Séduit par les valeurs du Groupe Shangri-La, Guy Bertaud (HTW Zurich 2003), a très vite saisi l’opportunité de rejoindre l’établissement parisien de la marque. Il revient sur ses défis de Directeur Général et invite les jeunes diplômés à le suivre dans cette aventure.

 

Pour Guy Bertaud, rejoindre le palace parisien était une évidence. « J’ai été attiré par l’identité de la marque chinoise Shangri-La. C’est une chaîne porteuse de valeurs fortes : humilité, courtoisie, sincérité, respect, serviabilité, altruisme. Cette dernière m’a particulièrement touché, car elle se traduit au quotidien dans le travail de chaque collègue. Le personnel d’un hôtel est la clé de voûte du succès d’un établissement de luxe. Ce respect véhiculé par nos équipes se transmet à nos clients, et devient une des raisons principales de leurs choix pour l’hospitalité à la chinoise. »

DG d’un palace : chef d’orchestre au service de l’expérience client

L’exercice de DG au sein d’un hôtel incarne les défis spécifiques du secteur. « C’est un métier qui place l’humain au cœur de ses préoccupations. En tant que DG, je me dois d’être le chef d’orchestre qui réussira à fournir une expérience mémorable à mes 40 000 clients annuel, auxquels nous proposons des séjours entièrement personnalisés. Pour ce faire, il faut penser marque, valeurs et rigueur. Guy Bertaud mise sur des initiatives innovantes : boutiques dans l’hôtel, partenariats… « Il est très important de trouver les points qui nous différencient pour en faire une force. L’hôtel a donc misé sur des partenariats originaux, comme celui que nous avons noué avec Lexus. Ainsi, comme nous partageons les mêmes valeurs, les clients de la marque automobile se voient proposer des offres dans notre palace tandis que nos clients bénéficient de véhicules pour leurs déplacements Parisiens. »

 

Shangri-La fait rimer histoire de l’art et botanique avec luxe

Étant une ancienne résidence princière, le Shangri-La Hotel Paris est un établissement qui regroupe une forte richesse historique. Mais le véritable atout dans la manche du Shangri-La, ce sont ses services. En effet, chaque hôtel mise sur des collaborateurs experts dans leur domaine. « Notre concierge est un expert en histoire de l’art. Il peut vous faire découvrir les coulisses historiques du palace parisien, faire visiter des musées, vous emmener à des ventes aux enchères. Notre Chef Barman est expert en botanique. Il développe ainsi de nombreux cocktails autour de ce thème pour nos clients. »

Le luxe : un secteur challengeant et gratifiant

Pour Guy Bertaud, l’univers de l’hôtellerie du luxe est le secteur parfait pour des jeunes diplômés qui cherchent à s’épanouir dans un travail gratifiant. « Voir les clients repartir le sourire aux lèvres avec une expérience qui restera gravée dans leur mémoire, c’est très valorisant ! Certains reviennent nous voir 5 ans plus tard pour nous parler de leur séjour au Shangri-La Paris ! C’est un vrai bonheur. C’est également un métier passionnant, car il est mû par une innovation permanente. » Ainsi, le DG du Shangri-La Paris encourage les futurs diplômés à le rejoindre dans une aventure extrêmement enrichissante. « Nous recherchons des talents dans de nombreux domaines : opérations, finance, marketing, Ressources humaines… Chacun peut s’épanouir, contribuer au développement de ce bel hôtel et s’accomplir à l’international »

Le conseil aux étudiants avides de rejoindre le secteur des services de luxe : « Le monde des services dans le luxe en particulier, est composé de codes et de valeurs qu’il faut connaitre et respecter tout en se montrant audacieux, créatif et entreprenant. »

Nos leaders cassent les codes ! « Je pense qu’un collaborateur créatif, intelligent et porteur de valeurs fortes a toute sa place dans notre compagnie. Le secteur du luxe a souvent tendance à trop reconnaître les compétences techniques sans nécessairement valoriser la créativité. »

 

Contact : recruitment.slpr@shangri-la.com

 

Top 3 des livres pour la rentrée

Découvrez notre sélection de livres d’été, à la fois chiil et utiles, pour être au top à la rentrée.

Le tourisme a la tête dans les étoiles

Un petit weekend au-dessus de la stratosphère ça vous tente ? 50 ans après le premier pas de l’homme sur la Lune, le tourisme de l’espace met en ébullition les plus grands milliardaires américains. Mais si le pique-nique sur la Voie Lactée n’est pas encore d’actualité, l’espace s’impose pourtant déjà comme le meilleur allié de vos vacances. Explications.

Handicap sans frontières

La CGE et MHA ont remis à 13 étudiants en situation de handicap des bourses en présence de Richard Ferrand et Sophie Cluzel à l’Assemblée nationale.

[ÉPISODE 5] Pourquoi NEOMA BS transforme-t-il ses spécialités en MSc ?

Focus sur NEOMA Business School qui transforment les spécialisations de son PGE en MSc. Pour quoi faire ? La réponse d’Anne-Sophie Courtier !

[ÉPISODE 4] Comment faire rimer formation et passion ?

Vous voulez vous spécialiser dans une discipline très pointue qui colle avec votre passion et ne savez pas dans quelle école aller ? Zoom sur les Masters originaux

[ÉPISODE 3] Zoom sur les diplômés de Bachelor

Aujourd’hui, nous partons à la rencontre de ceux qui décident d’arrêter après un bachelor à l’heure où de nombreux étudiants poursuivent leurs études sur un PGE.

Éco-ingénierie : quand l’ingénieur se met au vert

Recyclage, économie circulaire, développement durable. Quelles réalités se cachent sous la nouvelle approche en éco-ingénierie ? Éléments de réponse.

[ÉPISODE 2] Bachelor / PGE : le match !

Bachelor, PGE, que choisir ? Denis Lescop, (Montpellier Business School), et Béatrice Rabet, (Rennes School of Business) dévoilent les forces de leur formation.

[Episode 1] BBA, Bachelor, PGE, MSc, MS©, MBA… quésaco ?

Bachelor, BBA, PGE, que choisir ? Vous êtes perdus face à tant de choix ? On vous comprend ! On décrypte pour vous ces termes enigmatiques.

Imaginez le futur avec le handicap – les écoles s’engagent pour l’inclusion !

Comment les grandes écoles et leurs élèves nouveaux ambassadeurs de l’inclusion du handicap ? Zoom sur, la Rochelle Tourism & Hospitality School et l’ISIT.