Pour sa 25e édition, le Sidaction transforme vos SMS en dons ! A l’initiative de cette campagne d’appel aux dons fun et décalée, six étudiants de l’école Cesacom qui ont répondu à un défi lancé en décembre dernier par l’association. Nicolas Archambault de Beaune, membre de la team créative nous explique pourquoi il s’est engagé au service de la lutte contre le sida.

 

Comment êtes-vous entré dans l’aventure Sidaction ?

Je me suis investi dans le projet à l’occasion d’une compétition proposée par l’association et deux professeurs de Cesacom, Julien Couvrand et Karima Benamer. Nous participons régulièrement à des challenges proposés par des professionnels mais cette compétition n’était pas comme les autres. Il s’agissait de convaincre une génération qui a grandi avec le sida de donner pour la recherche et les malades : voilà ce qui avait vraiment du sens pour nous.

Comment est né le concept #1SMSpeuttoutchanger ?

L’équipe s’est réunie dans un café pour discuter du projet et rien ne venait. Vers 17h, nous avons pris les choses… et une bière (!) en main et nous avons enfin trouvé l’idée. Nous sommes partis du constat que les jeunes ne sont pas assez informés sur le devenir des dons et qu’en tout état de cause, ils pensent que la petite somme qu’ils pourraient donner ne servirait pas à grand-chose. Nous avons donc imaginé une action simple et efficace : il leur suffit d’envoyer le message 1SMS au 91110 et 5 € sont ajoutés à leur facture puis reversés au Sidaction.

La team créative au grand complet : Tiphaine Lemonon, Marie Amespil, Victor Lenoir, Eli Toledano, Dulan Rupasinghe et Nicolas Archambault de Beaune

Une action qui s’articule avec une campagne digitale originale ?

Sur le concept « Et si un SMS avait pu changer l’histoire », des Youtubers ont accepté de reproduire des scènes de films cultes et proposent aux internautes de voir des fins alternatives totalement décalées. Que se passerait-il si Jack avait envoyé un texto au capitaine du Titanic après avoir vu l’iceberg ? Comment aurait réagi Roméo s’il avait été prévenu par SMS que Juliette dormait ? Le mot d’ordre : si un SMS peut changer la fin d’une histoire, il peut aussi tout changer pour le Sidaction. Cette campagne sera aussi relayée tout le weekend par des influenceurs sur Twitter

« Nous sommes une génération humaniste : à nous d’agir pour changer les choses ! »

Qu’avez-vous appris de cette expérience ?

Elle nous a permis de confronter nos idées aux réalités économiques, d’apprendre à respecter un budget serré et d’être soumis à un vrai regard professionnel. Je n’ai jamais autant relu mes mails avant de les envoyer ! A titre personnel, j’ai compris que travailler dans l’institutionnel, dans une organisation ayant un but social, est vraiment fait pour moi. La communication est en pleine mutation et nous sommes tous convaincus que si on veut aider à changer le monde, nous avons choisi le bon métier !

Faire un don au Sidaction, ça sert à quoi ?

En 2017 en France, le Sidaction a consacré 3.39 millions € à la prévention / aide aux personnes vivant avec le VIH et soutenu 125 programmes portés par 79 associations

Dans le monde, l’association a consacré 5.08 millions € à l’aide internationale et soutenu 35 projets portés par 31 associations dans 18 pays