Créée par deux jeunes étudiants Socio’Loop est une association visant à sensibiliser les jeunes à l’Economie Sociale et Solidaire à travers un kit pédagogique ludique et motivant. Pour récolter du contenu, Guillaume et Marine sont maintenant au Guatemala après avoir passé un mois au Mexique. Caméra et appareil photo en main, ils rencontrent et interviewent des acteurs de l’ESS. Voici leurs aventures Guatémaltèque sur le Journal des Grandes Écoles et Universités !

Paysages somptueux, volcans en activité, lacs, jungles, côtes sauvages, cité Mayas, villages et communautés séculaires perdus sur les hauts plateaux…, nous sommes bien au Guatemala après avoir traversé la frontière à pied !

Nous avons débuté notre périple Guatémaltèque à Quetzaltenango, qui est la deuxième ville la plus importante du Guatemala. Nous y avons rencontré trois projets magnifiques :

 

Edelac est une école qui permet à des enfants qui sont dans des situations très précaires (enfants de la rue, famille « à risque », pauvreté, etc) de bénéficier d’une bonne éducation, mais aussi d’un soutien dans la vie de tous les jours (poste de santé, cellule psychologique, etc). À la grande fierté de son directeur, aujourd’hui l’école accueil plus de 120 élèves et a été désignée parmi les 3 meilleures écoles de Quetzaltenango !

El Hogar est un foyer qui accueille actuellement 20 enfants, leur fournit un logement, les nourrit et paye leur scolarité. Le Hogar offre donc l’opportunité à des jeunes orphelins ou issus de familles très « compliqués » (violence, travail dans la rue, drogue, etc) de suivre une scolarité.

Quetzaltrekkers est une agence de voyage proposant des trecks autour de Xela. Les guides sont des volontaires et gèrent eux même l’entreprise avec une seule contrainte : s’engager pour au moins trois mois. Les revenus de Quetzaltrekker (élevé puisque l’entreprise ne paye pas d’employé !) servent intégralement au financement de EDELAC et du Hogar et leur permet d’être auto-suffisant à 70%.

Enfin, Edulife, le projet porté par leur hôte, Vivi, est lui aussi tourné vers l’éducation des jeunes. A l’aide de volontaires, elle offre du soutien scolaire aux jeunes défavorisés du Hogar, mais aussi d’autres foyers. Une méthode efficace puisque Edulife a constaté que les notes des enfants ont nettement augmenté suite à leur cours de soutien.

Au sortir de ces rencontres nous sommes donc toujours plus convaincu que l’éducation est un levier d’action puissant et une manière efficace de lutter durablement contre une multitude de problèmes.

Par ailleurs, notre séjour d’une semaine dans la famille de Vivi a été une véritable expérience de vie. Cette famille modeste nous a offert un accueil exceptionnellement généreux avec un grand désir de partager leur culture, leur vie et leur famille.

 

A très bientôt,

Marine & Guillaume