En créant le « Taux de sexisme », le nouveau site internet www.sexisteoupas.com donne aux professionnel-le-s et au grand public des clés d’analyses et des recommandations concernant les stéréotypes de sexes dans les publicités et les produits marketing.

 

Sexisteoupas.com s’est développé sur le constat qu’il n’existait aucun site internet ou portail analysant de manière objective, claire et concise le sexisme dans les publicités parues récemment. Autre constat : il n’existait pas non plus de site didactique sur ces questions à destination des professionnel-le-s du marketing et de la publicité.

Sexisteoupas.com répond à ce manque et propose de manière régulière, en quelques paragraphes, l’analyse d’une publicité ou d’un produit marketing.

 

En utilisant la notion de « Taux de sexisme »,


les analyses permettent en un coup d’œil de comprendre les enjeux et les stéréotypes sexistes présents (ou pas) dans les visuels, films ou packaging analysés. Ce « Taux de sexisme » se déploie en trois niveaux : « 0% sexiste », « 50% sexiste », « 100% sexiste ».

 

 

« Le marketing doit être émancipateur pour l’être humain. Il ne doit pas restreindre ou freiner les potentialités des femmes et des hommes » explique Thibault Di Maria, à l’origine du site. Il ajoute « Le but de sexisteoupas.com est de pointer les stéréotypes sexistes afin que les marques, comme les agences de publicité et les consommateurs-rices, puissent s’en affranchir ».

 

 

Les publicités analysées sont soumises par les internautes ou choisies au gré des pérégrinations du créateur du site. Le site est mis en ligne depuis le 1er janvier 2016.

Pour rappel, les femmes représentent 20% des expert-e-s interrogé-e-s dans les médias, elles gagnent environ 19% de moins que les hommes et leur activité est essentiellement concentrée dans 12 familles professionnelles (plutôt liées aux métiers du soin, de l’aide) contre 20 pour les hommes (plutôt liées aux métiers techniques, d’encadrement).

Thibault Di Maria travaille sur les questions d’égalité femmes-hommes, de communication et d’entrepreneuriat. Il est aussi en charge du cours « Genre et Marketing » au Celsa – Paris Sorbonne.

 

www.sexisteoupas.com – Twitter : @sexisteoupas