C’est ce que les jeunes X en quête de sens trouveront chez Société Générale. Entretien avec  Didier Valet, X 87, directeur général délégué, en charge de la banque de financement et d’investissement (BFI) de la banque privée, de la gestion d’actifs et des métiers titres du groupe.

 

Didier Valet (c) Société Générale

Qu’est-ce qui vous fait lever le matin, vous anime au quotidien ?

La culture de cette maison, extrêmement forte
La qualité des équipes que j’encadre, leur engagement professionnel
La volonté de se dépasser pour mieux servir le client

Quelles valeurs définissent le mieux la vie au sein de Société Générale ?

L’esprit d’équipe, l’innovation, des valeurs de responsabilité en tant que banquier, et d’engagement vis-à-vis de nos clients. Ces valeurs que nous incarnons répondent aux aspirations des collaborateurs et font la différence dans un monde bancaire en pleine mutation.

Vous supervisez un tiers des activités de la banque. A quels défis êtes-vous confronté ?

Nous avons l’ambition d’être la banque de référence au service de nos clients. Notre objectif est de répondre à leurs besoins, de les accompagner dans leurs projets stratégiques. Ce qui anime les équipes, c’est l’obsession de la proximité, de la compréhension des besoins, de la qualité du service délivré, au bon prix. Nous mesurons la satisfaction client de façon quantitative et qualitative. L’autre changement qui nous impacte est la révolution du digital qui change le modèle d’interaction avec les clients.

La banque évolue vers un nouveau mode de gouvernance plus agile. Comment managez-vous vos équipes ?

En responsabilisant les collaborateurs, en leur faisant confiance. Nous fixons des règles de comportement, de responsabilité, de périmètre et leur laissons une vraie liberté à l’intérieur du périmètre défini. Ils sont plus conscients de leur impact individuel, collectif et de leur contribution à la stratégie.

Que vous a apporté votre formation à l’X ?

Ouverture d’esprit, forte capacité de travail, réactivité, esprit de synthèse. L’X constitue un tremplin, une clé pour ouvrir les premières portes. Il faut ensuite s’enrichir de tout ce qu’apporte la vie professionnelle, savoir saisir les opportunités. Je valorise l’X presque autant que mes différentes expériences professionnelles et les gens que j’ai rencontrés. L’école ne m’avait pas apporté l’ouverture internationale et une certaine mixité culturelle nécessaires dans des grands groupes internationaux comme Société Générale.

Votre message aux jeunes X ?

Nous offrons une très grande diversité de carrières enthousiasmantes. Ceux qui ont l’esprit un peu startup pourront :

  • Mettre leurs compétences au service d’une banque innovante, pionnière dans de nombreux domaines
  • Inventer de nouveaux produits
  • Travailler en mode Start-Up tout en bénéficiant des conditions d’un grand Groupe, nous avons notamment INAUGURE RECEMMENT NOTRE TECHNOPOLE « Les Dunes »
  • Se passionner pour nos expertises, par exemple pour les dérivés actions, un des domaines d’excellence de la banque ou élaborer des montages ingénieux dans la partie financement de projets
  • Stimuler leur intellect à travers des parcours professionnels internationaux et d’ouverture sur le monde
  • Accompagner nos clients dans leurs projets
  • Participer à la transformation de la banque de détail, notamment le digital

Le Point Gamma, point d’orgue de la 2è année

Organiser cet événement – une longue tradition qui caractérise l’école – reste un de mes meilleurs souvenirs. C’était à la fois un projet à mener avec une équipe d’une douzaine de personnes et une façon de terminer la 2è année, joyeusement, sur le campus. 30 ans après, je revois une partie de l’équipe avec plaisir.

 

« Une banque au service de ses clients et de l’économie, partout dans le monde »

Chiffres clés : 145 000 collaborateurs dans 66 pays / 31 millions de clients / 25,3 Mds€ de produit et bancaire

 

Contact : didier.valet@socgen.com

LafargeHolcim invite les X à relever le défi de construire mieux et durablement