Communiqué de presse :

Sensome, précédemment Instent, une start-up issue de l’École polytechnique et du CNRS développant une technologie inédite de micro-capteurs, a annoncé aujourd’hui la clôture d’un tour de financement de 4,7 millions d’euros pour amener son premier produit jusqu’aux essais cliniques. La société de capital-risque Kurma Diagnostics a mené cet investissement aux côtés du nouveau fonds Paris-Saclay Seed Fund et d’Idinvest, ainsi que d’un groupe de business angels.

 

 

Grâce à ses micro-capteurs pilotés par l’intelligence artificielle, Sensome peut détecter la composition de l’occlusion dans le cerveau au cours du traitement d’un AVC

 

La technologie innovante de Sensome, une fois intégrée à n’importe quel dispositif médical, permet d’identifier les tissus biologiques directement en contact avec le capteur. Cette tech-nologie combine des capteurs d’impédance micrométriques capables de communiquer sans fil et des algorithmes d’apprentissage machine permettant une analyse en temps réel extrê-mement précise du tissu.

 

Pour son premier produit, Sensome intègre ses capteurs sur un guide pour le traitement de l’AVC ischémique. Quand un vaisseau sanguin est obstrué par un caillot, des millions de cellules nerveuses meurent toutes les minutes. Selon la composition du caillot, le type d’outil utilisé peut avoir un impact considérable sur le temps pour rétablir le flux sanguin, qui varie de quelques minutes à plusieurs heures. Le guide connecté de Sensome aidera à sélectionner pour chaque patient l’outil le plus adapté. Les AVC ischémiques touchent plus de 1,5 millions de personnes à travers l’Europe et les Etats-Unis chaque année.

 

« Ce financement d’amorçage nous permet de préparer le premier test de notre produit neurovasculaire sur l’homme l’an prochain et d’entrer dans le domaine du traitement de l’AVC », annonce Franz Bozsak, président de Sensome, qui a co-fondé la start-up avec Abdul Barakat, directeur de recherche du CNRS et professeur au Laboratoire d’Hydrodynamique (’École polytechnique/CNRS). « Le guide connecté va enfin pouvoir fournir au médecin l’information dont il a besoin pour soigner l’AVC le plus efficacement. Ce premier dispositif intelligent équipé des capteurs Sensome ouvre la voie à de futurs dispositifs qui intègreront notre technologie, toujours pour le bénéfice des patients »