un attachement très fort aux valeurs de Socotec. Je participe régulièrement à des réunions de groupes d’agence, et mon rôle, quand je suis sur le terrain, consiste notamment à mettre en perspective l’activité des opérationnels avec la dimension groupe. »

 

« En prise directe avec la vie quotidienne et les enjeux de société, nos métiers ont un sens »

Un vrai goût pour la relation avec le client
Chaque année, Socotec recrute environ 400 nouveaux salariés en France, dont 120 jeunes diplômés, ingénieurs et techniciens. D’abord responsables d’équipe avant d’être directeurs d’agence, les jeunes peuvent rapidement acquérir des responsabilités. « C’est l’avantage d’une structure décentralisée. » Des métiers qui exigent de la curiosité, une grande autonomie et un vrai goût pour la relation avec le client. « Un ingénieur suit simultanément un grand nombre de chantiers et rencontre plusieurs dizaines de clients dans l’année ! »

 

« Quand on assume la fonction de Président, l’entreprise est présente en permanence dans votre vie. Le challenge est de trouver l’équilibre et le recul nécessaires pour rester disponible, pour ses proches, pour ses collaborateurs, pour ses clients… Il faut savoir s’aérer dans des temps relativement courts ! » Ainsi, Vincent Oudin ne se prive ni de parcourir les sentiers en VTT, ni de dévaler les pistes de ski avec ses cinq enfants…

 

N.W.


Contact
www.socotecinside.fr