La fonction de Directeur Marketing

 

Leader mondial du flaconnage en verre pour les secteurs de la pharmacie, de la parfumerie et de la cosmétique, SGD fait de la performance technologique, de l’innovation et de la flexibilité ses priorités. Valérie Jacob (Sup de Co Toulouse 87), Directrice Marketing International Parfumerie & Cosmétique, explique comment SGD a su s’imposer comme la référence sur ce marché ultra dynamique et en constante évolution.

 

Quels sont les points de compétitivité de SGD ?

Valérie Jacob (Sup de Co Toulouse 87) est Directrice Marketing International Parfumerie & Cosmétique de SGD.

Valérie Jacob (Sup de Co Toulouse 87) est Directrice Marketing International Parfumerie & Cosmétique de SGD.

La parfumerie et la cosmétique sont des marchés extrêmement mouvants : chaque année, des dizaines de marques se créent à travers le monde. Pour répondre à des demandes toujours plus massives et diverses de clients toujours plus exigeants, SGD met en avant une structure industrielle mondiale inédite. Seul acteur du marché à disposer d’usines en Europe, aux USA, au Brésil et en Chine, le groupe impose sa singularité sur ce business B to B. Pour conserver sa place de leader dans cette univers évolutif, il est indispensable d’être constamment à l’écoute des marchés afin d’anticiper les attentes des consommateurs et donc celles de nos clients. C’est pourquoi SGD mise sur la R&D et innove, tant au niveau de ses produits qu’au niveau de ses process. Le groupe a par exemple récemment développé en parallèle le « Verre Infini », 1er verre postconsommation 100 % recyclé, et des outils logistiques novateurs. Dénicheuse de tendances et tête chercheuse de l’entreprise, la fonction marketing travaille main dans la main avec les pôles d’innovation et aide cette industrie lourde qu’est l’industrie verrière à faire preuve d’agilité et de flexibilité.

 

« Un bon marketeur travaille dans la transversalité :
il pense différemment avant de comparer »

Comment le Directeur Marketing participe-t-il à la stratégie de l’entreprise ?
Le Directeur Marketing n’est pas qu’un stratège : il est également un concepteur et un développeur. Véritable levier de développement, il aide toutes les branches de l’entreprise (production, commerce, logistique,…) à mettre en oeuvre leurs politiques au regard des évolutions du secteur et des besoins des clients. La fonction marketing a en effet pour mission première d’identifier les croissances et de s’assurer que les stratégies et les actions menées par l’ensemble de l’entreprise soient en adéquation avec les attentes du marché. Le marketing s’impose ainsi comme la voix du marché au sein de l’entreprise. Identifiant ses points de différenciation, c’est un élément central de sa compétitivité. Puis, dans la phase opérationnelle, il est la voix de l’entreprise sur le marché.

 

Quelles sont les principales qualités du Directeur Marketing ?
Il sait à la fois remplir le rôle de manager qui guide ses équipes vers la stratégie qu’il a élaboré mais aussi d’opérationnel qui n’hésite pas à aller sur le terrain pour mettre en oeuvre ses idées. Il est doté d’une insatiable curiosité et d’une ouverture d’esprit lui permettant d’avoir une vision à 360° : à tout moment, au travail ou dans sa vie personnelle, il observe, il lève la tête et ouvre les fenêtres ! Dans un secteur aussi spécifique que celui de la cosmétique, il doit aussi être sensible, créatif et ne pas avoir peur d’exprimer ses émotions. C’est un équilibriste, jonglant constamment entre rationnel et intuition, rigueur et grain de folie, structure et créativité. Mais surtout, il travaille de façon « moléculaire ». Le marketing est une fonction fédérative où le travail d’équipe, le dialogue et l’écoute sont légions. Le Directeur Marketing ne se laisse pas submerger par ses a priori mais ose au contraire aborder les choses sans préjugés. Il essaye de comprendre sans compromis. Un bon marketeur travaille dans la transversalité : il pense différemment avant de comparer.

 

CW.

 

Contact :
valerie.jacob@sgdgroup.com