SFR est depuis plus d’un quart de siècle un acteur majeur des Télécoms en France. Selon son Directeur Internet et Ventes Directes, Sébastien Lery (RMS 93), créativité et agilité sont au rendez-vous d’une révolution qui ouvre le jeu autant pour les collaborateurs que pour les clients.

Sébastien Lery (RMS 93) est Directeur Internet et Ventes Directes chez SFR

Sébastien Lery (RMS 93) est Directeur Internet et Ventes Directes chez SFR

Votre déménagement sur ce nouveau site à Saint-Denis, baptisé le Campus SFR, change-t-il votre façon de travailler ?
Nous avons déjà réuni plus de la moitié des collaborateurs situés sur des sites différents, et, fin 2015, l’ensemble de nos sites d’Ile-de-France seront regroupés sur ce nouveau Campus conçu pour le travail collaboratif. Les bureaux sont organisés en open-space avec des cloisons vitrées, des espaces individuels, des espaces pour deux ou pour cinq, des salles de réunion connectées, et des lieux pour se rassembler autour d’un projet ou d’un pot. Il y a des terrasses à l’extérieur sur lesquelles nous pouvons travailler et déjeuner, un gymnase, une salle de sport, deux restaurants plus une brasserie pour accueillir des visiteurs extérieurs… C’est un vrai lieu de vie à la « Google » qui favorise l’excellence à travers l’épanouissement des équipes et des individus. La performance et la créativité naissent souvent de ces moments informels où des collaborateurs de services différents se croisent et discutent. De ces rencontres naîtra peutêtre l’idée d’un projet. L’objectif étant que les collaborateurs se sentent bien pour leur permettre de donner le meilleur d’eux-mêmes. SFR vit une transformation digitale et ce bâtiment est un outil exceptionnel pour l’accompagner.

 

Depuis plus de dix ans chez SFR, vous avez déjà occupé trois postes de top manager… La mobilité est-elle la « touche » SFR ?
Nous disons souvent que SFR est un accélérateur d’expériences, j’en suis la preuve. Avant de prendre la direction du Web, il y a plus d’un an, j’étais au service client et auparavant au service marketing. A chaque fois, ces parcours croisés ont enrichi et amélioré ma performance. Je connais la théorie et l’application de la théorie dans la pratique. Les télécoms, le digital sont des métiers qui se réinventent tout le temps et pour quelqu’un qui vient de finir ses études, aujourd’hui, c’est la possibilité de s’essayer à différents métiers, mais aussi de construire sa carrière. Il pourra mettre en oeuvre des leviers très puissants parce que les échelles s’y prêtent, SFR a plus de 20 millions de clients, un réseau de distribution nationale, un site Web et des applications, les plus visités en France. Donc on ne vient pas chez SFR pour faire du café et encore moins des photocopies, d’ailleurs le nouveau Campus est « zéro » papier !

 

« Notre avenir n’est
pas écrit c’est nous
qui allons l’écrire. »

Vous êtes diplômé de l’école de management de Reims (devenue Neoma depuis son rapprochement avec l’école de Rouen). Avec le recul, quels enseignements vous ont servi au cours de votre carrière ? Quels conseils donneriezvous aux étudiants ?
Dans une école comme Reims il y avait beaucoup de travail collaboratif, ce n’était pas un parcours académique il y avait une incitation à « construire ensemble » qui est très proche de ce que l’on attend désormais dans l’entreprise. Je m’en sers encore aujourd’hui. Puis nous avons été très fortement incités à la fin de notre scolarité à faire un parcours à l’étranger, j’ai eu la chance de partir à Dublin. Cela m’a permis de me confronter à d’autresmodèles et culture, j’ai appris des modes de fonctionnement différents. Mes conseils aux étudiants ? Tout d’abord celui de prendre des risques, surtout en début de carrière. Ce qu’on attend dans un CV c’est une capacité à se mettre en mouvement tout seul et pas seulement à se positionner dans une logique de salarié. Le business peut s’apprendre dans des cours mais doit surtout se pratiquer. Tout étudiant devrait avoir lancé une appli ou un service pendant ses études ! Enfin de n’entreprendre que ce dont on a réellement envie, c’est la meilleure façon de réussir. Il est toujours plus facile de freiner quelqu’un que de le motiver, surtout en entreprise.

 

Dans quelle mesure le digital qui est au coeur de votre métier vous obliget- il à réactualiser sans cesse vos stratégies de développement ?
Nous sommes dans une économie où il ne faut pas louper les virages. Chez SFR nos cent cinquante métiers sont tous impactés par l’essor du digital : notre modèle de distribution, notre communication – un tweet est plus puissant qu’un spot TV, notre relation client – nos clients trouvent de plus en plus les réponses à leurs questions en échangeant avec d’autres clients sur SFR.fr, ou encore nos produits, la Google-Box en est le meilleur exemple.

 

Quelles opportunités offrez-vous aux jeunes talents qui ont envie de rejoindre SFR ?
En 2014, SFR recrutera 470 contrats d’apprentissage dans les meilleures écoles avec comme leitmotiv l’excellence ! L’objectif étant qu’un tiers de ces apprentis deviennent des collaborateurs SFR en CDI.

 

La Google Box : une story à la française
« C’est une Box qui s’ajoute à la Box classique et se branche sur le réseau SFR. Il s’agit d’un système Android, donc Google, qui permet de choisir les applications voulues et de les mettre sur un poste de TV pour surfer sur Internet, tout en conservant l’interface TV de SFR, les contenus de Catchup TV, de VOD, etc. Développée en partenariat direct avec Google c’est un produit exclusif et l’expérience est étonnante. L’idée a germé suite à un voyage d’études de quatre personnes du Marketing chez Google aux Etats-Unis. Le projet était validé en quinze jours et la Box sortait moins de six mois après ! Auparavant un tel développement aurait pris trois ans. Les nouvelles attentes des clients ont alors rencontré la force de frappe commerciale de SFR puisque très vite la Google Box a été en rupture de stock. Le digital permet de passer d’un monde fermé à un monde très ouvert. Il ne faut pas avoir peur de l’ouverture au contraire il faut créer des partenariats avec les leaders du web (Google, Apple…), pour produire de nouvelles expériences pour nos clients. »

 

Chiffres clé :
Créée 1987, SFR est aujourd’hui filiale à 100 % de Vivendi – 2e opérateur de la téléphonie française – 21 millions de clients mobile Plus de 5 millions de foyers abonnés à l’Internet haut débit – 4 000 salariés ont emménagé sur le nouveau site à Saint Denis à terme ils seront 8 000150 métiers différents travaillent chez SFR – + de 300 millions de visites par mois sur l’ensemble des interfaces digitales fixes ou mobiles SFR.

 

ML

 

Contact : sfr_relations-ecoles@sfr.com