Ecole d’ingénieurs multidisciplinaire issue d’une tradition très ancienne, l’ENSTA ParisTech forme aujourd’hui des ingénieurs dotés de très solides bases scientifiques, qui sont très recherchés par les entreprises, en particulier dans les domaines de l’énergie et des transports. Formés pour appréhender les systèmes industriels complexes, les jeunes diplômés de l’ENSTA ParisTech occupent majoritairement des fonctions d’études ou de Recherche et Développement dans des domaines de pointe tels que les énergies renouvelables, la robotique, ou encore l’optimisation.

La façade du nouveau bâtiment de l’ENSTA ParisTech à Palaiseau

La façade du nouveau bâtiment de l’ENSTA ParisTech à Palaiseau

LA PREUVE PAR L’EXEMPLE
Après un stage de recherche aux Etats-Unis et projet de fin d’études dans une PME allemande, Baptiste R., diplômé en 2011 de la filière systèmes énergétiques, a rejoint Air Liquide Advanced Technologies, l’entité développement technologique du groupe. Il y travaille en tant qu’ingénieur projet pour le développement des stations de remplissage pour véhicules à hydrogène. « Ma formation à l’ENSTA ParisTech m’a permis de construire de solides bases scientifiques. […] Elle m’a permis d’appréhender les sujets de développement et d’ingénierie sous différents angle et surtout de se dire technique n’est insurmontable. C’est lors d’un cours de l’ENSTA que j’ai eu l’idée de me lancer dans le domaine de l’hydrogène énergie, dans lequel je travaille toujours. »

 

VOUS AVEZ DIT « FRENCH TOUCH » ?
Le parcours de Baptiste illustre bien les débuts de carrière des diplômés de l’ENSTA ParisTech. A l’heure de la nouvelle France industrielle, quelques-uns des secteurs de pointe dans lesquels la technologie française est à l’honneur sont en effet les terrains de jeux favoris des diplômés de l’ENSTA ParisTech : l’énergie nucléaire, les transports, la robotique, et les mathématiques appliquées à ces domaines (modélisation, optimisation). Depuis plusieurs années en effet, l’école a capitalisé sur ses points forts pour se positionner parmi les formations de référence dans ces domaines : sur les 3 dernières promotions diplômées, le secteur de l’énergie est le 1er recruteur de nos ingénieurs, avec une part de 23 %, suivi de près par celui des transports qui représente 18 % des embauches.

 

ETUDES ET R&D : LES FONCTIONS-PHARES DE NOS JEUNES DIPLÔMÉS
Les premiers postes des diplômés de l’ENSTA ParisTech sont résolument tournés vers les études scientifiques et techniques, la conception, la recherche et développement. Ces débuts de carrière concernent plus des deux tiers des diplômés, et se réalisent aussi bien dans les grands groupes industriels que dans des sociétés de conseil en ingénierie, plaçant ainsi les ingénieurs de l’ENSTA ParisTech au coeur de l’innovation. En outre, les élèves peuvent suivre un master en parallèle de leur 3ème année, et chaque année, environ 20 % des diplômés font le choix de poursuivre leur formation par une thèse.

 

AU PLUS PRÈS DES ENTREPRISES
Afin de répondre au mieux aux besoins des entreprises dans ces domaines, l’ENSTA ParisTech a su mettre en oeuvre une pédagogie souple et réactive, qui associe ces 3 ingrédients : de solides bases scientifiques, un environnement de laboratoires engagés dans une recherche fortement liée aux défis industriels de demain, et l’intervention dans les enseignements de nombreux ingénieurs en poste. L’implication des entreprises dans la formation de nos ingénieurs se traduit également par leur participation aux instances de gouvernance de l’école, au sein desquelles sont consultées sur les orientations stratégiques de l’établissement, notamment en termes de formation et de recherche.

 

Par Nathalie Branger, Direction des Relations Internationales et des Partenariats Entreprises, Adjointe en charge des relations entreprises
nathalie.branger@ensta-paristech.fr