Quand vous parlez Tech, vous pensez smartphones, ordinateurs, ou encore intelligence artificielle ou blockchain. Les magasins et la mode ne sont pas épargnés par la vague digitale. En effet, le secteur connaît une petite révolution technologique. Ainsi, le temple du chic à la parisienne, Le Bon Marché, s’est emparé du phénomène pour dévoiler le futur du shopping au sein de l’exposition Geek, mais Chic.

 

La vente se fait aussi disrupter par les technologies ! Des petits commerces aux plus grands magasins, tout le monde s’équipe ! Certaines grandes marques de luxe n’hésitent plus à proposer des tablettes dans leurs boutiques pour créer des chaussures entièrement personnalisées. D’autres magasins s’imaginent avec des casques de réalité virtuelle ou des miroirs qui vous permettent de vous voir dans une tenue, sans même l’essayer.

C’est ainsi que Le Bon Marché, temple du chic, a tenté d’imaginer le shopping de demain : écrans interactifs, robots élaborateurs de cocktails, casques de VR… Le grand magasin parisien imagine un shopping futuriste ! Un futur qui est déjà réalité chez certains acteurs de la grande distribution qui collaborent avec des grands noms du web pour booster leurs ventes. L’exemple le plus récent est le groupe Casino qui place des corners Cdiscount dans ses hypermarchés pour permettre aux usagers de commander directement en ligne des produits non disponibles en magasin.

Les grandes écoles : laboratoires du shopping du futur

L’exposition Geek, mais Chic, qui s’est terminée le 22 avril, n’est en réalité que l’aboutissement d’années de recherche en cours dans les laboratoires des grandes écoles françaises. À l’image de celui de Grenoble École de Management (GEM) qui imagine l’expérience d’achat des clients de demain. Et ce qui ressort de ces années de recherche, c’est que le shopping de demain sera Tech ou ne sera pas !

En effet, pour GEM le parcours d’achat commence par des robots d’accueil placés à l’entrée de chaque magasin pour vous guider tout au long de votre processus d’achat. Mais l’école a également imaginé des cabines d’essayage qui offrent une ambiance musicale et lumineuse dédiée à chaque produit. Une puce, placée dans le cordon de l’étiquette des vêtements, vous offre toutes les infos dont vous avez besoin sur un miroir placé dans la cabine.

Cette même puce vous permettra également de payer sans sortir les vêtements de votre sac. Ils seront simplement identifiés par un capteur NFC présent à la sortie du magasin. Il ne vous restera plus qu’à sortir votre carte bancaire pour payer ! Le geek est donc bel et bien devenu chic. 

Les 5 startups à suivre en 2019

Si plus de 100 millions de startups sont créées chaque année à travers le monde, certaines sortent du lot ! Que ce soit dans le domaine du cancer ou de l’éducation, ces entreprises seront au cœur des bouleversements sociétaux que nous connaîtrons dans les prochaines années.

MyLabel

À l’heure où les questions du bien manger et de l’alimentation responsable sont au cœur de tous les esprits, MyLabel est là pour vous aider. La startup permet aux consommateurs de scanner les produits qu’ils achètent, à travers une application du même nom, pour en connaître les composants, mais aussi en savoir plus sur son score nutritionnel, l’impact sur l’environnement, la présence de pesticides. Vous pourrez même savoir si l’entreprise qui a conçu ce produit respecte l’égalité femmes-hommes !
L’atout de MyLabel ? L’application 100 % française vous permet de faire directement vos courses en ligne puisqu’elle est compatible avec les plus grandes enseignes de distribution. Avec MyLabel, vous pourrez manger sainement et éthiquement en toute simplicité !

Vedantu

Cette startup indienne s’attaque aux problèmes d’éducation que connaît la jeunesse indienne qui n’a pas toujours accès à l’école. Avec ses kits de matériel pédagogique comprenant notamment des milliers d’heures de vidéos, Vedantu couvre tout le primaire et le secondaire : de la petite section à la terminale.
Comment ça marche ? Les étudiants consultent les vidéos, réalisent leurs évaluations et les transmettent chaque semestre à un professeur pour passer au niveau supérieur. Un procédé simple comme bonjour qui s’est aujourd’hui internationalisé. Ainsi, plus de 900 000 élèves dans plus de 500 villes mondiales ont pu utiliser Vedantu pour se former.

German Autolabs

Créée en 2016, cette startup allemande va révolutionner votre expérience de conduite avec son assistant à la conduite nommé Chris, déjà disponible en Europe. Un produit qui a été récompensé par le Design Awards 2019. À l’heure où le smartphone prend de plus en plus de place au sein de nos voitures, cette solution pourrait bien éviter bon nombre d’accidents
Le plus de cette solution ? À grand renfort d’IA, Chris sera capable de piloter votre smartphone et de vous guider grâce à votre voix ou même à vos gestes. En fonctionnant même sans connexion internet, vous ne vous perdrez plus jamais avec cet assistant qui met à jour les cartes routières tout seul. Son atout ? Sa capacité à prendre place dans n’importe quel véhicule, quel que soit son modèle ou son âge.

GRAIL

Pur produit américain, cette startup a un objectif : mieux guérir le cancer. Une lourde tâche à laquelle s’attelle l’entreprise en proposant un produit permettant de détecter le cancer à un stade plus précoce de la maladie. Cette capacité à diagnostiquer beaucoup plus tôt le cancer multiplierait les chances de survie du patient par 10 !
Comment ça marche ? Avec un simple échantillon de sang, GRAIL est capable de détecter les premiers signes de cancer. Les tumeurs relâcheraient dans l’organisme des cellules exemptes d’acide nucléique. Ces fragments d’ADN et ARN permettent de connaître les caractéristiques génomiques de la tumeur dont ils émanent. GRAIL est capable de détecter ces cellules dans le sang de patients atteints de cancer, potentiellement bien avant que les symptômes ne se fassent ressentir.

Smart Shopping

Fini la corvée des courses avec le Smart Mat, la solution de la startup japonaise, Smart Shopping. Avec leur planche connectée à placer dans vos placards ou sur vos étagères, vous pourrez facilement analyser vos stocks. Et si vous manquez d’un produit, pas de problème, le Smart Mat passera commande pour vous !
L’atout du Smart Mat ? Ses fonctionnalités qui permettent de gérer aussi bien le stock d’un petit snack que celui des entreprises. Il manque du papier dans l’imprimante ? La planche connectée passe commande dès qu’elle s’aperçoit que le stock baisse drastiquement. Nombreux sont les entrepôts de stockage japonais à bénéficier du Smart Mat. Outre les entreprises, la startup propose également une solution pour ne manquer de rien à la maison.