Si prendre l’avion est aujourd’hui devenu presque aussi banal que réserver un billet de train ou envisager un trajet en voiture, c’est en partie grâce à Securitas Aviation qui assure la sécurité des aéronefs, passagers et de leurs bagages. Bref, Xavier Gondaud (université Lyon II ,96), PDG de Securitas Aviation, nous transporte dans son univers.

 

Avec 24 000 collaborateurs dans 32 pays, une position de n°2 en France et de n°1 mondial, une croissance annuelle du transport aérien, l’évolution constante de la menace et l’arrivée de nouvelles technologies… Le secteur affiche une forte dynamique. Bon voyage !

Des innovations pour un métier en pleine mutation

Profiling – analyse comportementale des passagers sur des vols dits sensibles –, contrôle de sécurité… Securitas Aviation évolue dans une activité soutenue en pleine mutation. « En tant que PDG, je dois donc répondre à l’ensemble des attentes des activités aéroportuaires, de l’hôtesse d’accueil au pompier. » Xavier Gondaud connaît bien le sujet : il est aussi secrétaire général du Syndicat des Entreprises de Sûreté Aéroportuaire (SESA).

Soyez en mode startup

La clé de la réussite de Securitas Aviation ? L’agilité et une haute excellence opérationnelle ! « Notre business model évolue d’un métier de services vers des solutions intégrées et de nouveau niveau d’engagement ; comme des temps d’attente inférieurs à 10 minutes générés dans 95 % des cas.
D’un métier d’actions à un métier de prévisions, nous devons de plus en plus nous porter vers le prédictif et l’anticipation pour être capable de traiter les flux ! »
Une transformation synonyme d’un esprit start-up ! « Nous disposons en interne d’un taux d’encadrement assez faible laissant une grande place à l’autonomie et à un haut niveau de décision, même auprès des jeunes talents, pour nous montrer hyper réactifs. »

© Raf Ketelslagers

Securitas Aviation cherche stagiaires !

Avis aux candidats : pour accompagner son développement, Securitas Aviation propose de nombreux stages dans le domaine commercial, la logistique (traitement de flux) et le contrôle de gestion : « Pour un jeune, c’est l’opportunité de travailler sur l’équivalent du business plan d’une PME. C’est très formateur. À cette fin, la méthode de l’ISEOR – Institut de Socio-économie des Entreprises et des ORganisations – enseignée à l’université de Lyon est très appréciée. »

Faites décoller votre carrière : Dans le contexte actuel de forte croissance de l’activité, les opportunités ne manquent pas au sein du groupe Securitas, en France mais aussi à l’international. Xavier Gondaud est même membre du Transport Comity (organe de pilotage européen) ! Le groupe vient ainsi de mettre en place le programme Comité des talents pour faciliter les passerelles en interne. « Le groupe Securitas est dans une dynamique de changement, ce qui génère de nombreuses perspectives d’évolution. Nous sommes passés d’une activité présentielle à une véritable offre de service. »

D’abord les batailles, ensuite les médailles

Voilà le conseil de Xavier Gondaud aux jeunes talents : avant de penser à vos carrières, acceptez les responsabilités, endossez-les et, alors, vous pourrez avancer vite. « Il faut accepter le projet d’entreprise et toutes ses contraintes. C’est un passage obligé qui implique de l’engagement et un grand sens de la performance. »

Étudiant un jour, alumni toujours : « Ma formation à Lyon II m’a rendu opérationnel très rapidement. J’avais à la fois la bonne hauteur de vue, la créativité d’un étudiant, l’absence de barrières, mais aussi des basics solides. Le point névralgique ensuite est d’adapter ses savoirs, de les simplifier et de les rendre créateurs de valeurs pour l’entreprise. À l’université, la complexité vous donne la compétence, mais en entreprise, c’est la simplicité qui fait l’efficience. »

« Un vrai métier en devenir dans un groupe d’envergure mondiale. »

 




Votre CV :