C’est en installant le client au centre de la stratégie des marques, mais également l’humain au centre de son propre projet d’entreprise que Selligent est devenu le leader européen du marketing relationnel. Une politique correspondant à des valeurs fortes qu’incarne parfaitement son Vice-Président Europe du Sud et Directeur Général pour la France, Bruno Boussion (Sup de Co Clermont 92, DESS Diagnostic entreprise Lyon 3). Rencontre…

 

A peine tape-t-on « Selligent » sur Google qu’apparait aussitôt au 1er rang, 1ère ligne : « notre approche est unique sur le marché ». Le ton est donné. Car Selligent n’est pas simplement ce leader pionnier ayant développé une plate-forme permettant aux marques de construire leur relation client en installant celui-ci au centre. C’est en partant d’un constat plus vaste sur l’évolution de notre société et en en tirant les conséquences pour son propre fonctionnement que ce groupe définitivement centré sur l’humain a bâti son succès et l’a installé dans la durée…

 

Empowerment au programme

« Le digital a bouleversé nos codes, explique Bruno Boussion. Chaque salarié est un consommateur et il est de plus en plus vain de vouloir séparer univers personnel et professionnel. Transparence, démocratisation, entreprenariat, immédiateté… tout ce qui constitue aujourd’hui la notion essentielle d’expérience utilisateur et conduit à un marketing tendant vers le one to one se retrouve en entreprise. Impossible de manager les jeunes talents comme un groupe. Il faut proposer à chacun un parcours prolongeant au mieux son cheminement personnel. Si l’on souhaite que les plus jeunes s’engagent et contribuent à notre histoire, le seul moyen est que cette histoire devienne la leur, donc qu’on leur aménage une place bien à eux, qu’ils n’auront plus envie de quitter. Le turn-over, très faible chez nous – fait rare dans le secteur des nouvelles technologies – provient de cette capacité à créer un vrai collectif, basé sur l’alliance des générations, notre marque de fabrique ».

 

« Dans les métiers très concurrentiels, ce sont les hommes qui font la différence »

 

Car tandis que l’on assiste un peu partout à une course au jeunisme, Selligent mise pour sa part (avec quelque succès !) sur la mixité des générations : ici, les gens restent et… évoluent vers des postes managériaux avec une attention particulière portée à la promotion interne. « La nouvelle génération a compris que dans un voyage le chemin était au moins aussi important que le but ; nous sommes donc très attachés à la construction des parcours. Au terme d’un processus de recrutement très approfondi, chacun découvre deux mois durant l’entreprise et multiplie les rencontres pour comprendre notre chaîne de valeur (notre grande force) dans sa globalité. Ensuite, cette relation omni-canal qu’il vend à l’extérieur, il la vit en interne où nous multiplions les modes et points de communication avec nos collaborateurs. »

 

Quelle nouvelle qualité comportementale un manager doit-il se forger aujourd’hui ? « L’agilité. Non au sens d’une mobilité girouette, mais parce que ce qui était annuel : bilan, stratégies, prévisions… est devenu trimestriel. Si les principes et la vision générale demeurent, la manière a évolué et implique aujourd’hui de savoir remettre en cause moyens, tactiques et, parfois même, objectifs à tout moment. »

 

Le marketing contemporain en 3 mots ? Pertinence (le sens !), Respect (base de la confiance), Création de valeur (secret du long terme) et, avant tout : Humain (70 % des gens veulent un vrai contact humain)

 

Selligent, ce sont : 500 personnes, 80 M€ de CA, 700 marques gérées, dans 30 pays

 

Contact : anne.jarry@selligent.com

Heppner : le sens de l’audace et de l’entrepreneuriat