Des nouveaux modes de consommation à l’agriculture sans pesticides. Agromousquetaires s’empare des sujets de société pour devenir l’un des grands de l’industrie agroalimentaire. Zoom sur l’alimentation du futur avec son DG, Christophe Bonno (AgroSup Dijon 86)

 

[Le Business]

Agromousquetaires, un géant de son secteur. Quelle est sa recette du succès ? Notre force ? Être présents de la fourche à la fourchette, avec la volonté de rémunérer les producteurs au prix juste. Agromousquetaires, c’est plus de 17 000 partenaires agricoles, éleveurs et agriculteurs. Ce lien entre le monde agricole, la production et la distribution fait de nous un acteur atypique. Notre positionnement unique sur le secteur du made in France en étant à la fois producteur et commerçant est un atout qui nous permet de nous démarquer.

Comment imaginez-vous l’alimentation de demain ? Notre ambition : mieux produire pour mieux manger. Nous travaillons sur plusieurs axes en partenariat avec des ONG et des agriculteurs :

  • La réduction du sucre dans nos produits, en incluant les clients dans le processus de fabrication
  • Le lancement de la gamme L’Essentiel, des produits sans additifs, récompensés Saveur de l’année
  • La mise en vente du lait Les éleveurs vous disent merci ! Un produit qui les rémunère à hauteur de 50 % du prix final
  • La réduction des pesticides, notamment sur les vins et les blés
  • Le lancement d’un programme pour une pêche durable d’ici 2025, en faisant pression sur l’Union Européenne pour interdire la pêche électrique et la pêche en eaux profondes
  • L’utilisation d’emballages recyclés
  • Le bien-être animal
  • Et plus généralement d’opérer sur tous les fronts pour engager la nécessaire transition dans tous les secteurs agroalimentaires. Avec une conviction : ce qui est bon pour la planète est bon pour l’homme.

[Le Boss]

Votre plus beau succès à la tête d’Agromousquetaires ? D’avoir su embarquer mes équipes dans notre stratégie « producteur responsable », qui guide toutes nos actions aujourd’hui. Je suis également fier d’avoir pu rassembler toutes nos usines qui étaient historiquement cloisonnées et indépendantes. Cette transformation nous a permis de gagner en performance.

Votre astuce de DG pour gérer les périodes difficiles ? Sur le plan professionnel, je prends du recul et je m’attache à écouter et peser la situation pour prendre les bonnes décisions. Je m’appuie également sur mon réseau d’experts. Sur le plan personnel, j’ai mes soupapes pour déstresser comme le sport.

Agromousquetaires, ce sont 11 000 collaborateurs dans 62 usines, un vrai challenge managérial ! Mon secret pour embarquer mes équipes, c’est de donner de la vision, du sens, soutenir des projets, donner des moyens, faciliter le travail d’équipe et communiquer largement sur les succès des collaborateurs. Mais il est également important de savoir faire preuve d’exemplarité et de courage et de ne pas avoir peur de prendre des décisions difficiles.

[L’audacieux]

Agromousquetaires, la maison idéale pour les Millennials ? Nous proposons à nos collaborateurs un cadre dans lequel ils peuvent entreprendre et créer. Agromousquetaires par sa diversité d’activités et plus largement le Groupement des Mousquetaires permet aux jeunes talents d’évoluer grâce à ses nombreuses opportunités.

Le portrait du jeune diplômé fait pour Agromousquetaires ? S’Il est curieux et audacieux et qu’Il sait prendre des initiatives, comme un entrepreneur, Il est doté des valeurs qui nous caractérisent : l’esprit d’équipe, la bienveillance, l’engagement et le courage.

Vos clés pour bien démarrer sa carrière ?

  • Choisir son métier et son entreprise en fonction de ses affinités
  • Croire en soi et en ses forces, tout en travaillant sur ses faiblesses
  • S’engager
  • Persévérer
  • Et pour évoluer, veiller à développer ses qualités managériales

Chiffres clés : CA 2017 Mds € / 4e industriel alimentaire français / 10 filières de production : bœuf, porc, lait, mer, boulangerie… / Production 100 % made in France / 11 000 collaborateurs / 62 usines

Contact : marie.courseaux@mousquetaires.com

ENGIE « Pour casser les codes du leadership, osez être vous-mêmes ! »

Qui sont les leaders qui défendent la performance d’ENGIE ? Les réponses de Rosaline Corinthien, Directrice développement des Talents et Innovation RH

Accompagner la transformation d’Ipsen et proposer de nouveaux codes

Ipsen n’est pas un laboratoire pharmaceutique comme les autres. Autour des 3 piliers patients, collaborateurs et Société, place à l’innovation technologique mais aussi managériale. Ipsen vu par Maja Matulovic Broqué (PhD informatique, UVSQ 99), Enterprise Architecture...

ORPEA, l’humain au cœur de l’expansion internationale

Yves Le Masne, Directeur Général d’ORPEA, rappelle son enthousiasme à relever de nouveaux défis et à emmener ses équipes vers des aventures mondialisées.

AKKA Technologies, en route vers le futur

Avec AKKA Technologies et son directeur général, Paolo del Noce, le monde de demain sera résolument plus technologique ET aussi plus humain

QubicaAMF : making bowling amazing* (rendre le bowling exceptionnel)

Christophe Chauvard, General Manager de QubicaAMF, incite les jeunes porteurs de projets à investir dans l’industrie du loisir en forte croissance.

La Maison du Whisky : dénicheur de spiritueux rares en quête de jeunes talents !

PDG passionné, Thierry Benitah revient sur ce qui fait l’attrait de La Maison du Whisky, une entreprise qui laisse sa chance aux jeunes diplômés !

LES 10 COMMANDEMENTS DU DG NEW GENERATION

Comment casser les codes sans se casser la figure ? Olivier de Pembrock, président national du Centre des jeunes dirigeants partage ses bonnes pratiques

Shangri-La Hotel, Paris donne le La de l’hôtellerie de luxe

Attiré par les valeurs portées par le groupe Shangri-La, Guy Bertaud revient sur les défis qu’il affronte en tant que DG…

Sanofi soigne l’avenir de ses talents

Terrain de jeu mondial, Sanofi a tout pour plaire aux jeunes diplômés raconte Olivier Bogillot, Directeur Cabinet du DG du leader pharmaceutique français.

APRIL Technologies : la Tech au service d’une entreprise qui assure !

Denis Bourdon (INSA Lyon 86), DG d’APRIL Technologies, évoque les challenges qui attendent les jeunes dip’ désireux de rejoindre l’aventure !