Communiqué de presse :

Les parties souhaitent ainsi apporter leur concours respectif pour répondre aux attentes et aux besoins des étudiants porteurs d’un projet de création d’entreprise et promouvoir en particulier l’accompagnement dans la création d’entreprise innovante et l’ancrage territorial des étudiants.esentrepreneurs.es d’Arts et Métiers, quel que soit leur campus de rattachement à Arts et Métiers.

 

Pour se faire la présente convention précise les procédures, calendriers, modalités de suivi et d’accompagnement des élèves ingénieurs d’Arts et Métiers, par Pépite France via le concours des Pépites régionaux concernés, à savoir :

  • Campus Arts et Métiers Angers : PÉPITE Bretagne Pays de Loire
  • Campus Arts et Métiers Bordeaux : PÉPITE COMUE d’Aquitaine
  • Campus Arts et Métiers Aix-en-Provence : PÉPITE PACA Ouest
  • Campus Arts et Métiers Metz : PÉPITE de Lorraine (PEEL)
  • Campus Arts et Métiers Cluny : PÉPITE Bourgogne Franche-Comté
  • Campus Arts et Métiers Châlons-en-Champagne : PÉPITE Champagne-Ardenne
  • Campus Arts et Métiers Lille : PÉPITE Lille Nord de France
  • Campus Arts et Métiers Paris : PÉPITE Hesam Entreprendre

 

Arts et Métiers propose de mettre en œuvre en faveur de ses élèves-ingénieurs porteurs de projets d’entreprenariat, un parcours de formation adapté aux besoins objectivement constatés de ce public : le Parcours Entrepreneuriat et Innovation Technologique (PEIT).

 

Arts et Métiers s’engage au niveau national à :

  • Organiser des jurys de pré-qualification des projets, en amont de la procédure de candidature PÉPITE en invitant un représentant PEPITE dans le jury,
  • Désigner un (des) tuteur(s) académique(s) au sein de de chaque campus, chargé(s) d’accompagner les étudiants,
  • Faire respecter l’obligation de participer aux évènements organisés par leur Pépite régional (qui peuvent prendre des formes différentes d’un pépite à un autre)
  • Favoriser le travail spécifique sur leur projet dans le cadre de leur formation, en orientant le contenu et les livrables attendus dans certaines unités d’enseignement.

 

PEPITE France avec les huit PEPITE s’engagent à soutenir la communication, la sensibilisation et l’accompagnement  auprès des élèves d’Arts et Métiers. En particulier, les élèves d’Arts et Métiers bénéficieront de l’accès aux programmes Pépite Skills (certification de compétences entrepreneuriales) et Pépite Starter (accélération des projets entrepreneuriaux early stage) quand ils sont déployés dans le pôle PEPITE de rattachement. Le dispositif doit conduire à une formalisation de l’évaluation finale en deux temps au sein d’une même soutenance :

  • évaluer la démarche projet et l’avancement du projet entrepreneurial, l’acquisition des outils méthodologiques PÉPITE, etc…
  • évaluer finement les compétences métiers ingénieur et les compétences transverses développées dans le cadre de la gestion du projet d’entrepreneuriat.

 

Par ailleurs, dans chaque territoire, le référent PEPITE local et le référent national Arts et Métiers s’engagent à se rencontrer au moins deux fois dans l’année pour faire le point sur le partenariat. Le référent national Arts et Métiers sera invité à participer aux soutenances intermédiaires des étudiants-entrepreneurs Arts et Métiers en territoire, afin de connaître l’avancement des projets en milieu d’année.

Enfin, Arts et Métiers décide si l’étudiant-entrepreneur peut ou pas bénéficier de la substitution du Stage de Fin d’Etudes (SFE) par son projet entrepreneurial. Autrement dit, la substitution du stage n’est pas systématique pour l’étudiant-entrepreneur.

Arts et Métiers préconise l’inscription au D2E à l’issue de la 3ème année pour les étudiants qui souhaitent se consacrer pleinement à leur projet sur plusieurs mois.

 

Le dispositif national PEPITE avec 31 pôles favorisera la mobilité des élèves-ingénieurs sur le territoire.

 

 

[VIDÉO] Arts et Métiers ParisTech, l’école de l’industrie du Futur