Le Burkina Faso, étant l’un des pays les moins développés au monde, et où les problèmes en matière d’éducation persistent, est le lieu d’action privilégié des 31 étudiants de l’EDHEC membres de l’association humanitaire Schola Africa. Comment agissent-ils?

 

L’éducation au cœur de Schola Africa

Le développement passant avant tout par l’éducation, c’est dans ce domaine qu’interviennent principalement les étudiants, dans la région de Bobo-Dioulasso. En 15 ans, l’association a financé entre autres la construction de 17 salles de classes, une contribution considérable dans un pays en cruel manque d’infrastructures. Leur action se traduit aussi par l’exécution de nombreux projets annexes, qui apportent des solutions viables et adaptées aux locaux. Par exemple, pour répondre au manque de matériel scolaire, les jeunes lillois ont mis en place le projet « Poules » : les écoliers sont responsables de poules, dont les œufs vendus financeront leur matériel scolaire. Leurs différents projets, fondés sur le développement participatif, visent ainsi à impliquer les populations pour rester en marge de tout assistanat.

 

 

Une action suivie et diversifiée

Leur action vise ainsi les petits…comme les grands. Depuis 2002, Schola Africa propose une formation à la couture aux jeunes femmes burkinabè, encore très touchées par la non-scolarisation. Elle leur permet d’obtenir un diplôme reconnu par l’État et d’intégrer le marché du travail. Et c’est à raison de trois missions par an que les étudiants assurent un suivi complet des projets et évaluent les besoins présents et à venir de la population. Grâce à la collaboration de Karim Gomina, co-fondateur de l’association et directeur d’école sur place, l’association bénéficie d’un contact permanent pour les conseiller et pour assurer un suivi régulier des projets.

 

 

Agir ici pour agir là-bas

Schola Africa agit aussi en sensibilisant les français aux problèmes de développement en Afrique et dans le monde. Conférences, interventions en école, échanges épistolaires…tous les moyens sont bons pour éveiller les consciences. Les événements organisés à Lille permettent de lever des fonds entièrement consacrés aux projets, puisque les membres financent eux-mêmes leurs missions.


Contact
contact@schola-africa.com
www.schola-africa.com
www.facebook.com/schola.africa.officiel

Guillhem Roux, Président
guillhem.roux@edhec.com
+33 (0)6 88 56 95 13