Welsh, frites ou carbonnade flamande, dans le Nord on a compris comment compenser le manque de soleil. On n’y croisera pas beaucoup de Stark l’hiver venu, mais on pourra profiter d’une vie abordable et d’une offre culturelle foisonnante, au cœur de l’Europe. Les raisons pour lesquelles vous allez adorer étudier à Lille, en cinq points.

Lilliad Lille

LILLIAD Learning center Innovation est le Learning Center à caractère scientifique de l’Université de Lille.

# Près de 120 000 étudiants

Vous serez nombreux ! La métropole lilloise accueillait, en 2018, 117 500 étudiants (sur plus d’un million d’habitants) répartis sur cinq campus de l’Université de Lille (70 000 étudiants) et près de 40 écoles supérieures (journalisme, ingénieur, commerce, informatique…). Et pour ceux qui préfèrent les plus petites villes, l’offre universitaire s’étend aux villes voisines : Roubaix, Valenciennes, Arras, Dunkerque, Calais, Boulogne-sur-Mer ou Douai.

# Culture accessible

80 équipements culturels (musées, opéras, salles de concerts etc), c’est pas mal ! Métropole étudiante donc, Lille tient à favoriser l’accès à la culture pour les jeunes. Pour cela, deux options s’offrent à vous : si vous êtes étudiants à la faculté de Lille, vous pouvez profiter – pour 5 € à l’année – du Pass’Culture. Il donne un accès gratuit et prioritaire à des ateliers artistiques, des réductions dans des lieux partenaires, des musées… ou pour du théâtre et des concerts ! Option numéro deux pour les moins de 26 ans, la C’ART, lancée en 2013 par MEL (Métropole européenne de Lille). Pour 20 €, elle ouvre un accès illimité à douze musées. Si l’offre de la métropole ne vous suffit plus, vous pourrez accéder aux capitales européennes en très peu de temps : une heure de train pour aller à Londres ou Paris, seulement 30 minutes de bus pour Bruxelles et trois heures de train pour Amsterdam. L’aéroport de Lille propose également plus de 80 destinations, essentiellement… en Europe !

# Transports pas chers

Le Vieux-Lille, la Citadelle imaginée par Vauban, le quartier Euralille à l’architecture futuriste ou la Grand’Place, autant de lieux où flâner, un cornet de frites à la main. Et l’avantage à Lille, c’est que se déplacer est plutôt abordable. Le service de transport Ilévia (Transpole jusqu’en 2019) propose un abonnement de dix mois, à 25,20€ par mois jusqu’à 25 ans.

# Deux idées de sorties

Halles Wazemmes

Les Halles de Wazemmes, inaugurées en 1858, se situent place de la Nouvelle Aventure, à Lille.

Les « Maisons Folie » ont été créées en 2004, année pour laquelle Lille a été désignée Capitale européenne de la culture. Ces lieux de rencontre créatifs et artistiques (Moulins, Wazemmes, La Micro-Folie, Le salon et La Bulle Café) proposent des expositions et animations aux quatre coins de la ville.

Au marché de Wazemmes, place de la Nouvelle Aventure, les lillois font leurs emplettes et profitent des terrasses des nombreux cafés aux alentours, les mardis, jeudis et dimanches. Aux côtés des étales variées, se glissent les brocanteurs. Sur la même place, les Halles, construites en 1869, sont, elles, accessibles du mardi au dimanche. Le tout représente l’un des plus importants marchés d’Europe et est forcément culte à Lille.

# Manger un morceau, boire un verre

Le Popcup Café – Céramique, allie créativité et gourmandise en fusionnant un salon de thé à un atelier de peinture. Le concept, importé d’Angleterre, est simple : vous choisissez un objet en céramique à customiser (de 8 à 45 €) et vous revenez la chercher quelques jours plus tard, une fois cuite (5 €). Sur place, les dents salées et sucrées seront satisfaites avec tartes, croque-monsieurs ou cookies ainsi que des boissons chaudes et fraîches. Popcup Café – Céramique : 251 rue Pasteur, Marcq en Baroeul.

Le Delirium Café, petit frère du bar du même nom à Bruxelles propose, aux amateurs de houblon, une carte de plus de 600 bières bouteilles et 40 à la pression. Et ce n’est pas rien ! Il s’agit du choix le plus grand de France. Dans cet endroit, on sirote, on déguste et on découvre et on éponge avec un cornet de frites maison.

Carbonade flamande

Dans le Nord, on apprécie tout particulièrement la carbonade flamande à la bière.

L’îlot bar, est une brasserie ambiance brique, fondée par deux amis d’enfance, Sylvain et Florent. En plus d’une carte abordable dans laquelle vous pourrez piocher, burgers, salades et évidemment le traditionnel welsh, ils proposent des concerts et soirées étudiantes. Il y a même un piano à disposition ! L’îlot bar : 253 rue Nationale, Lille.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.