Cet article a 2 années. Merci d'en tenir compte durant votre lecture.

IMCD distributeur de produits chimiques de spécialité, est un groupe mondial qui donne à ses employés l’opportunité d’évoluer dans un contexte international. Yvan Marguier (NEOMA 78), Président d’IMCD France, fait le point sur l’organisation de sa filiale, au sein de laquelle l’ouverture et la curiosité pour l’environnement international est une nécessité.

 

Yvan Marguier  (NEOMA 78), Président d'IMCD France

Yvan Marguier (NEOMA 78), Président d'IMCD France

 

Des ingénieurs technico-commerciaux au profil international
Aujourd’hui on trouve des produits chimiques dans quasiment tous les biens de consommation courante : cosmétiques, pharmaceutiques, détergents, peintures… IMCD se place en tant qu’intermédiaire entre les grands fabricants chimiques mondiaux, et les industriels français. Sa valeur ajoutée ? Une expertise technique des produits et une connaissance des marchés qui permettent de proposer des solutions optimisées de formulation. « Nos 60 ingénieurs technico-commerciaux ont un double profil : commercial, chargé du développement d’un portefeuille de clients et technique, responsable du développement de la gamme d’un fournisseur sur le marché français » précise Yvan Marguier. Etant donné qu’il n’existe que très peu de producteurs chimiques en France, les commerciaux sont en relation permanente avec des fournisseurs étrangers : USA, Angleterre, Benelux, Allemagne, Inde, Chine, Japon. Ils doivent donc être à l’aise dans un environnement professionnel multiculturel.

 

Une matrice transversale
Le groupe est organisé en structure matricielle : des filiales par pays gérées par un Managing Director (en France Yvan Marguier) responsable du compte de résultat local et des Business Group mondiaux gérés par un Business Group Director responsable du développement de leurs marchés et de leurs fournisseurs. Dans ce contexte nos ingénieurs technico-commerciaux sont appelés à participer activement aux travaux des Business Group en plus de leurs missions en France.En intégrant IMCD, il existe de véritables opportunités de carrière au niveau européen pour ceux qui le souhaitent. « Sandrine, une de nos brillantes collaboratrices, en est un très bon exemple » conclut Yvan Marguier.

 

 

Sandrine Lebensztein : Directrice Business Group LubrifiantsFormation : Ingénieur chimiste Bac + 5
Votre parcours ?
IMCD était mon fournisseur de matière première, lorsque je travaillais sur la formulation de graisses industrielles en tant que responsable d’un laboratoire. Mon interlocuteur chez IMCD m’a fait part d’une opportunité pour un poste de commercial pour l’activité lubrifiant, mon domaine de spécialité. Etre à l’interface entre le fournisseur et le client : voilà ce qui me motivait dans ce poste, que j’ai occupé 3 ans. On m’a ensuite proposé de prendre la tête d’un Business Group Européen toujours sur le marché du lubrifiant. J’aimais voyager et découvrir des cultures différentes de la mienne. J’ai donc saisi l’opportunité d’élargir mes responsabilités et d’y ajouter une dimension internationale. Voilà 9 ans que j’anime le Business Group lubrifiant avec des collaborateurs issus des multiples filiales du Groupe. Au départ, il m’a fallu piloter des gens plus âgés que moi, plus expérimentés, de cultures différentes. Un véritable challenge qui nécessite beaucoup d’écoute, de diplomatie, et de savoir être. Depuis 2014, étant donné la forte croissance du business, je partage la direction avec un collègue qui assure la partie commerciale, tandis que je prends en charge la partie technique.
Pourquoi IMCD ?
Tout en se globalisant, nous conservons une approche très locale. Tout le monde se connaît et s’y sent comme dans une grande famille, dans laquelle la parole circule librement. C’est une structure qui donne la chance d’évoluer, d’avoir des responsabilités. A mon poste, j’apprécie de voyager régulièrement. La semaine dernière en Angleterre, hier à Milan, demain en Allemagne : je ne connais pas la routine !

 

AM.

 

Contact : yvan.marguier@imcd.fr

Cet article a 2 années. Merci d'en tenir compte durant votre lecture.