Depuis plus de 95 ans, Novo Nordisk lutte contre le diabète. Et si Aude Montin (IMT Mines Albi-Carmaux 2004), Directrice Contrôle Qualité, a tout de suite été séduite par cette société danoise, c’est parce que chaque jour, elle sauve des vies avec ses produits. Coulisses d’une entreprise où sens rime avec bienveillance.

 

Pourquoi aimez-vous Novo Nordisk comme au premier jour ?

C’est une entreprise qui donne beaucoup de sens au travail. Chaque jour, nous sauvons des vies avec nos produits ! Les patients sont au centre de nos préoccupations. Par ailleurs, Novo Nordisk évolue en permanence en lançant régulièrement de nouveaux projets pour leur proposer de nouveaux produits.

La dimension internationale, un + dans votre vie pro ?

Chez Novo Nordisk, je peux échanger avec un collègue chinois le matin, un russe le midi et un américain l’après-midi. Cette diversité confère une grande richesse à nos échanges, mais également dans les approches et les confrontations de points de vue. C’est un aspect que j’apprécie particulièrement.

L’origine danoise de Novo Nordisk a-t-elle un impact sur la culture et l’ambiance ?

L’entreprise est en constante recherche d’un équilibre entre économie, environnement et social. Nous sommes aussi guidés par la volonté de faire évoluer nos collaborateurs dans un environnement de travail sain. C’est pourquoi nous insistons sur le bien-être grâce à de nombreuses associations sportives ou en proposant des séances d’éveil musculaire, pour éviter de se blesser au travail. Nous organisons aussi régulièrement la célébration de nos succès ou bons résultats.

 Et sur l’accompagnement des équipes ?

L’entreprise bouge beaucoup ! Et à la faveur des évolutions de l’organisation que nous pouvons avoir, nous favorisons toujours nos talents en interne. Novo Nordisk fait confiance à ses collaborateurs et participe à leur développement. J’en suis un bel exemple puisque j’ai exercé 8 fonctions différentes en 12 ans !

Pression ou challenge passionnant, comment appréhendez-vous votre nouveau rôle de Directrice Contrôle Qualité ?

Chaque nouveau poste comporte son lot de pression. C’était un nouveau challenge, car le contrôle qualité nécessite des connaissances spécifiques, alors que j’exerçais un rôle très orienté terrain auparavant. Mon plus grand défi a été d’aider mon équipe à grandir tout en apportant ma vision, ma contribution au développement du site. C’est un job passionnant qui me permet de me développer et d’apprendre de nouvelles choses tous les jours.

Comment combattez-vous le diabète chez Novo Nordisk ?

Nous avons récemment développé une nouvelle génération d’insuline à action ultrarapide qui non seulement permet de réguler le taux de glycémie, mais qui agit également sur les effets secondaires comme la prise de poids ou les problèmes cardio-vasculaire. Nous avons également réalisé une avancée importante en proposant des stylos injecteurs plus adaptés aux patients. Avec la présence d’un nouveau bouton poussoir, l’injection est plus facile et nécessite moins de force. Un point essentiel dans le traitement d’une maladie qui touche des personnes âgées.

LE projet passionnant sur lequel pourront plancher vos nouvelles recrues en 2019 ?

Novo Nordisk est une grosse entreprise de 43 000 collaborateurs. Ainsi, il n’y a pas qu’un challenge qui nous attend en 2019, mais il y en a plusieurs ! Le défi majeur actuellement est l’augmentation de nos volumes de production pour répondre à la demande grandissante tout en maîtrisant les coûts correspondants. Un enjeu qui requiert créativité et réflexion.

À quoi ressemble le collaborateur parfait ?

Nous recherchons des profils divers. Aujourd’hui, la compétence technique ne suffit pas. Nous nous focalisons sur le comportement de nos candidats et leur capacité à gérer la qualité ou la sécurité au quotidien. Nous sommes aussi très sensibles à la capacité à savoir se remettre en question ou interroger et optimiser nos process. L’esprit de collaboration est également un atout !

IMT Mines Albi-Carmaux : la meilleure école pour se former aux métiers pharmaceutiques ? Si j’ai fait le choix de rejoindre cette institution, ce n’est pas par hasard ! La première force de l’établissement est sa formation généraliste. L’autre atout, c’est l’option génie pharmaceutique qui offre une vue complète sur les attendus de l’univers pharmaceutique. Ce cursus a été un véritable atout dans la recherche de mes stages et de mon premier emploi.

LA qualité transmise par l’école qui vous est indispensable aujourd’hui ?

Grâce à son approche généraliste, IMT Mines Albi-Carmaux m’a appris à savoir évoluer sur des sujets très divers. C’est une force aujourd’hui, car je travaille sur des problématiques très variées, de la sécurité à la qualité en passant par des sujets plus stratégiques liés à la vision de l’entreprise. Cette capacité d’adaptation a aussi développé ma curiosité, une qualité très importante, surtout dans le contexte industriel.

 

« Dans notre industrie, les patients ne peuvent pas attendre. Respecter les délais, c’est respecter les Hommes »

 

Le souvenir qui a marqué votre formation ?

Je garde en mémoire la période de remise de rapports qui se terminait toujours très tôt le matin, voire quelques minutes avant la date / heure limite. Ces moments partagés entre étudiants m’ont appris à mieux m’organiser pour rendre les dossiers à temps. Dans notre industrie, les patients ne peuvent pas attendre. Respecter les délais, c’est respecter les Hommes.

#DigitalImpact : comment les nouvelles technologies ont-elles bouleversé votre secteur ? Novo Nordisk a travaillé récemment sur des nouveaux stylos injecteurs connectés qui permettent de suivre le traitement très précisément. Il est ainsi possible de voir les heures d’injection et les doses prises par le patient. Il est ainsi plus facile d’ajuster le traitement et les dosages lorsque cela est nécessaire.
Nous nous intéressons également aux nouvelles technologies qui peuvent nous aider à améliorer la qualité, le coût et/ou les délais. Depuis peu, nous nous équipons de robots, d’intelligence artificielle et d’imprimantes 3D. Nous développons également des formations via la réalité augmentée… Ces technologies sont porteuses de nombreuses opportunités pour nous. Récemment, des collaborateurs ont créé le prototype d’une pièce à installer sur nos machines pour permettre un meilleur confort de nos opérateurs et un gain de productivité.

Chiffres clés – Novo Nordisk Group : Créée il y a 95 ans / 43 100 collaborateurs / 29,2 M de patients traités par les produits Novo Nordisk / Des filiales dans 79 pays avec 5 sites stratégiques en Brésil, en Chine, au Danemark, en France et aux USA

Contact : aumo@novonordisk.com

Maîtrisez les 8 essentiels du communicant

Découvrez les conseils d’Assaël Adary, président d’Occurrence et coauteur du Communicator, pour réveiller le communicant qui est en vous !

norelem : l’industrie 4.0 n’attend que vous !

« Laissez-vous gagner par l’usine du futur 4.0 et découvrez un monde d’opportunités » assure Coskun Duman, Directeur Général du groupe norelem.

L’enseignement privé lucratif, premier responsable de la crise de la dette étudiante américaine

La croissance rapide de la dette étudiante américaine inquiète de nombreux observateurs qui craignent l’éclatement d’une crise financière systémique analogue à celle des subprimes.

À quelles carrières rêvent les jeunes étudiantes avant d’être influencées par leur formation et leurs stages ?

L’EDHEC NewGen Talent centre a étudié les aspirations des jeunes étudiantes en les comparant à celles de leurs collègues masculins… Quels secteurs, fonctions, entreprises, pays les attirent ? Quels sont leurs objectifs de carrière ? Quel sens donnent-elles au travail ? Qu’attendent-elles de l’entreprise ? Telles sont les principales thématiques de cette étude.

Le Directeur marketing 2019, un marketer disrupté ?

Fin du marketing de masse, ère des réseaux sociaux, big data et intelligence artificielle, nouvelles compétences et nouveaux métiers… Le département marketing s’est complètement transformé ces dernières années. Nos experts reviennent sur les nouveaux défis...

[TRIBUNE LIBRE] L’industrie et ses métiers changent, faisons-le savoir !

L’industrie recrute massivement, pourtant les entreprises rencontrent d’importantes difficultés de recrutement dans une vingtaine de métiers, maintenant exacerbées par le redémarrage de l’industrie dont la presse se fait écho. Ces tensions sont dues à une image obsolète de l’usine et à une méconnaissance des métiers.

IoT : la révolution de la data est en marche !

Les compétences que les ingénieurs doivent développer pour répondre aux attentes d’un marché des IoT qui s’élèvera à 1 100 milliards $ à l’horizon 2025

GBH : cultivons l’envie d’entreprendre

Si Michel Lapeyre est un DG épanoui, c’est parce que le Groupe Bernard Hayot est un acteur 100 % familial qui offre de réelles opportunités dans un contexte international challengeant !

Total tête de proue du projet Amiral

Avec le Projet Amiral, Total accélère son développement au Moyen-Orient. Son directeur, Jean-Jacques Mosconi (ENS 77), dévoile les contours de ce nouveau complexe pétrochimique et les challenges qui attendent les jeunes diplômés.   Après avoir...

Les chercheurs de l’ISAE-SUPAERO travaillent à mieux comprendre le fonctionnement cérébral

Saviez-vous que l’ISAE-SUPAERO, leader mondial en ingénierie aérospatiale et aéronautique, disposait d’une équipe de recherche de pointe dédiée à la neuro-ergonomie ?