Officialisée le 21 septembre dernier, la fusion de l’École Nationale Supérieure de Chimie de Clermont (ENSCCF) et de l’Institut Français de Mécanique Avancée (IFMA) a donné naissance à la première école d’ingénieurs française alliant chimie et mécanique : SIGMA Clermont. L’école entend faire de ce choc interdisciplinaire un véritable atout, notamment pour le développement de formations, de projets pédagogiques et de recherches ayant trait aux enjeux de développement durable.

 

Focus sur les initiatives et projets de l’école déjà à l’oeuvre, en pleine semaine de la COP21

 

SIGMA Clermont, partie-prenante de l’« Eco-campus » du futur

Fidèle à son engagement en faveur d’un enseignement supérieur plus responsable, SIGMA Clermont entend proposer un campus durable à ses étudiants. En 2016, l’école investira près d’un million d’euros avec le soutien de l’État (CPER) dans la rénovation et la remise à plat énergétique du bâtiment Rambaud, d’une surface deplus de 500 m2, ouvert 24h/24 et 7j/7.

 

Véritable lieu de vie et de travail collaboratif à destination des étudiants, ce bâtiment mettra àleur disposition salles de travail, salle multimédias et espaces de convivialité. Ce projet s’inscrit dans le cadre du programme, « Éco-Campus d’@venir » mis en place en 2013 par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche en collaboration avec la Caisse des Dépôts, qui vise à accompagner les campus porteurs de projets innovants en faveur du développement durable, de la transformation numérique ainsi que du développement socio-économique territorial.

 

SIGMA Clermont est ainsi partie prenante du projet de réhabilitation énergétique du Campus des Cézeaux regroupant plusieurs établissements d’enseignement supérieur. Le projet est ambitieux : faire de ce campus de 100 000 m2 un véritable lieu d’expérimentations techniques pour aboutir à un campus vert ultra moderne à l’horizon 2017. L’ensemble des personnels, étudiants et usagers sont associés à cette démarche qui ne se limite pas à la seule réhabilitation des bâtiments, mais aussi une optimisation globale des usages et des comportements au sein du campus. 1 à 2 millions € : montant prévisionnel des économies énergétiques annuelles prévues dans le projet« Eco-campus »

 

Les étudiants directement impliqués

Les élèves de SIGMA Clermont sont des acteurs à part entière de la politique de RSE de l’école. Cela semanifeste à travers diversesinitiatives : conception devéhicule de moindre consommation d’ énergie, campagne de sensibilisation au tri sélectif, généralisation de l’éco-cup, etc.

 

Une recherche porteuse de projets d’avenir


Sur le plan de la recherche, SIGMA Clermont est engagée dans différents projets à vocation environnementale. Pour exemple, l’école est l’un des 3 acteurs français partenaires du projet BIOCLEAN financé par la Commission européenne, qui rassemble au total 19 partenaires internationaux (universités, instituts de recherche, entreprises, etc.). L’objectif des enseignants et chercheurs de SIGMA Clermont : comprendre et contrôler la dégradation pour faciliter la biodégradation et la détoxification de certaines matières plastiques pouvant se retrouver en milieu marin.

Un projet d’avenir pour pallier les 10 millions de tonnes de matières plastiques déversés chaque année dans les océans. En parallèle, en capitalisant sur la complémentarité entre chimie et mécanique, les chercheurs de SIGMA Clermont travaillent à l’émergence de nouveaux composites incorporant des fibres végétales, respectueuses de l’environnement.

 

Une équipe mixte chimie-mécanique participera d’ailleurs au colloque recherche de la Fédération Gay-Lussac les 27 et 29 janvier 2016 à Montpellier sur le thème « chimie et procédés du végétal » pour présenter ces travaux.

L’école organise aussi, les 6 et 7 avril 2016, un séminaire pour partager l’usage des matériaux bio-sourcés avec une centaine de participants.

La recherche de l’école est également tournée vers de nouvelles technologies d’éclairage et notamment d’éco-éclairages LEDs qui représentent une alternative « verte » aux lampes fluorescentes traditionnelles.

 

SIGMA Clermont est une grande école d’ingénieurs du Ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, qui a pour mission de former des ingénieurs et des doctorants, de réaliser des travaux de recherche en lien étroit avec le monde économique, et de favoriser l’innovation par des transferts de technologie vers les entreprises. L’école accueille 950 élèves ingénieurs dans 3 cursus,et diplôme 280 ingénieurs chaque année, experts en chimie, mécanique, génie industriels, capables de conjuguer rapidement leurs compétences avec celles des entreprises qui les recrutent.